Les Gestionnaires de téléchargement

0
Les données disponibles sur Internet n'ont jamais été aussi nombreuses. Hélas alors que la vitesse des connections ne progresse pas très vite, la taille des fichiers téléchargeables a incroyablement augmentée. Ainsi il devient fréquent de trouver des vidéos dépassant la vingtaine de mégas, des démos remplissant près d'un CD (le fameux Baldur's Gate 2 pour ne pas le nommer) ou des patchs d'une taille ahurissante.

Devant de tels fichiers il devient presque obligatoire d'utiliser un logiciel spécialisé dans le transfert de fichiers. Pour les possesseurs de lignes à hauts débits ces logiciels apporteront un confort supplémentaire, alors qu'ils constituent la seule planche de salut pour tout ceux qui doivent se contenter d'une liaison 56k.


Pourquoi ne pas se contenter du navigateur web ?

L'idée qui a conduit au développement de tels softs est très simple et venait d'un défaut commun à la plupart des navigateurs webs (au moins Microsoft Internet Explorer et Netscape Navigator) : l'impossibilité de reprendre un transfert si celui était coupé par maladresse ou suite à un problème de connexion. Ces logiciels permettent de reprendre une connexion là où elle a été interrompue, évitant donc la perte de temps et le surcoût téléphonique inhérent au re-téléchargement de tout ce qui a précédé la coupure.

Aujourd'hui Internet Explorer permet plus ou moins de reprendre ces fameux téléchargements, mais du fait de la concurrence que se livrent tout ces "download managers", de nouvelles fonctions toutes plus intéressantes les unes que les autres sont apparues : optimisation des transferts, récupération de tout ou partie des liens d'une page, recherche de miroirs plus rapides, accélération du rapatriement, j'en passe et des meilleures !


Les techniques de téléchargement

Les fonctions avancées, l'ergonomie et le confort d'utilisation sont des données très importantes, c'est sûr. Mais ces logiciels ont été créés dans le but d'accélérer vos "downloads". Deux questions se posent donc : Comment y parviennent-ils ? Qui est le plus efficace ?

La plupart des logiciels ne sont pas vraiment différents d'un navigateur classique. Ils ne semblent faire qu'une optimisation du transfert. Depuis quelques temps d'autres programmes jouent cependant la carte de l'originalité avec une innovation que l'on pourrait résumer en un mot : segmentation.

Ces programmes découpent le fichier à télécharger en 3, 4 ou 5 connections tout à fait indépendantes. Si le serveur distant le supporte cela permet dès lors de multiplier théoriquement le taux de transfert par 3, 4 ou 5. Théoriquement ? Oui, car dans la pratique le gain n'est pas aussi important.

Pour voir un peu comment chacun des compétiteurs se comporte, nous avons réalisé un test de transfert (avec une ligne ADSL) sur un fichier de 5Mo. Les programmes l'ont tous téléchargé 3 fois, nous avons mesuré le temps qu'ils ont mis pour mener à bien cette tâche et en avons fait une moyenne. Voici le graphique récapitulatif.

01DF000000047088-photo-test-de-transfert.jpg

Bien sûr cette technique ne peut être considérée comme parfaitement fiable. Elle donne cependant une bonne idée de la puissance de chacun des logiciels.

Evidemment les programmes supportant la segmentation s'en sortent très bien, même si on voit que la différence entre 5 et 10 segments est très faible. Les meilleurs sont faciles à identifier et on notera la place relativement modeste du logiciel le plus connu du genre : Getright. Cependant celui-ci ne permet pas une segmentation très simple. Il faut configurer le nombre de segments en fonction de la taille du fichier. Pour notre exemple le logiciel utilisait par défaut 3 segments ce qui n'est visiblement pas la meilleure solution. A contrario, Download Accelerator contraint à utiliser 7 segments, le test a donc été réalisé dans ces conditions.

