Après la Chine, l’Inde va à son tour interdire les transactions en crypto-monnaies

21 novembre 2021 à 10h00
24
cryptomonnaies

Le gouvernement indien est actuellement en phase d’élaboration d’une législation visant à réglementer l’usage des crypto-monnaies , en interdisant notamment leur utilisation en tant que moyen de paiement.

Des discussions sont toujours en cours afin d’en définir le cadre exact.

Une approche nuancée privilégiée par le gouvernement indien

Si le gouvernement indien se dirige vers la mise en place d’une interdiction des transactions en crypto-monnaies, il ne semble toutefois pas vouloir totalement bannir ces dernières, et pourrait autoriser leur détention en tant qu’actif. En effet, l’opinion générale au sein du gouvernement semble être en faveur d’une prise de mesures progressives, tournées vers l’avenir, considérant que les crypto-monnaies sont une technologie en évolution. La commission parlementaire permanente des finances semble également être favorable à la mise en place d’une réglementation plutôt qu’à une interdiction totale.

Le projet de loi devant réglementer le trading de crypto tout en interdisant l’utilisation de celles-ci pour effectuer des paiements est toujours en cours d’élaboration, le gouvernement travaillant notamment sur les aspects fiscaux. Il pourrait être présenté lors de la prochaine session d’hiver du Parlement. Si rien n’est encore fixé, il est question que le Securities and Exchange Board of India (Sebi) soit désigné comme régulateur.

De son côté, la Reserve Bank of India (RBI) a exprimé des inquiétudes vis-à-vis des crypto-monnaies, qui constituent d’après elle une menace pour la stabilité macroéconomique et financière, ainsi que pour le contrôle des capitaux. La RBI souhaiterait donc plutôt une interdiction totale des crypto-monnaies. Shaktikanta Das, gouverneur de la RBI, a déclaré lors d’un événement organisé par la State Bank of India qu’il était nécessaire d’approfondir la discussion sur les crypto-monnaies, et qu’il restait encore à avoir un débat sur les principales préoccupations, dont certaines avaient été soulevées par la RBI.

Binance
  • Très complète
  • Grand choix d'outils de trading
  • De nombreux services annexes

Binance offre des outils de trading et de gestion de risque très élaborés et solides, ainsi qu'une multitude de services et produits qui parfois peuvent être dangereux pour certains profils débutants. Si nous recommandons sans hésiter cette plateforme, nous conseillons d’éviter certains produits très risqués afin d'éviter des expériences d'investissement un peu amères.

