Attribution des licences UMTS : Un compromis serait envisagé.

01 juin 2018 à 15h36
0
Entre le succès financier des enchères (Près de 250 milliards en Grande Bretagne et sûrement plus de 300 en Allemagne), et la nécessité de ménager les finances des opérateurs afin de ne pas rendre trop chère une technologie stratégique, le gouvernement semble avoir trouvé une voie médiane. Selon nos confrère de 18h, la solution passerait par une prime de 10 milliards assortie d'un milliard supplémentaire chaque année, pour chaque opérateur souhaitant une licence UMTS. Une solution relativement raisonnable et qui permettrait tout de même au gouvernement de toucher une prime de 40 milliards de francs voire 50 au cas où une cinquième licence soit attribuée. Une rumeur confortée par Christian Pierret, secrétaire d'Etat à l'Industrie, qui s'est dit "personnellement presque assuré" que le gouvernement, qui doit annoncer sa décision la semaine prochaine, ne choisirait pas les enchères classiques (système retenu tant par la Grande Bretagne que par l'Allemagne) comme mode d'attribution des quatre licences françaises.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Cegos e-learning et Thales s'associent
Le e-learning d’Or
Le e-learning d’après iProgress
L’offre ASP e-learning de Synergie 3R
CDC IXIS 1er prix des e-learning d’Or
Objectif WAP pour le constructeur français Alcatel
Convergence des réseaux numériques : Quel terminal pour se connecter ?
World online va lancer des services WAP
Mauvaise journée boursière pour les valeurs internet
Jean-Noël TRONC, Membre du cabinet de Lionel JOSPIN, chargé de l'internet
Haut de page