Pour compléter cette évaluation des performances, nous allons maintenant passer en revue chacun des programmes et les noter selon trois critères. Une note performances bien sûr, qui portera aussi sur les informations relatives au transfert que le logiciel est capable de fournir. Une note fonctionnalités, afin de voir les différentes options que les programmes proposent, et enfin une note confort d'utilisation, parce que ces logiciels ne sont que des outils censés nous faciliter le téléchargement... Ils ne doivent donc pas être délicats à mettre en oeuvre !

Les différents logiciels

La sélection a volontairement été limitée à 9 titres. Il aurait pu y en avoir d'autres mais je pense qu'avec ceux-là vous aurez déjà de quoi faire. Ce sont tous des sharewares qui assurent leur financement par l'affichage d'un bandeau publicitaire. Deux font exception : Download Mage et Mass Downloader, ils ne présentent aucun annonceur mais ne sont libres d'utilisation que pour une durée de 30 jours.

00FA000000047086-photo-download-accelerator-v4-0-0-2.jpg

Download Accelerator v4.0.0.2

008B000000047091-photo-bouton-de-t-l-chargement.jpg

Un seul réel point fort : la gestion de la planification des téléchargements. Il permet de faire à peu près ce qu'on veut : démarrage un jour unique dans l'année, un jour précis chaque semaine, ou plus régulièrement. Il offre aussi, comme beaucoup d'autres, la possibilité de couper le transfert à une heure donnée et d'éteindre la PC après (ou seulement couper la connexion / fermer l'application).

Il peut également s'intégrer complètement au navigateur (Internet Explorer ou Netscape), du coup plus besoin de faire glisser les URL, ou bien de faire des copier/coller, un simple clique sur le lien permet de lancer logiciel et d'ajouter le fichier dans la liste des téléchargement de façon totalement automatique.
Fonctionnalités : 7/10

Les performances sont parmi les meilleures, mais on ne peut hélas presque rien paramétrer. Le logiciel essaye toujours de segmenter en 7 parties les transferts.
Performances : 8/10

Une interface un peu trop froide à mon goût, mais elle est efficace.
Confort : 7/10 (en anglais)


00FA000000047087-photo-download-mage-v1-82.jpg

Download Mage v1.82

008B000000047091-photo-bouton-de-t-l-chargement.jpg

Ce logiciel ne fonctionne donc que 30 jours. Passé ce délai il vous demandera de vous enregistrer, soit une dépense inférieure à 100 francs.

La principale innovation qu'apporte ce programme est la présence d'une fonction pour ne télécharger qu'une partie des liens d'une page. Il faut sélectionner l'ensemble des liens en question et les balancer dans le programme. Celui-ci va alors tester les liens (pas obligatoire), ce qui est très pratique lorsqu'ils sont issus de sites très différents.
Fonctionnalités : 8/10

Certainement pas les meilleures des performances, mais il reste dans le peloton de tête, on est en revanche bien peu renseigné sur ce qu'il se passe...
Performances : 9/10

Très bien fait, son utilisation est très agréable.
Confort : 8/10 (en anglais)


00FA000000047084-photo-flashget-v0-92.jpg

FlashGet v0.92

008B000000047091-photo-bouton-de-t-l-chargement.jpg

Attention logiciel ultra-complet !

Il s'intègre presque parfaitement à votre Navigateur (Explorer, Navigator ou Opera via un plug-in spécifique) et vous permet grâce à un clic droit de transférer vers la liste de téléchargement, un seul lien ou toute une page. Il permet comme Download Mage de choisir tout les liens sur une portion de page et offre une planification très précise.
Fonctionnalités : 10/10

Les performances sont remarquables. Mais ce sont surtout les infos données sur les fichiers qui impressionnent. On a ainsi droit à la progression de chaque segment : pratique pour savoir si le serveur n'impose pas de limites !
Performances : 9/10

Un peu déroutant au début, il devient très agréable avec l'habitude. Plusieurs catégories pour classer les transferts et une trace de tout ce qui a été fait.
Confort : 9/10 (en français)


