Live CD : Linux à emporter

0

Qu'est-ce qu'un « live CD » ?

Un « live CD » est une distribution Linux tenant sur un seul CD ou DVD qu'il est possible de lancer sans installation sur le disque dur, le système résidant en partie dans la RAM de l'ordinateur. Pas besoin d'ajouter un disque ou de réduire la taille de la partition Windows. Tout ce dont vous avez besoin est d'un lecteur CD/DVD et vous voilà prêt à utiliser un système d'exploitation complet, avec des performances moindres mais néanmoins correctes, sur n'importe quel ordinateur. Leurs usages peuvent être multiples : graphisme, création vidéo ou audio, éducation, jeux, musique, utilitaires système... vous serez surpris de constater à quel point ces petits CD peuvent s'avérer utiles, même si leurs bonnes intentions sont parfois contrariées par quelques petits tracas.

Avant de commencer

Les fichiers que nous vous proposons de découvrir tout au long de cet article sont des images ISO des CD/DVD rom d'installation. Pour les utiliser, vous devez les graver sur CD-R avec le logiciel de votre choix. Partant du principe que vous n'en n'avez peut être pas, ou peut-être pas de favori, nous vous recommandons l'excellent BurnAtOnce, petit logiciel de gravure gratuit pour une utilisation personnelle.

00134135-photo.jpg




L'utilisation de BurnAtOnce est on ne peut plus simple : lancez le logiciel, cliquez sur « charger une image » dans le menu « Fichier », choisissez celle que vous venez de télécharger et lancez la gravure en cliquant sur le bouton « simulation ».

Une fois votre CD créé, il faut vous assurer que votre PC est configuré pour « booter » depuis votre lecteur CD/DVD. Pour cela, il faut vous rendre dans le BIOS de votre machine et localiser l'option qui vous permet de changer l'ordre de démarrage des périphériques (consultez la documentation de votre machine). Le premier périphérique doit être le lecteur CD/DVD, puis le disque dur, sans quoi Windows se lancera comme à son habitude.

Attention à votre configuration matérielle. C'est le point le plus épineux de Linux : de très nombreux périphériques sont mal gérés (ou pas gérés du tout) par le système d'exploitation, notamment les modems USB qui peuvent être un véritable cauchemar. En revanche, l'ethernet, de plus en plus répandu sur les Livebox et autres Freebox, passe comme une lettre à la poste sans configuration nécessaire. Inutile également d'espérer utiliser l'accélération 3D de votre carte graphique : les pilotes propriétaires ne sont disponibles que dans les packs commerciaux de ou Suse. Les sites des éditeurs des distributions ou les forums peuvent être un bon moyen de vous assurer de la compatibilité de tel ou tel périphérique.
Modifié le 18/09/2018 à 14h03
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
Jeff Bezos lance un fonds de 10 milliards de dollars pour lutter contre le dérèglement climatique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top