Attribution des licences UMTS : Un compromis serait envisagé.

Par
Le 01 juin 2000
 0
Entre le succès financier des enchères (Près de 250 milliards en Grande Bretagne et sûrement plus de 300 en Allemagne), et la nécessité de ménager les finances des opérateurs afin de ne pas rendre trop chère une technologie stratégique, le gouvernement semble avoir trouvé une voie médiane. Selon nos confrère de 18h, la solution passerait par une prime de 10 milliards assortie d'un milliard supplémentaire chaque année, pour chaque opérateur souhaitant une licence UMTS. Une solution relativement raisonnable et qui permettrait tout de même au gouvernement de toucher une prime de 40 milliards de francs voire 50 au cas où une cinquième licence soit attribuée. Une rumeur confortée par Christian Pierret, secrétaire d'Etat à l'Industrie, qui s'est dit "personnellement presque assuré" que le gouvernement, qui doit annoncer sa décision la semaine prochaine, ne choisirait pas les enchères classiques (système retenu tant par la Grande Bretagne que par l'Allemagne) comme mode d'attribution des quatre licences françaises.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top