NVIDIA App prend maintenant en charge l'encodage AV1 et l'overclocking automatisé du GPU

Nerces
Par Nerces, Spécialiste PC & Gaming.
Publié le 05 juin 2024 à 14h22
NVIDIA App tend à devenir l'interface principale pour les GeForce © NVIDIA
NVIDIA App tend à devenir l'interface principale pour les GeForce © NVIDIA

Avec NVIDIA App, la firme au caméléon entend enrichir les options à portée des détenteurs de cartes graphiques GeForce.

Le logiciel NVIDIA App est encore très jeune, mais déjà, cette « fusion » entre l'interface des pilotes GeForce et le soft GeForce Experience a séduit une partie des usagers NVIDIA.

La nouvelle mise à jour de la NVIDIA App est l'occasion d'enfoncer le clou pour la firme au caméléon, qui intègre deux fonctionnalités majeures à un logiciel bien parti pour faire oublier ses ancêtres.

Intégration du codec AV1 @ 120 ips

En premier lieu, c'est le codec AV1, très à la mode ces derniers temps, qui est à l'honneur. Pour NVIDIA, il s'agit simplement d'en autoriser l'utilisation directement depuis l'interface de NVIDIA App.

L'idée est évidemment de donner des moyens supplémentaires à tous les joueurs désireux de filmer ou de diffuser leurs exploits vidéoludiques avec un codec plus en phase avec notre époque. AV1 est bien plus puissant que les codecs précédemment utilisés. Même si NVIDIA force un peu le trait dans la vidéo ci-dessus, on voit clairement l'avantage d'utiliser l'AV1 par rapport au H.264.

Les artefacts seront beaucoup moins présents dans une vidéo enregistrée en AV1 qu'en H.264, sachant qu'il est maintenant possible de garder une fluidité de 120 images par seconde, même en AV1. De plus, NVIDIA souligne que la capture AV1 n'est pas limitée au jeu vidéo, on peut très bien capturer le bureau Windows pour, par exemple, des didacticiels vidéo.

Paramètres de gestion vidéo dans NVIDIA App © Colin Golberg pour Clubic

Gestion automatisée de l'overclocking GPU

La deuxième fonctionnalité majeure introduite avec la mise à jour de la NVIDIA App concerne l'overclocking du GPU, une manœuvre qui ne concernait pas forcément beaucoup de monde, mais que NVIDIA entend démocratiser.

Pour ce faire, la firme compte sur l'Automatic Tuning, une fonctionnalité de la NVIDIA App permettant de scanner le système pour en vérifier le potentiel et d'activer ensuite une optimisation GPU en un clic. De plus, le logiciel se charge de réaliser des vérifications régulières pour s'assurer que le profil ainsi défini correspond toujours à la réalité.

L'utilisation de l'Automatic Tuning est simplissime © Colin Golberg pour Clubic

Tout se passe dans la rubrique « Système » de l'application et dans l'onglet « Performance ». Là, il suffit de cliquer sur « Réglage automatique » pour que la procédure se lance. Il faut compter entre 10 et 20 minutes la première fois avant que le système soit vérifié et les réglages validés. Bien sûr, les usagers les plus expérimentés pourront encore ajuster les choses « à la main ».

Si la fonctionnalité a sans doute été testée et retestée chez NVIDIA, la firme prend tout de même la précaution d'annoncer que l'Automatic Tuning peut entraîner une instabilité et faire apparaître des artefacts visuels. Elle précise toutefois que cela n'abîmera pas le GPU et n'invalidera pas sa garantie.

Source : NVIDIA

Par Nerces
Spécialiste PC & Gaming

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi toutes les évolutions depuis quarante ans. Fidèle du PC, mais adepte de tous les genres, je n'ai du mal qu'avec les JRPG. Sinon, de la stratégie tour par tour la plus aride au FPS le plus spectaculaire en passant par les simulations sportives ou les jeux musicaux, je me fais à tout... avec une préférence pour la gestion et les jeux combinant plusieurs styles. Mon panthéon du jeu vidéo se composerait de trois séries : Elite, Civilization et Max Payne.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (9)
SPH

J’ai été épaté de voir la différence entre le H264 et l’AV1 (voir la vidéo). :heart_eyes:
Sinon, pour l’overclocking automatique, pourquoi pas; du moment que ça ne bousille pas le matos… Mais bon, perso, je n’aime pas l’OC. :no_mouth:

davidly

L’overclocking automatique était déjà présent dans Geforce Experience :slight_smile:

trollkien

A terme donc NVIDIA app va remplacer GeForce expérience ?

Tisoonours

Il ferait plus sens de comparer l’av1 à du h265. L’h264 ne peut faire que pâle figure.
Je me demande quelle est la puissance de calcul nécessaire pour faire de l’encodage en direct en av1, car ça m’étonnerait que le test de la vidéo ait alloué la même puissance de calcul pour l’encodage h264 et celui en av1. Le second a probablement été sensiblement plus énergivore. Ou dit autrement, l’encodage h264 pourrait probablement être de bien meilleure qualité (sans pour autant faire mieux que l’av1, ou pas) s’il consommait autant que son compère en av1.

chicour

Sauf si l’av1 est géré nativement via processeur de la CG.
Par contre oui comparer le h264 déjà dépassé à l’av1 …

MisterDams

A priori ça sera négligeable dans la situation de l’actu (appli dédiée au matos nVidia récent) ou sur un CPU de toute dernière génération (genre Intel Meteor Lake).

En revanche si tu essayes la même chose sur un truc plus ancien, genre Intel Xe, t’as effectivement tout intérêt à t’orienter plutôt vers H264/H265 pour avoir de bien meilleurs perfs avec les capacités de l’Intel QSV.

Après dans le cas où tu veux enregistrer un jeu, même sur du nVidia c’est possible que t’ai une perte de FPS en fonction du codec, mais vu que tu peux baisser le bitrate sans perdre en qualité sur AV1, je sais pas trop si t’es pas gagnant quand même.

Pernel

En même temps le H264 à 20 ans et n’est plus mis à jour depuis quelques années.

Garden_Dwarf

L’application supporte le downclocking aussi ?

bishop28

Pour l’AV1, je pense que c’est réservé au RTX 4000, qui ont l’encodeur d’intégrer, ce que les RTX 3000 non pas ( mais le H265 )