00FA000000047083-photo-get-right-v4-3.jpg

GetRight v4.3

008B000000047091-photo-bouton-de-t-l-chargement.jpg

Sûrement le précurseur du genre, il n'en demeure pas moins tout à fait d'actualité. Offrant deux modes de fonctionnement (basique et avancé), il reste très simple d'utilisation pour le néophyte. Son interface est très agréable mais quelques petits problèmes d'ergonomie gâchent un peu la fête.
Fonctionnalités : 9/10

Plutôt bonnes, vu la technique employée. On regrettera l'absence d'une segmentation plus simple d'accès. Getright permet jusqu'à 8 segments mais la configuration est peut-être un peu complèxe pour un débutant. Il reste le seul à proposer un affichage de la progression de chaque fichier dans la tray bar (près de l'horloge) : pratique !
Performances : 8/10

Très agréable, il conviendra parfaitement aux néophytes... S'ils maîtrisent l'anglais.
Confort : 8/10 (en anglais par défaut mais avec un patch pour le traduire)


00FA000000047079-photo-gozilla-v3-9.jpg

Go!Zilla v3.9

008B000000047091-photo-bouton-de-t-l-chargement.jpg

Programme populaire, Go!Zilla m'a pas mal déçu, il alterne les fonctions très intéressantes (mini-client FTP et anti-virus intégrés) et les oublis incroyables (pas de fichiers segmentés, pas de téléchargement automatique) ! Reste donc une impression d'inachevé
Fonctionnalités : 6/10

Les performances sont très moyennes, et le seul intérêt par rapport à Internet Explorer est de télécharger plusieurs fichiers à la suite.
Performances : 4/10

Plutôt agréable, il ne pêche que par la barre d'icônes, vraiment très laide et peu lisible.
Confort : 7/10 (en anglais)

Les différents logiciels (suite)

Ben oui, il y en a d'autres...

00FA000000047080-photo-mass-downloader-v2-0.jpg

Mass Downloader v2.0

008B000000047091-photo-bouton-de-t-l-chargement.jpg

Tout est possible ou presque, la seule limitation (elle est importante !) concerne les 30 jours maximums d'utilisation. Après quoi il faut l'acheter et il coûte tout de même 175 francs. Un peu cher par rapport à la concurrence.
Fonctionnalités : 9/10

Tout simplement le plus efficace. Il offre un grand nombre d'informations et reste très lisible.
Performances : 10/10

Son interface est quelque peu spartiate mais constitue l'un des plus claire du comparatif. Il s'intègre à la barre d'outils d'Internet Explorer pour un contrôle plus intuitif.
Confort : 7/10 (en anglais)


00FA000000047081-photo-netants-v1-23.jpg

NetAnts v1.23

008B000000047091-photo-bouton-de-t-l-chargement.jpg

Pratiquement la copie conforme de FlashGet. Lequel des deux a copié sur l'autre ? Je serais tenté de dire celui-ci puisque j'ai découvert FlashGet en premier. Tout y est presque identique, NetAnts rajoute cependant une petite icône sympa dans la barre d'outils d'Internet Explorer.
Fonctionnalités : 10/10

Quasiment les mêmes que FlashGet, il n'y donc rien à ajouter.
Performances : 9/10

Un poil plus sympa que FlashGet, pourtant très agréable. Il manque au gestionnaire des transferts une corbeille, mais il compense par une argéable mise en couleur.
Confort : 9/10 (en français)


00FA000000047082-photo-net-vampire-v3-3.jpg

Net Vampire v3.3

008B000000047091-photo-bouton-de-t-l-chargement.jpg

Il permet beaucoup de choses, et n'est en fait pas très loin des meilleurs. Mais son interface est extrêmement mal conçue !
Fonctionnalités : 6/10

Malgré la (soi-disante ?) possibilité de segmentation, les performances ne se sont pas montrées terribles... Bugs ?
Performances : 6/10

Cf. les fonctionnalités, c'est le bazar. Il y a beaucoup d'écran d'options, certains réglages importants ne se font que sur le fichier lui-même. Non vraiment, y'a du boulot !
Confort : 5/10 (en anglais, mais il existe un fichier de traduction en français)


