Linux est-il prêt pour le grand public ?

le jeudi 13 mars 2008
0064000000511897-photo-manchot-linux-logiciel-libre-open-source.jpg
Derrière le géant Microsoft et son système d'exploitation Windows existent d'autres solutions capables d'établir une liaison entre les ressources matérielles d'un ordinateur. Les inconditionnels de la marque à la pomme vous citeront évidemment Mac OS, mais il existe un autre système d'exploitation de plus en plus plébiscité, au point qu'un constructeur comme Dell l'installe désormais sur certaines de ses machines grand public. Ce système, personnifié par son emblématique mascotte venue des grands froids, c'est Linux.

Même si le choix de ce constructeur n'est pas discutable à notre niveau, il pose une question simple : Linux est-il prêt à être placé entre toutes les mains ? Ne voyez pas dans cette question une énième façon de comparer Windows à Linux, là n'est pas le problème. Ce qui nous intéresse ici, c'est de savoir si Monsieur ou Madame Tout-le-monde sera capable d'avoir une utilisation « classique » de son ordinateur avec ce système d'exploitation.

Tout le problème est de définir cette « utilisation classique » et de choisir quelles distributions (nous reviendrons sur ce terme dans la page suivante) mettre à l'épreuve afin de tracer un portrait fidèle de ce dont est capable Linux face à des novices, et non face à des personnes initiées comme beaucoup d'entre vous le sont peut-être.

Après nos différents articles sur la cohabitation entre Windows et Linux ou le multi-boot, voici maintenant l'heure de confronter Linux aux non-linuxiens !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top