Avion : l'Europe autorise la téléphonie mobile et le Wi-Fi pendant la totalité des vols

29 septembre 2014 à 09h42
0
La dernière étape en matière de télécommunications en avion vient d'être franchie, du moins en Europe. Désormais, les compagnies aériennes qui le souhaitent peuvent effectivement autoriser l'utilisation d'appareils communicants de porte à porte.

L'Agence européenne pour la sécurité aérienne (AESA) a annoncé vendredi la levée des dernières restrictions en matière de communications sans fil en avion.

Les compagnies aériennes européennes peuvent dès à présent autoriser l'utilisation du réseau cellulaire, pour passer des appels, échanger des messages ou se connecter à Internet, dès l'atterrissage. Jusqu'à présent c'était interdit tant que l'avion n'avait pas atteint son point de stationnement.

03E8000007651435-photo-avion-smartphone-vol-mag.jpg

Le « mode avion » peut changer de nom

Après avoir passé une nouvelle procédure de contrôle, les compagnies pourront aussi et surtout autoriser les transmissions sans fil pendant toutes les phases d'un vol. Le « mode avion » — qui coupe la connectivité cellulaire (2G/3G/4G), le Wi-Fi et le Bluetooth — ne serait alors plus nécessaire.

C'est donc la dernière des interdictions à être levée pour mettre fin aux mesures particulières concernant les appareils électroniques. L'utilisation d'appareils électroniques pendant les phases de décollage et d'atterrissage avait effectivement été autorisée en novembre 2013. Puis les communications sans fil — en particulier les communications cellulaires en 2G, 3G et 4G — furent autorisées en vol en France au mois en juillet dernier.

D'ici quelques mois, le temps que les compagnies passent des tests et déploient des relais GSM dans leurs avions, les passagers pourront donc appeler sans interruption de l'entrée à la sortie de l'avion, ou se connecter à Internet en 3G ou en Wi-Fi. On peut néanmoins s'attendre à ce que les tarifs pratiqués, probablement identiques à ceux appliqués depuis l'étranger (itinérance), refrènent la plupart des passagers. Pour autant les électrosensibles auront perdu l'un des derniers endroits épargnés de la planète.

Contenus relatifs

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet