🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Le gouvernement indien se prépare à bannir le Bitcoin (BTC)

01 février 2021 à 13h10
35
Inde Bitcoin

Le gouvernement indien va présenter un projet de loi qui pourrait interdire l’utilisation des « crypto-monnaies privées » telles que le Bitcoin (BTC).

La loi prévoit également la création d’une monnaie numérique nationale émise par la Banque centrale de l’Inde.

Bannir le Bitcoin

Les détenteurs de crypto-monnaie en Inde ont été pris au dépourvu et laissés dans la confusion après l’annonce, ce vendredi 29 janvier, du fait que le Parlement du pays allait examiner un projet de loi soutenu par le gouvernement qui pourrait interdire l’utilisation de « crypto-monnaies privées ». Étant donné que le parti au pouvoir contrôle les deux chambres du Parlement, les chances que ce projet de loi soit adopté seraient assez importantes.

Selon les observateurs, la définition du terme « privé » donnée par le
gouvernement pourrait impliquer que toutes les crypto-monnaies non souveraines, telles que le Bitcoin, pourraient être concernées par l’interdiction. Nischal Shetty, P.-D.G. de WazirX, une plateforme d’échange de crypto-monnaies basée à Mumbai, a expliqué : « Un pays aussi grand que l’Inde devrait au moins s’efforcer de comprendre les terminologies sous-jacentes avant de présenter des projets de loi liés à la technologie, cela semble être une démarche précipitée ».

Dans le même temps, le texte de loi propose la création d’une roupie
numérique qui serait émise par la Banque centrale de l’Inde, rejoignant ainsi une liste croissante de pays explorant le sujet.

L’Inde et les crypto-monnaies, une longue histoire

Le gouvernement indien a une relation compliquée avec les crypto-monnaies. La loi que le gouvernement tente d’introduire n’est que le dernier épisode d’une longue saga.

En avril 2018, les autorités avaient demandé aux institutions financières de cesser de servir les particuliers et les entreprises qui traitaient avec des crypto-monnaies. La Cour suprême du pays avait ensuite annulé cette décision en mars 2020, ce qui signifie que les Indiens pouvaient de nouveau acheter et vendre du Bitcoin.

De plus, l’ancien projet de loi datant de juin 2020 avait été jugé particulièrement sévère. En effet, le gouvernement avait proposé une peine de 10 ans de prison pour les traders de crypto-monnaies. Le nouveau projet de loi 2021 ne fait pas mention d’une telle sanction.

