C'est la foire au NFT : le créateur de Nyan Cat lance une enchère aux mèmes

16 mars 2021 à 17h43
8
meme blanquer
© Jorge Gomes

Cette vente aux enchères virtuelle que Chris Torres, créateur de Nyan Cat, appelle « Memeconomy » se déroule depuis le 9 mars sur le site foundation.app .

Après le DogeCoin , qui a vu un mème devenir une crypto-monnaie, l'arrivée récente du NFT (Non Fongible Token) a permis la transaction de droits sur des mèmes… en crypto-monnaie. Pour être plus précis, c'est un certificat numérique de propriété du mème que recevra l'heureux acheteur.

Une enchère chargée en nostalgie

L'enchère, actuellement en cours, propose 6 mèmes des années 2010. De quoi raviver la nostalgie de la génération Y et d'une partie de la génération Z à peine une décennie plus tard.

On retrouve donc :

  • Bad Luck Brian
  • Coughing Cat
  • Kitty Cat Dance
  • Scumbag Steve
  • The Keyboard and Grumpy Cat
  • Me Gusta

Des noms qui sauront raviver des souvenirs à bon nombre d'entre nous.

NFT : Un titre de propriété encore flou

« Bad Luck Brian » s'est vendu pour la coquette somme de 20 Ethereum, soit 36 310,40 dollars sur la plateforme Foundation, une maison de vente aux enchères complètement dématérialisée au design minimaliste. N'importe quel créateur peut décider d'y vendre anonymement ses œuvres.

Cependant, le NFT soulève beaucoup de questionnements sur la propriété intellectuelle d'œuvres issues d'Internet comme les mèmes ou les GIFs. Affaire à suivre !

