Live CD : Linux à emporter

Stéphane
03 novembre 2005 à 15h06
0

Qu'est-ce qu'un « live CD » ?

Un « live CD » est une distribution Linux tenant sur un seul CD ou DVD qu'il est possible de lancer sans installation sur le disque dur, le système résidant en partie dans la RAM de l'ordinateur. Pas besoin d'ajouter un disque ou de réduire la taille de la partition Windows. Tout ce dont vous avez besoin est d'un lecteur CD/DVD et vous voilà prêt à utiliser un système d'exploitation complet, avec des performances moindres mais néanmoins correctes, sur n'importe quel ordinateur. Leurs usages peuvent être multiples : graphisme, création vidéo ou audio, éducation, jeux, musique, utilitaires système... vous serez surpris de constater à quel point ces petits CD peuvent s'avérer utiles, même si leurs bonnes intentions sont parfois contrariées par quelques petits tracas.

Avant de commencer

Les fichiers que nous vous proposons de découvrir tout au long de cet article sont des images ISO des CD/DVD rom d'installation. Pour les utiliser, vous devez les graver sur CD-R avec le logiciel de votre choix. Partant du principe que vous n'en n'avez peut être pas, ou peut-être pas de favori, nous vous recommandons l'excellent BurnAtOnce, petit logiciel de gravure gratuit pour une utilisation personnelle.

00134135-photo.jpg




L'utilisation de BurnAtOnce est on ne peut plus simple : lancez le logiciel, cliquez sur « charger une image » dans le menu « Fichier », choisissez celle que vous venez de télécharger et lancez la gravure en cliquant sur le bouton « simulation ».

Une fois votre CD créé, il faut vous assurer que votre PC est configuré pour « booter » depuis votre lecteur CD/DVD. Pour cela, il faut vous rendre dans le BIOS de votre machine et localiser l'option qui vous permet de changer l'ordre de démarrage des périphériques (consultez la documentation de votre machine). Le premier périphérique doit être le lecteur CD/DVD, puis le disque dur, sans quoi Windows se lancera comme à son habitude.

Attention à votre configuration matérielle. C'est le point le plus épineux de Linux : de très nombreux périphériques sont mal gérés (ou pas gérés du tout) par le système d'exploitation, notamment les modems USB qui peuvent être un véritable cauchemar. En revanche, l'ethernet, de plus en plus répandu sur les Livebox et autres Freebox, passe comme une lettre à la poste sans configuration nécessaire. Inutile également d'espérer utiliser l'accélération 3D de votre carte graphique : les pilotes propriétaires ne sont disponibles que dans les packs commerciaux de ou Suse. Les sites des éditeurs des distributions ou les forums peuvent être un bon moyen de vous assurer de la compatibilité de tel ou tel périphérique.
Modifié le 18/09/2018 à 14h03
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
scroll top