Test Meze 99 Classics : un grand classique devenu culte

Johan Gautreau
Expert objets connectés
14 décembre 2019 à 16h58
7
Lancé en 2015 par la toute jeune marque roumaine Meze, le 99 Classics est un casque audio qui a vite acquis ses lettres de noblesse. Visant aussi bien les audiophiles que les utilisateurs nomades, nous vous proposons aujourd'hui de décortiquer en détail ce casque filaire déjà culte.

Il est des marques qui savent nous surprendre, faisant parler d'elles du jour au lendemain grâce à des produits réellement marquants. Meze est l'une d'entre elles. Si son aventure débute en 2011, c'est l'année 2015 qui mettra en lumière son savoir-faire avec le lancement officiel du Meze 99 Classics.

N'étant pas le seul casque audio du catalogue roumain, il se démarque toutefois par son rapport qualité/prix impressionnant. Car pour 309€, il offre une conception totalement en marge des produits concurrents, mêlant avec brio design haut de gamme et sonorités musicales inoubliables.

Le Meze 99 Classics est passé entre nos mains - et nos oreilles - pendant plusieurs jours. Voici maintenant venue l'heure du verdict. Mais autant le dire tout de suite, on a eu du mal à lui trouver des défauts.

Design et conception

Dès l'ouverture de la boite, la marque roumaine frappe un grand coup. Le Meze 99 Classics est en effet enserré dans une sacoche rigide moulée à sa forme, tel un écrin contenant une pierre précieuse. Le petit logo de la marque incrusté sur le devant renforce cette impression de luxe.

Meze 99 Classics - Logo

L'ouverture de cette belle sacoche dévoile un casque de toute beauté, mis en valeur par ses oreillettes en noyer véritable. Plus qu'un simple appareil audio, le 99 Classics ressemble à une vraie œuvre d'art.

Meze 99 Classics - Boite casque

Passées les premières secondes de l'effet “wahou !” il est temps de s'atteler à la prise en main. Maintenu par une structure à double arceau et système de suspension, le casque roumain respire la qualité. Si le support des oreillettes peut sembler fragile au premier abord à cause d'un fort débattement, il n'en est rien. La solidité est au rendez-vous, de même que le confort.

Meze 99 Classics - Présentation

Malgré son poids de plus de 260 grammes, le Meze 99 Classics semble aussi léger que du coton une fois sur les oreilles. Les coussinets en simili-cuir garnis de mousse à mémoire de forme englobent parfaitement les oreilles. Pour tout avouer, ce casque circum-auriculaire est le plus confortable que nous ayons testé ces dernières années, surpassant même le très bon Sony WH-1000XM3 déjà fort agréable à porter.

Meze 99 Classics - Coussinet

En plus du casque, la boite contient deux câbles et une prise avion. Un adaptateur jack 6.3 mm est aussi fourni pour un usage avec un amplificateur. Mais avec une impédance de 32 ohms et une sensibilité de 103 dB, le Meze 99 Classics passera très bien, sur votre smartphone ou un petit DAP comme le Shanling M0. Pour rester dans les spécifications, sachez que ce casque circum-auriculaire offre une confortable plage de fréquence allant de 15 Hz à 25 kHz.

Meze 99 Classics - Bandeau

Des deux câbles, l'un est équipé d'une télécommande avec microphone faisant ainsi office de kit mains-libres. Sa taille de 1.5 m le destine aux utilisateurs nomades. Les audiophiles sédentaires se tourneront vers le modèle de 3 m. Dans les deux cas, le gainage est recouvert de tissu. On retrouve ainsi la même élégance que le reste du produit jusqu'au bout de la prise jack. Malheureusement, ce genre de matériau tend à vite s'abimer avec le temps, du moins d'après notre expérience personnelle.

Meze 99 Classics - Câble

Le Meze 99 Classics se veut donc aussi beau que polyvalent. On pourra cependant regretter qu'il ne dispose d'aucun système de pliage, ce qui le destine au final à un usage plutôt sédentaire.


Qualité sonore

Après nous avoir bien flatté la rétine, il est temps pour le Meze 99 Classics de passer à la pratique. Munis de notre baladeur Hidizs AP80, de nombreux morceaux musicaux en divers formats de qualité et de nos bonnes vieilles oreilles, nous avons donc entamé notre exploration sonore de ce superbe casque hifi.