Source : Neowin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
35
28
Demongornot
À force de tout bannir, ils vont avoir une exode sur les bras!
Trentreznor
Enfin! Si seulement l’Europe pouvait faire de même…<br /> Au début on pouvait éventuellement croire que ces monnaient apporteraient une certaine liberté mais il faut se rendre à l’évidence elles sont surtout utiles aux traffics en tout genre et à la spéculation, et tout cela en consommant une énergie délirante.
Pas_de_Bol
Que d’autres suivent !<br /> On a déjà des monnaies, suffisamment assez sans que ces multitudes de sommes virtuelles très fluctuantes, peu contrôlées, sujettes à piratage et consommatrices ne viennent inonder le marché.
BZValoche
Un exode de quoi ? Le BTC est une abérration écologique. Et comme dit Trentreznor, ça sert surtout aux criminels.
Keepah
Arrêtez avec vos «&nbsp;activitiés criminelles&nbsp;» il y a une étude qui est sorti qui montre que c’est peanuts comparé à l’usd et au cash.
tfpsly
Il y a déjà pas mal d’Indiens riches et/ou bien formés qui ont quitté le pays. Pas seulement des ingés de la Silicon Valley, mais aussi dans la finance etc. Vers Singapour, l’Europe et les USA. Ce n’est pas un ban de BTC qui y changera quelquechose.
Oldtimer
La frappe de la monnaie était le pouvoir du suzerain. Toutes monnaie non frappé du sceau du suzerain est une attaque contre son pouvoir. Celui du suzerain !<br /> C’est le peu de chose qui me reste de mes cours d’économie monétaire.
Proutie66
J’espère pas…
k33ple4rn1ng
Haha, bonne chance pour interdire Bitcoin! Même le congrès américain a estimé qu’il ne servait à rien d’essayer car c’était impossible.
k33ple4rn1ng
Bitcoin, c’est la promesse de changer d’une économie inflationniste dans laquelle l’argent perd de la valeur avec le temps vers une économie déflationniste dans laquelle l’argent prend de la valeur avec la plus value créée par le travail, l’innovation, etc.<br /> Changer d’une économie inflationniste dans laquelle les épargnant sont punis par l’inflation vers une économie déflationnsite dans laquelle les gens sont incité à épargner pourrait engendrer un énorme bouleversement des mentalités dont l’impact sur la surproduction industrielle pourrait résoudre de nombreux problèmes.<br /> Ce changement de paradigme est un changement profond dans la mentalité des gens qui arrive de manière cyclique depuis plus de 5000ans.<br /> Dans l’histoire des monnaies, on part souvent d’une resource rare (des coquillages, des pierres taillées, du métal, etc) puis l’autorité en augmente artificiellement la quantité pour financer des projets politiques (souvent des guerres) jusqu’à créer un déséquilibre qui se traduit presque toujours par une hyperinflation. La monnaie officielle est alors délaissée pour une autre basée sur quelque chose qui ne peut pas être manipulée.<br /> Si on va vers une économie où les gens sont incités à moins dépenser, il y aura moins de production industrielle. Les gens commenceront à faire plus attention au future puisqu’il aura plus de valeur que le présent. Peut-être qu’alors, les gens valoriseront plus l’éducation et la formation qui demandent un investissement pour un retour loin dans le futur.<br /> C’est ça que promet Bitcoin. Ce n’est pas à négliger. Ca ne fonctionnera peut-être pas. Mais ce qui est en jeu, c’est beaucoup plus que la spéculation sur un truc de geek qui pompe beaucoup d’électricité.
toast
Vous tournez en boucle les mecs…
Proutie66
Trop long ce pavé César.<br /> Et franchement, pour venir troller (car je ne peux pas imaginer que tu sois candide)… c’était pas la peine.<br /> Ps : J’ai des bitcoin (enfin… des virgules!) et de l’ether… ca m’empêche pas d’être réaliste.
Zebulon_Vigitatus
La monnaie des criminels, c’est le cash. Aucune traçabilité. Il n’y a pas plus traçable que les cryptomonnaies.
Feunoir
Je constate quand même que les 2 ou 3 arnaques que j’ai eu demandaient du BTC en rançon(petit message au passage : j’ai pas de webcam, donc vous pouvez me dire qu’elle est piratée, c’est dur à croire)<br /> Et que c’est, a priori, aussi la monnaie demandée par les ransomware vu les articles que j’ai vu passer.<br /> Bon je suppose que cela dépend si on considère cela comme de la criminalité ou pas.
poilaucul
L’argent liquide est le premier vecteur de financement d’activité illégales, a quand un bannissement ?
OkBoomer
Combien ça représente combien en % des activités criminelles totale comparés aux euros et aux dollars ? Que ce soit le dealer en bas de la rue aux détournements de milliards par les fonds d’investissements et les banques ? 0,0001% ?
OkBoomer
