Le gouvernement français et Intel coopèrent dans le WiFi

Ariane Beky
28 octobre 2003 à 00h00
0

Le ministère délégué à la recherche a signé un accord concernant l'accès à l'Internet haut débit sans fil avec Intel, fabricant américain de microprocesseurs.

Mardi, le ministère délégué à la recherche et aux nouvelles technologies, et le premier fabricant de microprocesseurs au niveau mondial, l'américain Intel, ont annoncé avoir mis en place un accord de coopération.

Dans le cadre de la campagne de partenariat « Internet déclaré d'utilité tout public »,
Benoit SILLARD, sous-directeur des technologies de l'information et de la communication de l'éducation, délégué aux usages de l'Internet , et Intel Corp., représentée par Bernadette ANDRIETTI, Directrice générale, ont signé une lettre d'intention commune.

L'objectif du gouvernement français et de la société Intel est « d'accélérer le déploiement de l'accès à l'Internet sans fil dans les universités et les lieux publics ».

Cet engagement commun porte notamment sur un programme d'installation d'antennes Wifi (Wireless Fidelity), nom commercial pour le réseau local d'accès à l'Internet haut débit sans fil de type WLAN 802.11, d'ici la fin du premier semestre 2004.

Il est également question de mettre en place des points d'accès Wifi au bénéfice des Espaces Publics Numériques (EPN) et des universités, et ce en collaboration avec les fournisseurs d'accès Internet sans-fil, partenaires d'Intel.

A cette occasion, le ministère et Intel ont signalé la mise en service du premier point public d'accès à l'Internet sans fil à l'Université de la Sorbonne. L'ordinateur portable et l'Internet haut débit à la Fac française vont enfin devenir une réalité !

Par ailleurs, des points d'accès Wifi vont être installés dans 15 EPN pour, dans un premier temps, une démonstration des usages du PC et de l'accès à l'Internet sans fil.

De plus, un comité regroupant plusieurs pays européens pour le développement de contenus pédagogiques dans l'enseignement primaire et secondaire, bénéficiant de l'expertise d'Intel, va être mis en place.

« Intel s'est donnée pour mission de développer la mobilité comme nouveau modèle d'usage du PC à l'aide de technologies innovantes, telles que la technologie mobile Intel Centrino et l'e-learning », a souligné Bernadette ANDRIETTI (www.intel.fr).

De son côté, Benoit SILLARD, a déclaré que le ministère est « convaincu que la connaissance, l'information et la communication sont à la base du bien-être humain, de l'esprit d'entreprise et du progrès social » et a rappelé que l'institution « vise à favoriser, grâce aux TIC, l'accès le plus universel à l'information ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Pour ou contre : la Nintendo Switch Lite est-elle (vraiment) une bonne idée ?
scroll top