Un départ sur les chapeaux de roues avec Iron Maiden révèle rapidement un petit appui sur les basses, sans pour autant provoquer de débordement sur les autres fréquences du spectre. Le Meze 99 Classics joue certes sur les basses, mais ne peut pas pour autant être qualifié de “basseux”.

Meze 99 Classics - Conception

Un détour par l'album Thriller et d'autres dans le genre pop nous confirme en effet que les médiums ont aussi leur part à jouer dans la belle musicalité de ce casque hifi. Les voix rendent bien, se montrant détaillées et fidèles.

Après avoir bien mouliné le Meze 99 Classics sur divers morceaux de hard rock, métal, pop et électro, il était temps pour lui de passer l'épreuve ô combien compliquée de la musique classique. Pour ça, rien de mieux que quelques symphonies de Beethoven interprétées par l'orchestre philharmonique de Berlin. Devinez quoi ? Le son rendu par notre cobaye est là aussi à la hauteur des attentes. Les aigus arrivent à montrer haut sans sibilance aucune. Si la tonalité se montre un tout petit peu chaude sur ce registre, le résultat se fait néanmoins très musical avec une belle dynamique.

Meze 99 Classics - Prise

Le Meze 99 Classics se pose ainsi comme un casque audio d'excellente qualité. Ce constat est renforcé par la qualité de l'aération et des détails. Bien qu'il soit fermé, ce modèle n'a pas grand-chose à envier aux versions ouvertes tant la scène est large. Ajoutez à ça une très bonne restitution stéréophonique et vous aurez un compagnon idéal, peu importent vos genres musicaux de prédilection.

Quelques défauts - mineurs - viennent cependant ternir ce tableau idyllique. Ainsi, la partie télécommande du kit mains-libres aurait mérité un peu plus de travail. Bien que large, celle-ci n'intègre qu'un seul bouton qui ne permet pas de gérer le volume. De plus, le microphone dédié aux conversations téléphoniques manque de punch, ce qui oblige à le coller près de la bouche pour bien se faire entendre.

Meze 99 Classics - Micro

Autre détail plus gênant pour les utilisateurs nomades : l'isolation offerte par le Meze 99 Classics est loin d'être optimale. On entend vite les bruits extérieurs, ce qui peut devenir gênant dans une foule dense. À l'opposé, le son fuit facilement, permettant à tout un chacun d'entendre ce que vous écoutez. On sent bien que s'il essaye d'attirer les nomades dans son giron, le casque roumain se destine avant tout à la maison pour un usage au calme.

En dehors de ces quelques détails, le Meze 99 Classics est impressionnant de qualité. Facile à driver, il trouvera sa place auprès d'un large panel d'utilisateurs, réjouissant les oreilles d'un maximum d'amateurs de bonne musique.

Meze 99 Classics : le verdict de Clubic

Aussi beau qu'efficace, le Meze 99 Classics est indéniablement l'un des meilleurs casques audio de cette décennie. Rares sont les constructeurs à allier avec un tel brio l'esthétique aussi bien que la technique.

Doué d'une précision impressionnante, d'une belle aération et d'un son parfaitement maîtrisé, ce casque circum-auriculaire saura séduire même les auditeurs les plus exigeants. Les quelques petits défauts repérés principalement au niveau du kit mains-libres et de l'isolation n'ont au final rien de rédhibitoire.

Meze a tout simplement créé un grand classique au nom prédestiné. C'est donc un énorme coup de cœur pour nous, vous pouvez foncer les yeux fermés !