Aussi polémiques soient telles, elle ne sont pas parfaites je vous l’accorde.<br /> La vraie question c’est: «&nbsp;Est-ce que c’est mieux que le système qu’on a actuellement ?&nbsp;»<br /> Vous semblez tous oublier tous que les cryptomonnaies sont très récentes dans le paysage et elles constituent un modèle alternatif décentralisé très sérieux face au bon vieux système bancaire corrumpu d’aujourd’hui.<br /> Il faut se poser les bonnes questions avant de critiquer à tout bout de champs :<br /> -Vous connaissez l’impact écologique d’une banque qui envoie ses milliards (dont VOTRE argent) sur tous les marchés de la planète ? (les datacenters, l’hyperthreading, les mainframes, les bases de données etc)<br /> -Vous savez combien ça coûte aujourd’hui d’envoyer de l’argent à l’autre bout de la planète ? (ce qui est gratuit avec des crypto hors frais de conversion)<br /> -Vos intérêts d’épargne suffisent -il à compenser les frais de tenues de comptes hallucinants des dernières années ?<br /> -Vous connaissez les tarifs exorbitant des «&nbsp;frais d’inactivités&nbsp;» (non c’est pas une blague, ça existe vraiment) de votre compte en banque quand vous habitez temporairement à l’étranger ?<br /> -Vous avez oublié la crise mondiale des subprimes en 2008 qui a fait vaciller l’économie mondiale à cause du refourgage massif des crédits hypotécaires entre banquiers ?<br /> -Vous savez que l’état à légalement le droit de vous voler VOTRE argent sur votre compte en banque pour redresser une banque en faillite parce que quelques dirigeants véreux ont joué à la loterie avec l’argent de LEURS clients ?<br /> -Vous avez oublié que la Société Générale a littéralement volé 9 milliards d’euros aux contribuables en toute légalité (alors qu’ils avaient largement de quoi en fonds propres) pour payer LEUR amende parce qu’ils avaient violé la loi avec l’argent de leurs clients ?<br /> C’est vrai que c’est plus facile de suivre la tendance et de rejeter le méchant bitcoin pas écolo plutôt que de remettre en question le système bancaire avec lequel on se fait entuber depuis des décennies, je vous l’accorde.
poilaucul
Les cryptomonaies sont une goutte d’eau dans l’océan des transactions illégales constitué en grande majorité par l’argent liquide qui est lui intracable (contrairement au bitcoin qui est traçable avec son livret de compte public)<br /> 90% de la masse monetaire est virtuelle, de simples zéros entrés dans un ordinateur comme tu le ferais avec ton clavier.<br /> C’est ainsi que la réserve fédérale des États-Unis crée depuis rien des milliers de milliards de dollars par an qui ne sont soutenus par rien de tangible comme l’or (voir fractionnal reserve). Et plus l’économie est inondée par ces nouveaux milliards plus nos economies perdent de la valeur.<br /> Il n’y a pas limite aux l’imprimantes de billets des banques centrales, par contre il y aura 21 millions de bitcoin et pas s un de plus.<br /> Bitcoin apporte bien la liberté de pouvoir transférer 24/7/365 des milliers/millions/milliards avec des frais de transaction battant toute concurrence.
Demongornot
Le capitalisme est la première aberration écologique, de plus les crypto peuvent utiliser des énergies renouvelables.<br /> Beaucoup gagnent légalement de l’argent avec les crypto, d’ailleurs ce n’est plus le minning de nos jours mais le trading des crypto qui rapporte le plus.
Demongornot
Non, mais ça va accélérer le processus, et ce n’est pas les BTC seul mais tout les autres bans qui tournent à de la censure massive à ce niveau qui risque de provoquer ça, car le mouvement est déjà bien lancé comme vous l’avez vous-même écrit.<br /> @elminster44 Le ban des Bitcoin seul, non, j’ai bien écrit :<br /> Demongornot:<br /> À force de tout bannir<br /> Et pas «&nbsp;en bannissant les BTC&nbsp;», ils bannissent beaucoup de choses en ce moment, jeux, réseau sociaux, marques, et rien ne dit que ça ne va pas empirer.<br /> Et ça, ça peut provoquer un plus grand désir qu’il existe déjà à vouloir quitter le pays.<br /> Vivre dans un pays avec peu de liberté c’est une chose, mais si son pays enlève rapidement beaucoup de libertés, là par contre on ne réagit pas aussi bien.
Trentreznor
Réponse totalement biaisée. Dans leur conception même les crypto facilitent l’anonymisation des transactions. Le système bancaire, bien que très largement imparfait, a de fortes réglementations contre le blanchiment d’argent. Quand à l’argent liquide en France les paiements liquides sont fortement limités en montant pour luter contre ces usages et si tu dépose plus d’un certain montant de liquide en banque tu es automatiquement signalé aux services anti-blanchiment. Autant de mécanismes de contrôle atomisés par les crypto qui en font un outil pour la criminalité.
dapoussin
