5G : l'ANFR publie son rapport sur l'exposition du public aux ondes électromagnétiques

14 avril 2020 à 09h07
14
Antenne-5G-Marseille-Clubic-Orange-b.png
Une antenne 5G (© Alexandre Boero pour Clubic)

L'Agence nationale des fréquences a livré les résultats de son étude des valeurs d'exposition mesurées lors des expérimentations 5G menées sur le territoire.

Il y a quelques jours, Clubic s'était fait le relais du rapport publié par l'Agence nationale des fréquences (ANFR) sur l'exposition du public aux ondes radioélectriques pour l'année 2019, avec comme conclusion un niveau de champ médian inférieur à celui de 2019 (0,38 volt par mètre contre 0,40 V/m). Cette fois, l'établissement public a dévoilé son rapport sur les valeurs d'exposition mesurées lors de plusieurs déploiements pilotes 5G menés en France.


Des résultats rassurants fournis par l'ANFR

L'étude de l'ANFR se concentre sur les expérimentations permises via des antennes 5G à faisceaux orientables dans la bande 3,5 GHz. Rappelons que la bande 3 400-3 800 MHz est ce que l'on appelle la « bande cœur » de la technologie mobile de cinquième génération. Elle est censée offrir un compromis idéal entre la couverture et le débit, grâce à ses propriétaires physiques et à la quantité de fréquences disponibles. Sa portée est moindre que la bande 700 Mhz, elle pénètre plus difficilement dans les bâtiments, mais elle est plus élevée dans les débits.

Les mesures après allumage ont dans un premier temps été réalisées sans trafic, puisqu'au moment où ces dernières ont été effectuées, les sites n'étaient pas ouverts aux abonnés. Après allumage et sans trafic, les experts de l'ANFR ont mesuré le niveau moyen d'exposition dans la bande 5G à 0,06 V/m, avec un niveau maximal de 0,36 V/m. La limite réglementaire de cette bande de fréquences étant fixée à 61 V/m, nous sommes donc très en dessous de la valeur légale.


Des mesures en deçà des limites, même à pleine puissance

Mais fait plus intéressant, des mesures ont ensuite été réalisées sur six sites avec du trafic continu de données « dans un faisceau bloqué dans une direction donnée et lors d'un téléchargement d'un fichier de 1 Go », explique l'agence. Évidemment, on note une importante variation du niveau d'exposition selon l'intensité de l'usage.

Par exemple, sur le site de Mérignac (Gironde), l'expérimentation menée par Bouygues Telecom en partenariat avec l'équipementier Huawei a permis de mesurer un niveau d'exposition à 0,1-0,2 V/m sans trafic, à 1,1 V/m lors de l'envoi du fameux fichier de 1 Go dans une direction donnée, et à 9 V/m lorsque l'antenne émet en continue et à pleine charge dans une direction donnée. Pour ce dernier cas, c'est évidemment plus élevé, mais on reste encore bien en deçà de la limite réglementaire.

mesures-ondes-5G.jpg
(© ANFR)

L'antenne était installée à une hauteur de 8 mètres, sur un support en forme d'arbre. « Des réflexions sur le sol entraînent des combinaisons constructives et destructives du champ qui expliquent le niveau de champ de seulement 4 V/m à 120 mètres de l'antenne et le niveau de champ de 8,5 V/m à 90 m de l'antenne », nous détaille l'ANFR. Le fichier de 1 Go a mis 15 secondes à être téléchargé, avec un niveau de champ mesuré à 1,1 V/m. Celui de 500 Mo, 7 secondes, et celui de 10 Go, 150 secondes (2 minutes 30 secondes).

L'Agence nationale des fréquences précise que l'ensemble des données récoltées lui permet de proposer un nouvel indicateur « qui traduit l'exposition moyenne créée en présence de trafic par des relais 5G à faisceaux orientables ». Il permettra de modéliser l'effet des relais 5G sur l'exposition du public, et de dessiner des cartes prévisionnelles. L'indicateur, par la suite, sera ajusté grâce aux conditions réelles de trafic.