Binance offre des outils de trading et de gestion de risque très élaborés et solides, ainsi qu'une multitude de services et produits qui parfois peuvent être dangereux pour certains profils débutants. Si nous recommandons sans hésiter cette plateforme, nous conseillons d’éviter certains produits très risqués afin d'éviter des expériences d'investissement un peu amères.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
24
20
info01_1_1
Bonne nouvelle, que les autres puissances suivent…
bennukem
De but en blanc je dirais, pourquoi ?
Gilles1313
Heureusement la chine et l’inde ca représente pas grand chose en termes de population par rapport à la population mondiale
JerryKhanFury
oui c’est ça interdisons les gens d’être libres ou d’être riches. retournons au paiement aux pièces d’or !
Gilles1313
Tu peux etre libre et riche avec un salaire en euro. Tu peux aussi faire tes achats sans contact avec ta montre, ton téléphone … faire des virements instantané en ligne… sans t’appuyer sur des fermes de minages au kazakhstan qui se sont spécialisés dans le vol de composants et détournement d’électricité parceque ca rapportait plus que la traffic de drogue et la vente d’organe.
luck61
C’est normale le pouvoir est détenu par des vieux qui sont largués, c’est comme à l’époque du passage du cheval à la voiture , les vieux voulaient interdire les voitures à cause du buisness sur les chevaux
yabadabado
il est temps de bannir cette monnaie criminelle qui provoque un manque d’electricité, de composants et autres deconvenues !
Steph29
Je ne sais pas ce que tu appelles vieux mais je te souhaite de le devenir un jour.<br /> Comme dit plus haut l’interdire et je pense que d’autres pays vont suivre c’est surtout pour réguler un outil qui sert pour faire transiter, blanchir de l’argent douteux et échapper à l’impôt.
Werehog
L’argument de la liberté ou de la modernité, c’est du pipeau depuis le début des crypto par ceux qui en ont et ne veulent pas perdre la valeur de leur monnaie fantoche…<br /> La réalité c’est qu’il y a des intérêts financiers énormes et des sommes colossales qui échappent à tout contrôle des gouvernements. Que les organisations criminelles et les États voyous l’ont bien compris et l’utilisent déjà massivement, et c’est tout simplement inacceptable.<br /> Sans parler de l’aspect gouffre énergétique lamentable et des performances dégueulasses, même avec les nouveaux protocoles…
kace9
Rappel : quasiment toutes les fraudes fiscales sont faites en US Dollars (et dans une moindre mesure €, £, Yen, Roubles, …) dans des paradis fiscaux, avec la complicité des banques …<br /> Cet argument ne tient pas à mon sens !
Gweegoo
Qu’on aime ou pas, je pense que c’est la preuve que le bitcoin progresse: les états qui en veulent commencent à l’adopter, ceux qui n’en veulent pas ne peuvent pas faire autrement que d’admettre qu’il s’agit d’un actif financier.
Bombing_Basta
Question : à quoi servent les cryptomonnaies ?<br /> Réponse d’arracheur de dents : à nous sauver du système bancaire et des monnaies physiques.<br /> Réponse honnête : à se faire blinde de tunes grâce à de la création monétaire pure (minage, planche à billets ultime) et à la confiance de ceux qui achètent cette monnaie créée (pyramadal style). Le tout en comptant sur la possibilité d’échanger à tout moment cette monnaie numérique contre des billets bien réel de la monnaie de son choix dont on est pourtant sensé être libéré par cette crypto miraculeuse…
benben99
Bravo a l’Inde de suivre l’exemple Chinois.<br /> On devrait également faire de même et suivre cet exemple.
Khonar_LeBarban
Sauf que les monnaies fiduciaires sont controlées par des banques centrales devenues folles et qui ont un pouvoir de vie ou de mort sur ton épargne.<br /> C’est ça le vrai danger pour tous ces états : perdre leur monopole et leur pouvoir.<br /> Vive la Liberté ! (mot qui figurait sur tous nos FRANCS)
Khonar_LeBarban
Tu le seras aussi «&nbsp;VIEUX&nbsp;»…si tu vis assez longtemps !
Khonar_LeBarban
Va dire cela aux millions de Salvadoriens qui viennent enfin de s’affranchir du dollar…
Werehog
Ah ah la bonne blague ! Apparemment les gens ne sont pas ravis, nombreux sont ceux qui n’ont même pas accès à internet.<br /> Parler du Salvador comme modèle économique, c’est comme parler du Venezuela comme modèle social
Steph29
Bravo tu as tout résumé !
UncleJul
Etat dont tu fais parti, vous cherchez l’anarchie ? Tu crois que l’adoption des cryptos 1.0 en masse chose qui sera exclue pour une majorité de la population, va comme par magie régler les hauts et les bas du système financier mondial ?<br /> Bref allez y misez sur votre effet de levier sur le dos des autres, curieux de voir le prix que vous payerez pour votre «&nbsp;solidarité&nbsp;».
carinae
Ha bon pourquoi ? Le principe de centralisation, ce n’est pas le cas aussi avec les cryptos ? Parce que ce n’est pas le bitcoiner avec ses 2 bitcoin et demi qui va peser grand chose dans le système … Si ce n’est bien sûr, s’enrichir et transformer tout ça en euro sur son compte.<br /> Accessoirement en occident la plupart des banques sont privées… Donc bon le raccourci Banque/ État est un peu rapide non ?
pecore
Il me semble que le dollar est encore la monnaie officielle du Salvador, le Bitcoin n’est qu’en plus.
pochagnole
C’est toujours un régal de voir un poste sur les crypto ici. Cela draine tous les trolls et les vieux (ou pas) réac, qui, quand ils ne comprennent pas les changements actuels, les rejettent en masse.<br /> drogue et activités criminelles: le milieu se satisfait très bien du Dollar et le Bitcoin n’est pas aussi anonyme que vous le pensez<br /> conso énergétique : c’est oublier lightning et le gros des cryptos qui se tournent vers la preuve d’enjeu. Sans parler de l’ensemble de la conso mondiale du système bancaire qui est supérieur à ce qu’il serait s’il était basé entièrement sur des crypto, et sans parler de l’extraction de l’or (https://cryptoactu.com/bitcoin-pollue-moins-industrie-aurifere-et-systeme-bancaire/)<br /> inutilité: renseignez-vous sur les contrats intelligents, la décentralisation, le déflationnisme<br />
max_971
Si les «&nbsp;pauvres&nbsp;» arrivent à s’enrichir, il n’y aura pas de riches.<br /> On sera tous égaux et ça ça gène.
iksess
Il faudrait penser à diviser les consomations d’energies par le nombre de transactions effectuées pour que vos sources aient un sens.<br /> Et ne pas arriver en insultant les gens est aussi mieux, en général…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Omicron, le nouveau variant du COVID inspire les investisseurs : le cours de la crypto-monnaie Omicron décolle
Venus massivement de Chine, les cryptomineurs posent un gros problème au Kazakhstan
Au Japon, un consortium se prépare à lancer une crypto-monnaie adossée au Yen en 2022
Après Pokemon GO, Niantic a confié à Fold le développement d'un jeu permettant de capturer des Bitcoins dans le metaverse
Le crypto-wallet Exodus se lance dans les paris sportifs
Les fraudes et les vols dans la finance décentralisée ont explosé en 2021
Le Salvador veut construire la première
La Suède demande à l’Europe de bannir le bitcoin au nom du Pacte de Paris pour l’environnement
Le manuscrit du
Secretum : une nouvelle messagerie décentralisée qui supporte le trading in-app
Haut de page