Bon courage pour y arriver! Ils peuvent à la limite bloquer l’accès aux vendeurs de BTC et aux exchanges (et encore, ya des VPN), mais ils font comment pour bloquer l’échange de BTC P2P? Bref, que du vent jusqu’à preuve du contraire…
tangofever
Bonne nouvelle, déjà que c’est un pays sale et pollué, ils n’ont pas besoin d’en rajouter.
kroman
‍‍ Enfin une sage décision ! Ce casino géant qui a déjà dissipé des centaines de TWh n’a que trop duré !
Elekotek
Khadafi, Sarkozy, Takieddine, Claude Guéant, Eric Woerth et Patrick Balkany sont pas tout à fait d’accord avec ton point sur<br /> l’argent liquide en France les paiements liquides sont fortement limités<br /> Claude Guéant a, je cite, «&nbsp;en 10 ans, retiré que 800€ de son compte en banque&nbsp;».<br /> Mais moi aussi, j’aimerai bien vivre dans ton petit monde de bisounours, ça donne vraiment envie.
carinae
Non on n’a pas oublié 2008 mais qui a dit qu’avec les bitcoins ça n’aurait pas été pire ?<br /> C’est une bonne alternative à beaucoup de choses mais bien que libre ce n’est pas la panacée et loin de là…Une monnaie piratable, Bitcoin n’est pas une monnaie de commerce,et de surcroît très volatile. De plus pour une monnaie…acheter en bitcoins pour les dépenser c’est absurde. Pour avoir des bitcoins, il faut en acheter. Or acheter en euros une monnaie pour la dépenser sur internet alors qu’on peut payer directement en euros la plupart des biens et des services, c’est bizarre. Bitcoin ne permet qu’un flux très réduit de transactions… Quant a ceux qui en ont acheté ils seront en position de force si un jour ça devient une monnaie de commerce…et ça sera donc pire qu’avec le système actuel<br /> Bref il y a encore du chemin a faire avant d’avoir quelque chose de viable et profitable à tous…
thewizard
Ce que je comprends pas c’est ou est la vraie valeur du BTC ? Si demain j’achète un frigo en BTC pour 800€ et que le lendemain le cours tombe, mon frigo vaudra 100€ ? (exemple)<br /> Je pose juste la question , car on dit qu’on est protégé contre l’inflation, mais un BTC à 1000 eur un jour et à 32000 un autre jour, c’est un peu de l’inflation non ?<br /> Encore une fois je pose juste la question
robsoab
Il faut plutôt voir le Bitcoin comme de l’or numérique. Ce n’est pas pratique comme moyen de paiement: lent, énergivore, compliqué à utiliser et à comprendre.<br /> Par contre il est faux de dire que c’est une monnaie piratable. Elle n’a jamais été piratée jusqu’à présent. Des échanges se font fait pirater, des gens se sont fait voler ou en ont perdu, mais le protocole lui-même est sûr. Et le réseau est suffisamment décentralisé pour éviter une attaque des 51%, qui elle reste théoriquement possible.
carinae
Complètement d’accord …<br /> Pour le reste en informatique le 100%secure n’existe pas. C’est pour cela que j’ai employé le terme piratable. A un moment où un autre il y a bien un petit malin qui va réussir à pirater un portefeuille . Sans compter les scams. C’est simplement un risque … mais tous les risques sont calculés
carinae
En fait, telle que conçu actuellement ce n’est pas vraiment une monnaie de commerce mais plutôt une monnaie de refuge d’autant plus que sa valeur est déterminée plus ou moins par sa rareté puisque que la quantité maximale de bitcoins à miner est en effet de 21 millions…
heauton
Bonjour, au moins un gouvernement avec un peu d’esprit !
jhe
Le Bitcoin qui monte c’est précisément le contraire d’une inflation. Chaque bitcoin a davantage de valeur quand son cours monte.<br /> Sinon pour la stabilité du Bitcoin, oui tu as tout à fait raison. C’est un des problèmes majeurs de cette « monnaie ».
thewizard
Merci pour les explications <br /> du coup ce problème ne peut pas etre résolu donc ce sera toujours instable ?
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Qu'est-ce que la SafetyCase d'Orange, cette énorme valise de 70 kg qui assure une connexion d'urgence par satellite ?
Cette tablette graphique est de retour à son prix le plus bas pendant les soldes (moins de 95€)
Lara Croft bientôt de retour dans une série Tomb Raider !
Samsung dévoile le premier écran plat Mini-LED pour joueurs, et il ne fait pas les choses à moitié
Profitez dès maintenant de ce kit RAM Corsair à son prix le plus pendant les soldes d'hiver !
Epic fail : un voleur se prend en selfie avec un iPhone fraîchement dérobé… et se fait arrêter
Vous avez vu ? L'app Google se fait une beauté sur Android !
Surveillance : comment ces vêtements peuvent vous invisibiliser aux yeux de la reconnaissance faciale
Faites vos valises ! Des hôtels e-sport en Chine s'équipent en GeForce RTX 4090
Sous la pression d’avocats humains, l'intelligence artificielle ne pourra finalement pas plaider
Haut de page