En Thaïlande, les "shitcoins" et autres "cryptomemes" ne sont plus les bienvenus

15 juin 2021 à 11h45
10

Le régulateur thaïlandais interdit aux plateformes d’échange de crypto-monnaie de proposer des tokens basés sur des fans tokens, des mèmes, et des tokens non fongibles (NFT).

La Thaïlande cherche à freiner la spéculation sur les actifs « sans fondement ».

La Thaïlande serre la vis

La Commission des valeurs mobilières et des échanges (SEC) de Thaïlande a approuvé des directives interdisant aux exchanges du pays de prendre en charge quatre types de tokens différents. Ainsi, le régulateur s’apprête à interdire les tokens basés sur des mèmes, les fans tokens, les tokens non fongibles (NFT) ainsi que les tokens émis par des exchanges

Ces changements pourraient affecter des tokens tels que le Dogecoin (DOGE), ainsi que le Bitkub Coin (KUB), le token natif de l’exchange local du même nom.

Selon la Thaïlande, les nouvelles règles visent à protéger les investisseurs contre les tokens qui n’ont « ni objectif ni substance clairs » et dont les prix sont influencés par les tendances et les influenceurs sur les réseaux sociaux. Les exchanges locaux ont maintenant jusqu’au 11 juillet pour être en conformité avec ces directives.

La Thaïlande et les crypto-monnaies

En 2021, la Thaïlande avait déjà publié une série de recommandations et de prises de position à l’intention des traders individuels et des entreprises de crypto-monnaies, dont certaines ont suscité la polémique.

Le régulateur a également proposé que les investisseurs en crypto-monnaies aient un revenu annuel d’au moins 1 million de bahts, soit environ 26 500 euros. De plus, les régulateurs ont laissé entendre que les investisseurs devraient être tenus de suivre un une formation au trading de crypto-monnaies ou passer un test pour prouver leurs connaissances.

Enfin, le Bureau thaïlandais de lutte contre le blanchiment d’argent (AMLO) avait annoncé des règles donnant des instructions aux exchanges afin de vérifier les comptes des utilisateurs au moyen d’une machine « dip-chip ». Ce processus exige que les clients soient physiquement présents lors de la vérification d’identité.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
10
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La première ferme de cryptominage tournant à l’énergie nucléaire va voir le jour en Ohio
Pour le patron de Twitter, le bitcoin (BTC) pourrait apporter la paix dans le monde
La plateforme d’échange de crypto-monnaies FTX lève 900 millions de dollars
Inquiet pour sa sécurité, l’un des co-fondateurs d’Ethereum (ETH) quitte le monde de la crypto
Une ferme de minage illégale composée de 3 800 PS4 démantelée en Ukraine (MàJ)
La société Square de Jack Dorsey veut créer des services financiers axés sur le Bitcoin (BTC)
Ransomware : 70 millions de dollars en Bitcoin en échange d’un « décrypteur universel »
La plateforme crypto Binance visée par une plainte collective d’investisseurs
Square, la société de Jack Dorsey, va concevoir un hardware wallet pour le Bitcoin (BTC)
Comment épargner facilement du Bitcoin ? On vous dévoile tout avec Paymium !
Haut de page