Meze 99 Classics

10

Les plus

  • Design superbe
  • Confort de tous les instants
  • Qualité sonore exceptionnelle
  • Son parfaitement détaillé
  • Belle aération

Les moins

  • Isolation très moyenne
  • Kit mains-libres décevant
  • Structure non pliable (mais on chipote)

Design9

Confort9

Qualité audio10

Isolation5


Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
6
wolff67310
J’ai possédé ce casque et l’ai revendu car vraiment trop basseux. Il en fait beaucoup trop, pourtant j’aime beaucoup les casques avec des basses présentes, mais pas envahissantes à ce point. Je ne comprend donc pas tout cet engouement qu’il suscite. Sur un portable anémique éventuellement, mais en usage hi-fi, c’est vraiment pas ça. J’ai pu lire qu’un seul avis qui rejoignant le mien dans les avis, mais pour moi, ce casque ne m’a pas laissé de souvenir positif, surtout à ce tarif. Je suis bien plus heureux avec un Samson SR950.
Johan_Gautreau
C’est vrai qu’il appuie un peu sur les basses. Mais comparé au Sony WH-1000XM3 ou au Skullcandy Crusher Wireless, il reste vraiment léger
olivelau
Son vrai défaut est le manque d’isolation, désagréable dès qu’on bouge.<br /> Parce côté son ils ont réussi un vrai truc tant la scène est large et précise, l’esthétique est très soignée et la construction de qualité.<br /> Leurs intras sont au top aussi.
Johan_Gautreau
Je confirme, pour un casque fermé l’isolation est vraiment très moyenne. Mais en dehors de ça, quel plaisir d’avoir utilisé ce casque !
phil15
Reçu ce casque aujourd’hui. Certes le rodage n’est pas effectué, mais j’ai du mal à retrouver les critiques dithyrambiques laissées par les internautes sur un tas de forums. En effet, le gros reproche qu’on lui fait c’est sa grande présence de basse. Personnellement sur ce côté (comparé à mon Philips Fidelio au son équilibré et pas agressif, mais moins dynamique) je le trouve justement doté. Par contre dans les fréquences 135/160 Hz les bas mediums ont une sorte de résonnance curieuse qui rendent presque désagréable l’écoute. Ajouter à cela une prédominance dans les medium aigues (voix) où la brillance devient vite fatigante. Heureusement un égaliseur arrive à corriger sensiblement ces premiers défauts que j’espère voire s’atténuer rapidement après rodage.<br /> Utilisant un casque pour jouer de la batterie à la maison j’ai pu constater une « coloration » du son de la caisse claire à travers les coques. Un peu comme si l’on faisait passer le son à travers un conduit fermé où le matériaux entrerait en vibration dans certaines fréquences pouvant correspondre à cette coloration bas médium. Je me demande donc si cette coque en bois n’est pas ici responsable de cela. A voir donc dans le temps.<br /> Ma conclusion est que si j’avais pu écouter ce casque avant achat et bien j’aurais été bien loin d’être séduit. Je possède aussi un vieux Sony (fermé) dans la même gamme de prix qui par contre, lui, a tout misé dans les mediums aigus ; là pour les basses on pleure leur absence. Je placerai donc ce Classics entre le Philips et le Sony en terme d’équilibre sonore.
Guillaume_GILLES
idem que les autres commentateurs : les basses sont vraiment désagréables. ça prend toute la place, et je rejoins Phil15 sur la résonnance désagréable dans les basses médiums. j’ai pensé au début qu’il s’agissait du rodage, mais non. J’adore les basses, j’adore écouter de l’électro, des bandes origianles de films, de la musique classique, et quelque soit la source (Pionner XDP100R en direct ou via DAC Fiio Alpen, avec ou sans amplificateur de casque (Fifio Qogir), sur SMSL AD18, sur Ampli Hires Onkyo : la même. C’est moche tellement c’est basseux et même pas chaleureux.
bafue
Étrange j’ai pas du tout ce problème…Mais alors pas du tout ……Casque juste génial pour son prix…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Star Wars: The Rise of Skywalker, Rey et Finn s'invitent dans Fortnite
RED, Free, B&You et Sosh : les meilleurs forfaits mobiles pas chers pour Noël
INSTA360 One X : une idée géniale
Mac Pro, Orange, Volvo, trou noir, NASA : les actus tech' de la semaine
Vous ne rêvez pas : cette machine en LEGO est capable de trier les LEGO
Critique Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. : Coulson et cie méritent la rédemption
Le vélo tout terrain électrique de Ducati fait ses premiers tours de roues aux US
Comment la NASA choisira-t-elle le site d'atterrissage des astronautes sur Mars ?
Haut de page