AMD publie la version 2.0 du SDK ATI Stream

Alexandre Laurent
22 décembre 2009 à 09h25
0
00B4000001770484-photo-logo-ati-stream.jpg
Les développeurs qui souhaitent exploiter la puissance des puces graphiques pour assister le processeur sur des calculs OpenCL ont désormais la possibilité de faire appel au kit de développement (SDK) ATI Stream, dont la version 2.0 vient d'être publiée par AMD. Réservé aux cartes Radeon HD 4000 et Radeon HD 5000, il permet donc de développer des applications OpenCL qui s'exécuteront aussi bien sur le CPU que sur le GPU. Dans cette nouvelle version, le SDK ATI STream propose une prise en charge complète d'OpenCL 1.0, assortie d'OpenCL ICD (Installable Client Driver). Il inaugure également les prémices de l'interopérabilité entre OpenCL et OpenGL, ainsi qu'entre OpenCL et DirectX 10.

La compatibilité est assurée avec Windows XP, Vista ou 7 (32 ou 64 bits) ainsi qu'avec les distributions Linux Ubuntu 9.04 et OpenSUSE 11.0. Au niveau des compilateurs, AMD préconise Microsoft Visual Studio 2008 sous Windows et GNU Compiler Collection ou le compilateur C d'Intel sous Linux. Il faudra par ailleurs disposer d'un processeur capable de gérer les instructions SSE3, ainsi que du hotfix des pilotes Catalyst 9.12. Infos et téléchargement, pour les développeurs enregistrés auprès d'AMD, via ce lien.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top