eToro lance un cryptowallet indexé sur l’analyse de tweets

19 octobre 2019 à 19h00
0
eToro
Photo by marcoverch on Foter.com / CC BY

La plateforme de trading social eToro, créée en 2006 à Tel-Aviv et implantée aujourd'hui à Chypre, lance un nouvel instrument financier en partenariat avec The TIE, société spécialisée dans la construction de portefeuilles crypto.

Baptisé « TheTIE-LongOnly CopyPortfolio », l'outil accède chaque jour à l'analyse de plus de 850 millions de tweets, fournie par le cabinet Social Market Analytics, et prend des décisions algorithmiques de trading. Accessible depuis mardi sur eToro, le ticket d'entrée est à 2 000 $.

Une stratégie basée sur le ressenti du marché

La stratégie mise sur les crypto-monnaies qui deviennent brusquement populaires sur les réseaux sociaux. L'objectif étant de profiter de l'engouement du marché, dès que le nombre de personnes discutant d'une certaine crypto-monnaie devient trop important, la position est liquidée. Selon Joshua Frank, CEO de The TIE : « il n'y a pas de meilleure source que Twitter pour suivre les mouvements du marché, c'est une sorte d'épicentre de l'univers des crypto-monnaies ». En outre, ce dernier argumente que sans aucune métrique traditionnelle permettant d'expliquer les mouvements des crypto-monnaies (dividendes, revenus...), le ressenti du marché est un indicateur clé.

Selon Joshua Frank, une plateforme du niveau de complexité de The TIE n'était jusqu'alors accessible qu'aux fonds d'investissement et aux clients privés, qui ont accès aux mêmes données que celles fournies par Social Market Analytics. D'après les données visibles sur eToro, le « LongOnly CopyPortfolio » aurait réalisé une perte de 17% en janvier 2019 avant de rebondir de +410% en février, pour une performance globale d'environ +291% sur l'année.

À son lancement, le portefeuille était constitué de cinq différentes crypto-monnaies : DASH (47,24%), EOS (23,92%), XRP (21,86%), MIOTA (5,01%) et ETC (1,97%). Uniquement axé sur des positions longues, avec un minimum de trois permanentes, le portefeuille choisit automatiquement parmi 13 crypto-monnaies chaque mois : BTC, ETH, XRP, IOTA, BCH, NEO, ETC, DASH, EOS, XLM, LTC, ZEC et ADA. Une fois les crypto-monnaies choisies, le portefeuille peut équilibrer toutes les minutes la répartition du capital pour maximiser les performances.

Comment fonctionne l'outil ?

Social Market Analytics utilise l'intelligence artificielle, notamment le machine learning et le traitement automatique du langage naturel, pour analyser chaque jour des millions de tweets via un processus bien établi. Premièrement, chaque tweet est scanné individuellement pour extraire les informations relatives aux crypto-monnaies, puis un filtre est utilisé pour s'assurer de la pertinence des informations récoltées et écarter les spam. Seuls 10% des tweets réussissent en moyenne ce processus de vérification.

Ensuite, les mots d'un tweet sont soumis à une notation pondérée en fonction d'un « score » de pertinence, ce qui permet d'obtenir une note globale pour chaque tweet, qui sera pris en compte avec plus ou moins d'importance. Enfin, les résultats sont agrégés et fournissent un état des lieux de l'engouement pour les crypto-monnaies ciblées en temps réel. Ces données, qui reflètent ainsi le sentiment brut du marché, sont transmises à The TIE qui les exploite pour prendre des décisions financières algorithmiques. Le processus complet de notation prend moins d'une seconde et les scores sont mis à jour sur l'outil chaque minute, ce qui permet d'obtenir une stratégie en temps réel.

L'entreprise compte développer deux autres outils pour diversifier son offre : un « LongShort » avec une allocation de 75% sur des positions longues et 25% sur des positions short, et un « Market-Neutral » (50% long et 50% short, ce qui réduit l'exposition nette du portefeuille à 0).

Source : CoinDesk.
6 réponses
7 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top