00FA000000047085-photo-netzip-download-demon-v3-2.jpg

NetZip Demon v3.2

008B000000047091-photo-bouton-de-t-l-chargement.jpg

Sans conteste le plus mauvais de tous. Je suis peut-être un peu dur mais devant une telle concurrence il n'y pas de place pour les softs "limites". Il essaye de masquer une interface très désagréable derrière une présentation stylisée pas très réussie.
Fonctionnalités : 4/10

Très faibles, presqu'aucun intérêt par rapport à Internet Explorer.
Performances : 3/10

Parler de confort n'est pas tout à fait approprié dans le cas de ce soft. La seule ouverture d'une fenêtre supplémentaire pour un nouveau download me fait frémir !
Confort : 4/10 (en anglais)


Conclusion

En regardant les notes que j'ai données aux différents logiciels, il n'est plus très difficile de voir ceux qui ont ma préférence, voici tout de même mon classement.

Sur les deux première marches du podium, je place sans contestation possible les "jumeaux" FlashGet et NetAnts. Très proches, ils offrent des performances remarquables tout en proposant un maximum de fonctionnalités. Pour ne rien gâcher leur facilité d'utilisation est remarquable (un petit plus pour NetAnts) et ils sont en français !

GetRight ne soutient pas la comparaison mais fait un excellent troisième, auquel on reprochera une taille un peu trop importante (3.2Mo contre 1.2 pour FlashGet et 0.9 pour NetAnts) et des performances en retrait. Il se rattrape avec son mode basique, qui reste le plus simple utiliser... A quand une version française par défaut ? (la solution actuelle, qui oblige à télécharger un autre exécutable ne convient pas encore tout à fait aux néophytes)

Les suivants présentent déjà beaucoup moins d'intérêt. Non qu'ils soient mauvais mais les premiers font toujours au moins aussi bien ! On trouve ici Mass Downloader et Download Mage qui ont pour principal défaut d'être payants. Il y a aussi Download Accelerator, vraiment pas loin du peloton de tête, et GoZilla pour qui interface et performances sont à revoir.

Net Vampire et NetZip ferment la marche. Le premier peut rendre de bons services mais de gros défauts de conception le rendent bien peu compétitif, alors que NetZip est tout simplement à proscrire. Je ne vois vraiment aucun intérêt à son utilisation.

En espérant que ce petit guide vous servira, veillez à toujours avoir à l'esprit que ces petits programmes sont en perpétuelle évolution et que les choses bougent vite en informatique...
Avertissement :

Bien que le téléchargement (direct ou en P2P) ne soit pas illégal en soi, il est interdit de télécharger des œuvres protégées par le droit d'auteur ou d’autres droits de propriété intellectuelle sans l’autorisation des titulaires de ces droits. Clubic recommande expressément aux utilisateurs de son site et aux tiers de respecter scrupuleusement ces droits ; étant rappelé qu’en France la violation des droits d’auteurs est constitutive du délit de contrefaçon puni d’une peine de 300 000 euros d’amende et de 3 ans d'emprisonnement (art. L. 335-2 s. CPI) et qu’il existe également des sanctions spécifiques en cas de contournement de mesures techniques de protection (art. L. 335-3-1 et L.335-3-2 CPI). En outre, le titulaire de l’abonnement à internet doit veiller à l’usage licite de sa connexion, sauf à s’exposer au risque de contravention de négligence caractérisée sanctionnée par une peine d’amende de 1 500 € pour les personnes physiques. En cas d’utilisation d’un logiciel P2P pour télécharger ou mettre à disposition des œuvres protégées par le droit d’auteur, sans autorisation, le titulaire de la connexion à internet pourra être destinataire de recommandations de l’Arcom et, en cas de constats répétés, être poursuivi sur le fondement de la contravention de négligence caractérisée. Plus d'informations sur le téléchargement illégal
Haut de page