Les "traitements" pour l'addiction au trading de crypto, un marché juteux en pleine expansion

Vincent Touveneau
Cryptomonnaies
06 mai 2022 à 15h00
6
Crypto
© Ink Drop / Shutterstock

Un centre de détox suisse à 90 000 dollars la semaine, ou plutôt une session Skype avec un psychologue : des professionnels de la santé mentale vous aident à vous sortir de l’addiction aux crypto-monnaies, quitte à payer le prix fort.

Volatilité, effets de levier, gains multipliés et promesses de richesse : les crypto-monnaies ont certes fait pas mal d’heureux, mais gare à la redescente. Avec des mécanismes proches de ceux des flambeurs de casino, les accros à la crypto-monnaie ont des solutions pour s’en sortir, mais la route est longue.

Des cliniques pour un mal du siècle

La clinique privée Castle Craig connaît bien le phénomène. Même si ce complexe de luxe, situé dans un charmant coin d’Écosse, s’occupe essentiellement des problèmes d’alcool et d’addiction aux jeux ou aux drogues, elle se propose également de traiter l’addiction aux crypto-monnaies, qui est un mal plutôt récent.

Car, si 50 % des gens qui possèdent de la crypto l’ont achetée pour la première fois en 2021, cela fait déjà 14 ans que le Bitcoin a déferlé sur le monde. Depuis 2018, le nombre de personnes se déclarant « addict » à la crypto-monnaie a augmenté de 300 %. Et cela représente une manne financière pour certains professionnels de santé.

En effet, les tickets d’entrée pour ce genre de cliniques représentent un investissement conséquent. Même si une visite au Castle Craig (16 000 euros la semaine) est apparemment largement remboursée par la sécurité sociale, il faut déjà être en mesure de présenter la somme pour débuter la thérapie. La clinique Paracelsus de Zurich, en Suisse, réclame quant à elle des sommes faramineuses (90 000 CHF pour une semaine et 500 CHF pour une consultation en ligne) qui garantissent un traitement médical de luxe.

Dogecoin, cocaïne : même combat

Comment débute une plongée dans l’enfer des cryptos ? On y entre un peu comme on pousse la porte d’un casino, puisque les récepteurs n° 4 de la dopamine contenue dans le cerveau réagissent de la même façon qu’une bonne vieille roulette. L'individu est souvent préoccupé par la poursuite d’un high, qui se matérialise facilement grâce à la volatilité extraordinaire des crypto-actifs. C'était notamment le cas dans la période 2017-2020, où des grandes devises et des memecoins (Dogecoin) ont atteint des records.

Mais le trading excessif de crypto-monnaies est-il reconnu comme un trouble pathologique ? Oui et non, car c’est un problème relativement récent et encore peu étudié. Après tout, l’addiction aux jeux d’argent n’a été reconnue que très récemment comme une pathologie. Elle était considérée autrefois comme une simple pulsion. 

Les témoignages recueillis sur l’addiction aux crypto-monnaies font souvent mention d’addictions parallèles, comme l’alcool et la cocaïne qui viennent se rajouter au mélange. Le dénominateur commun de ces prises de substances et de ces comportements est la recherche d’évasion de l’ennui et de la réalité, grâce l’excitation du récepteur n° 4 de la dopamine de notre cerveau.

Day trading et autres tentations

Cela fait longtemps que les hommes d’affaires ont compris l’appétence de l’être humain pour l’argent, et l’amateur de crypto-monnaie dispose d’un éventail gigantesque pour spéculer sur ces marchés très volatils. Parce que ces marchés ne sont jamais fermés (même pas le weekend), il est très facile de s’adonner au day trading sur une multitude de plateformes.

Avec des effets de levier allant jusqu’à x500, l'investisseur peut gagner des sommes astronomiques et les perdre dans la même minute. L’apparition d’instruments financiers comme les options binaires ou le spread betting ont aussi contribué à la ruine de certaines personnes, puisque ce sont des méthodes spéculatives très proches d’un pari.

Douze étapes pour s’en sortir

Quelles sont les solutions concrètes pour se sortir d’une addiction à la crypto-monnaie ? Bien entendu, le premier pas à faire est de reconnaître son problème et en quoi il nuit à notre santé mentale, physique et financière. Pour le reste, le thérapeute Anthony Marini de Castle Craig donne à ses patients un programme en 12 étapes, déjà très efficace dans le traitement d’autres addictions.

Heureusement, la plupart des gens n’ont pas à passer par ce genre de thérapie pour laisser tomber les cryptos si besoin. Dans de nombreux cas, il suffit d’effacer toutes les applications de trading de son smartphone et de se désinscrire des forums crypto, Reddit en tête, pour envisager de retourner à une vie normale.

Source : Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
phoenix2
Bienvenu dans le monde du fake, qui vas en plus te couter la peau des fesses, et j’appelle pas ça une addiction mais plutôt de l’idiotie, mais bon dans un monde ou tout part en vrille ça m’étonne pas ce genre d’aberrations.
Peggy10Huitres
Dogecoin, cocaïne : même combat<br /> Elon Escobar
pecore
Je vois en effet des similitudes avec l’addiction aux jeux d’argent, avec la tentation du « toujours plus » si l’on est en gain et celle du « je dois me refaire » si l’on est en perte.<br /> On sait aussi déjà que certaines personnes se sont endettées pour investir sur le marché crypto et ont perdu cet argent qui n’était pas le leur.<br /> Enfin avec les nouvelles « opportunités » qui sortent tous les jours qui seront peut être la nouvelle monnaie qui fera un fois cent ou fois mille et la surabondance de vidéos sur le sujet, les personnes intéressées sont soumises à des stimuli en permanence.<br /> Donc oui, cela ne me semble par absurde de parler d’addiction lorsqu’on a affaire à des personnes vulnérables à ce genre de choses.
tux.le.vrai
« Un centre de détox suisse à 90 000 dollars la semaine, »<br /> 90 000$ la semaine ?<br /> Ceux qui ont tout perdu avec des crytpos, comment y font ?
lefranstalige
Ils acceptent les cryptos?
StephaneGotcha
Le traitement coûtait 1,5 bitcoins il y a 6 mois. Coûte 3 bitcoins aujourd’hui.<br /> Et surtout … coûtera 90.000 bitcoins dans quelques années …
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le chiffrement de bout-en-bout débarque sur Messenger pour les casques VR Quest
Impression 3D : MakerBot et Ultimaker s’unissent
Epic Games fait équipe avec la NASA pour créer des expériences VR sur Mars
Le robot-chien Spot fait plus que danser dans cette nouvelle pub de Boston Dynamics
Reconnaissance faciale : un t-shirt moche pour s'effacer, voilà la solution !
Une vidéo nous montre comment opère Daisy, le robot recycleur d'Apple
Confinement : à Shanghai, les robots autonomes prennent le relais sur les livraisons
Pour la prochaine génération de télescopes spatiaux, pourquoi pas des miroirs... liquides ?
DALL.E 2 : entre Dalí et WALL.E, une IA capable de créer des images à partir d'un texte aléatoire
Tesla souhaite démarrer la production de son robot humanoïde Optimus dès 2023
Haut de page