Avion : l'Europe autorise la téléphonie mobile et le Wi-Fi pendant la totalité des vols

29 septembre 2014 à 09h42
0
La dernière étape en matière de télécommunications en avion vient d'être franchie, du moins en Europe. Désormais, les compagnies aériennes qui le souhaitent peuvent effectivement autoriser l'utilisation d'appareils communicants de porte à porte.

L'Agence européenne pour la sécurité aérienne (AESA) a annoncé vendredi la levée des dernières restrictions en matière de communications sans fil en avion.

Les compagnies aériennes européennes peuvent dès à présent autoriser l'utilisation du réseau cellulaire, pour passer des appels, échanger des messages ou se connecter à Internet, dès l'atterrissage. Jusqu'à présent c'était interdit tant que l'avion n'avait pas atteint son point de stationnement.

03E8000007651435-photo-avion-smartphone-vol-mag.jpg

Le « mode avion » peut changer de nom

Après avoir passé une nouvelle procédure de contrôle, les compagnies pourront aussi et surtout autoriser les transmissions sans fil pendant toutes les phases d'un vol. Le « mode avion » — qui coupe la connectivité cellulaire (2G/3G/4G), le Wi-Fi et le Bluetooth — ne serait alors plus nécessaire.

C'est donc la dernière des interdictions à être levée pour mettre fin aux mesures particulières concernant les appareils électroniques. L'utilisation d'appareils électroniques pendant les phases de décollage et d'atterrissage avait effectivement été autorisée en novembre 2013. Puis les communications sans fil — en particulier les communications cellulaires en 2G, 3G et 4G — furent autorisées en vol en France au mois en juillet dernier.

D'ici quelques mois, le temps que les compagnies passent des tests et déploient des relais GSM dans leurs avions, les passagers pourront donc appeler sans interruption de l'entrée à la sortie de l'avion, ou se connecter à Internet en 3G ou en Wi-Fi. On peut néanmoins s'attendre à ce que les tarifs pratiqués, probablement identiques à ceux appliqués depuis l'étranger (itinérance), refrènent la plupart des passagers. Pour autant les électrosensibles auront perdu l'un des derniers endroits épargnés de la planète.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019
scroll top