Source : ANFR
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
11
lapin-tfc
Ce qui est bien maintenant c’est que vous publiez tellement rapidement qu’on a même plus le temps de commenter
AlexLex14
jasonmaccord:<br /> Dans l’article, on lit " les experts de L’ANFR" puis " l’expérimentation menée par Bouygues et Huawei ". Il faudrait savoir.<br /> « Les experts de l’ANFR » ce sont eux qui établi le rapport grâce aux données qu’ils ont récoltées. Et « l’expérimentation menée par Bouygues et Huawei », je te rappelle que plusieurs expérimentations plutôt BtoB sont menées par les opérateurs partout en France. On a déjà eu l’occasion d’en parler sur Clubic <br /> Et le lien du rapport est déjà en source dans l’article, mais c’est bien aussi de le replacer ici <br /> Bonne soirée
PEPSIMAX
Cela prouve que c’est un très bon rapport, on parle de tout sauf du cœur du sujet
Louiss
Pourquoi l’administration française s’appuie t elle sur Huawei ?<br /> Sommes nous devenus chinois ?
AlexLex14
De rien @jasonmaccord avec plaisir.<br /> Porte toi bien également <br /> Et pour te compléter @PEPSIMAX, ce rapport est une vraie pépite, en effet, et il n’est pas impossible qu’on en reparle très vite sur Clubic
AlexLex14
Huawei est l’un des rares acteurs du marché.<br /> Et économiquement, cela mettra à genoux certains opérateurs, si on leur demandait d’éjecter à 100% le constructeur de ses équipements mobiles.
Pinkuik333
Avec la désindustrialisation, cela fait des années qu’il n’y a plus rien en France dans le domaine - et dans beaucoup d’autres, au passage.<br /> 3 constructeurs :<br /> Ericsson -&gt; Suède<br /> Nokia -&gt; Finlande<br /> Huawei -&gt; Chine<br /> La technologie 5G de Huawei est la plus complète/aboutit. C’est d’ailleurs une des causes de la guerre Chine vs USA : les USA n’acceptant pas d’avoir été dépassés technologiquement dans le domaine.<br /> Donc pour répondre, oui, le spécialiste 5G c’est bien le chinois…
Cmoi
· Sur les ondes, perso, ça ne me rassure pas spécialement…<br /> · Et au sujet de Huawei, il faudrait lui donner le même niveau d’accès à notre marché que les européens aux chinois. Ça va être vite réglé avec le protectionnisme chinois!
crush56
En attendant je me tape du 3 Mb/s sur de la 4G full réception chez bouygues
captainfuturo
Mouais! de toute maniere ,ils ne vont pas dire le contraire au niveau de la nocivité, il ya tellement de pognon en jeu!!on en reparlera dans plusieurs années avec un recrudescence des cancers!!
Jean-pascal_le_breton
des ondes qui pénètres plus facilement au travers du béton et tout autre matériaux, notre corps devient un simple morceau de beurre. Le covid19 tue en 8 jours, ces ondes en 20 ou 30 ans.
Nmut
L’ANFR n’en a que faire du pognon en jeu, ils sont indépendants.<br /> Il faut arrêter de psychoter sur tous les sujets. L’ANFR est elle même surveillée, et par des gens qui ne veulent que la descendre pour différentes raisons. En France on a suffisamment de contre-pouvoirs pour qu’une grosse magouille finisse toujours par sortir (bon, on peut même dire c’est la multitude de pouvoirs qui ankylosent la pays, mais c’est une autre histoire).
phil15
…C’est bien en effet, et ça n’est pas grave !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Un nouveau Crysis teasé via Twitter
Nintendo Switch : la version 10.0 de l'OS permet enfin de remapper les touches
Le HomePod tourne désormais sous tvOS
Podcasts : le confinement rebat les cartes de la publicité audio
Resident 3 : 2 millions d'exemplaires distribués dans le monde en cinq jours
Ubisoft offrira Assassin's Creed II sur PC dès le 14 avril
Apple annonce une fonctionnalité sur Plans permettant de localiser les centres de dépistage COVID-19
Cyberpunk 2077 : CD Projekt promet deux extensions majeures
Haut de page