Source : The Verge

Modifié le 16/03/2021 à 17h45
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
7
PierreKaiL
Haha j’en connais pas un seul, l’univers du mème ne me parle absolument pas et j’ai encore pas tout compris au Non Fongible Token, c’est là qu’on s’apperçoit qu’on a pris un sacré coup de vieux…
Mecano
c’est juste un certificat numérique de propriété sur une création numérique. On est toujours dans le vent. En tout cas, j’espère au moins que ce sont les créateurs de l’image qui reçoivent le produit de la vente…
narco
Pour les NFT c’est surtout que tu ne fais pas l’effort de comprendre… comme beaucoup… Une petite recherche sur google et tu as pleins d’articles qui vulgarise cela tres bien.
ivico
Comment peut-on vendre un truc dont on est pas propriétaire?<br /> Vendre anonymement?<br /> Le principe d’une vente c’est la cession d’un titre de propriété. Donc quelques chose qui définit la personne.<br /> Comment la vente peut elle être anonyme?<br /> C’est soit un abus de langage, soit une escroquerie.<br /> J’opte pour les deux.<br /> Le plus malin c’est celui qui construit la platforme. Comme au bon vieux temps de la ruee vers l’or, celui qui s’enrichit c’est celui qui vend pelles et pioches.
PierreKaiL
Non mais laisse moi prendre mon coup de vieux tranquillement je te prie <br /> Ma non compréhension va au delà de son fonctionnement, vulgarisé ou pas.
Pierro787
Les NFT permettent de stocker une adresse pointant vers l’œuvre directement dans la blockchain Ethereum. C est limite à 100 Mo maximum sur la plupart des plateformes web mais c est infaillible car la blockchain ne peut pas être modifiée une fois les données inscrites dedans. Et seuls certains fichiers sont possibles, des JPG, des PNG, des GIF animés, des vidéos MP4, des musiques MP3 , des textes basiques de type TXT , et c’est à peu près tout.<br /> Les PDF, les DOC, les ZIP, les fichiers 3D , les EXE sont interdits. Pour le moment, le marché se limite à des œuvres visuelles, essentiellement des photomontages Photoshop et un petit peu de vidéos limitées à 10 secondes maximum (100 Mo obligé). Pour aller au delà et créer des NFT de ce que l on veut sans limite de format de fichier ou de taille, il faut les créer soi même avec du code informatique et stocker le fichier soi même sur un site web ou mieux, une adresse IPFS.<br /> Le créateur de l œuvre est responsable du stockage du fichier dont l adresse sera inscrite dans la blockchain Ethereum, il peut s en occuper lui même ou le déléguer à un site web.<br /> Attention, la création d un NFT a un coût pour le demandeur, selon la charge de la blockchain ETHEREUM. Il peut aller jusqu a 200 dollars US ce qui est un frein considérable. Car pour le demandeur créateur, il devra vendre son au œuvre plus de 200 dollars US par exemple s il veut commencer à gagner de l argent. Et cela très peu de gens en parlent. C est complètement passé sous silence. Il est conseillé de faire ses demandes de NFT le dimanche soir vers 23H pour réduire les coûts de créations de NFT car la blockchain Ethereum est moins chargée à ce moment là.<br /> Pour info, la plupart des œuvres NFT se vendent maximum 50 dollars US, essentiellement des GIF animés et des images. Les œuvres qui se vendent plusieurs milliers de dollars US et plus sont des exceptions et cela n’arrive pas tous les jours. Quant à celles qui atteignent des millions, c’est encore plus rare et souvent des coups de pub montés par les intermédiaires, maison d enchères où site internet de trading.<br /> Concernant les biens physiques et matériels, tels que tableaux, sculptures, vêtements, sacs et même voitures ou biens immobilier, les NFT ne valent rien et ne sont reconnus ni par les compagnies d assurance ni les tribunaux. Aucune loi ne les encadre.<br /> Les Youtubeurs qui conseillent de prendre en photo des objets en les décrivant puis d envoyer le tout sous forme de PNG comme NFT se trompent lourdement. Les compagnies d assurance ou juges demanderont de vraies factures pour établir la propriété du bien.
newseven
Pierro787
Hélas pas toujours, il y a eu des vols d œuvres numériques ou fichiers avec des NFT qui ont été créés à l insu de leurs auteurs originaux. Les plateformes de trading de NFT sont accusées de ne pas être assez rigoureuse lors de la création de nouveau compte.<br /> Il suffit de taper « NFT scamming « sur un moteur de recherche et trouver des articles en anglais avec des témoignages édifiants à ce sujet.<br /> Et de toute façon, il est tout à fait possible de créer des NFT avec quelques lignes de codes, à la main, sous Linux et de les diffuser ensuite soi même. Donc. Oui, ceux qui tirent profit le plus des NFT sont bien les sites web qui en permettent le commerce. (L’histoire de la pelle et la pioche dans la ruée vers l’or)<br /> Actuellement, 0,01 % des créateurs de NFT en tirent 80% des revenus et 80% des créateurs de NFT se partagent seulement 1% du marché généré. Avec les frais de minting (création de NFT) qui peuvent atteindre 200 dollars actuellement, et le peu de perspective de vente par la suite, l immense majorité des créateurs de NFT dépensent en fait de l argent à perte.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

What If…? : de l'anthologie et de l'animation pour un résultat qui fait des Marvel
Mission M’Other : on visite la France (apocalyptique) de 2032
Marier Raspberry Pi et LEGO® n'a jamais été aussi facile grâce au Build HAT
Ce téléphone que vous aviez enfant, vous vous souvenez ? Maintenant il passe des appels
La Jetée — Plus qu'un court-métrage, un véritable classique
Hawkeye : la série de Disney+ s'offre un nouveau trailer prometteur
DC FanDome 2021 : les annonces qu'il ne fallait pas manquer
DC FanDome 2021: Doom Patrol et Titans reviendront pour des saisons 4
DC FanDome 2021 : enfin un premier aperçu pour Black Adam avec The Rock
Lucifer : l'Enfer est pavé de bonnes intentions... et de nids-de-poule
Haut de page