Test du POCO F6 Pro : tout pour les perfs !

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone
30 mai 2024 à 11h36
0
Le POCO F6 PRO a tout du modèle haut de gamme © Pierre Crochart pour Clubic
Le POCO F6 PRO a tout du modèle haut de gamme © Pierre Crochart pour Clubic

Quelques mois après un POCO X6 Pro qui nous avait mis des étoiles dans les yeux par sa polyvalence, la filiale de Xiaomi rempile avec un modèle plus haut de gamme, mais aussi fatalement plus cher. Le surcoût en vaut-il la peine ? Qu'apporte concrètement ce F6 Pro dans un contexte de forte concurrence sur le milieu de gamme ? Voici notre test.

POCO F6 Pro
  • Les performances de haut vol
  • La définition 1440p (à activer manuellement)
  • Les photos au grand-angle
  • La recharge rapide
  • Autonomie un peu juste
  • Toujours autant d'applis préinstallées
  • Les capteurs photo secondaires

Test réalisé sur un produit prêté par le constructeur.

Dans la boîte du POCO F6 Pro

  • Câble USB-C vers USB-C
  • Chargeur 120 W
  • Coque de protection transparente souple

Design : même pas un poco d'originalité

Rien ne ressemble plus à un POCO qu'un POCO. Et ce n'est certainement pas le F6 Pro qui permettra à la marque chinoise de faire sa révolution esthétique. Nous sommes en effet face à un smartphone tout ce qu'il y a de plus classique, avec sa diagonale de 6,67 pouces on ne peut plus standard et son trio d'appareils photo logés dans un épais rectangle au dos.

Le colori blanc légèrement zébré est tout à fait original © Pierre Crochart pour Clubic
Le colori blanc légèrement zébré est tout à fait original © Pierre Crochart pour Clubic

Aller, on concède une petite touche de folie à l'ensemble grâce à ce coloris blanc légèrement zébré. Ça change du jaune poussin auquel le fabricant nous a habitués !

Pour le reste, le F6 Pro n'a aucune intention de réinventer la roue. Des boutons sur la tranche droite, une connectique USB-C, un duo de haut-parleurs et un capteur d'empreintes toujours logé trop bas… C'est « smartphone.jpg ».

Ce qui ne veut pas dire que les finitions ne sont pas bonnes. On n'a simplement rien de particulier à redire dessus.

Poco F6 Pro test © © Pierre Crochart pour Clubic.com
Poco F6 Pro test © © Pierre Crochart pour Clubic.com

L'écran du smartphone est protégé par un verre Gorilla Glass 5 © Pierre Crochart pour Clubic

L'écran du smartphone est protégé par un verre Gorilla Glass 5. Aucune certification IP n'est annoncée pour le smartphone. À ce prix-là, c'est un peu dommage.

Écran : une dalle AMOLED haute résolution

C'est l'un des aspects les plus étranges de la fiche technique du POCO F6 Pro. Un écran WQHD+ (3200 x 1440 pixels) à ce prix-là ? Du jamais vu. Mais il faut garder en tête que ce n'est là qu'une option. Par défaut, le smartphone affiche une définition Full HD tout ce qu'il y a de plus classique, en 1080p. Pointons d'ailleurs l'absurdité de la situation : le F6 classique est proposé avec une définition par défaut de 2720 x 1220 pixels. Meilleure, donc, que celle du modèle Pro si l'on n'active pas manuellement le mode WQHD+. Passons.

Le F6 classique est proposé avec une définition par défaut de 2720 x 1220 pixels © Pierre Crochart pour Clubic
Le F6 classique est proposé avec une définition par défaut de 2720 x 1220 pixels © Pierre Crochart pour Clubic

Évidemment cadencée à 120 Hz, la dalle ne profite pas de la technologie LTPO qui permet une adaptation dynamique de la fréquence. Ici, on passe simplement de 60 à 120 Hz selon les besoins. Fatalement, cela a un impact sur l'autonomie.

La colorométrie n'est pas convaincante © Pierre Crochart pour Clubic
La colorométrie n'est pas convaincante © Pierre Crochart pour Clubic

Xiaomi annonce une luminosité en pic pouvant atteindre 4000 nits. On est en droit de douter de cette promesse : l'écran de notre iPhone 15 Pro, pourtant annoncé à 2000 nits maximum, est systématiquement plus lisible en extérieur. Ceci étant dit, le POCO F6 Pro reste tout à fait lisible en extérieur.

La colorimétrie est assez habituelle pour un produit de gamme inférieure chez Xiaomi. C'est-à-dire pas très convaincante. La balance des blancs est par défaut très froide, et les couleurs ne sautent pas particulièrement aux yeux comme étant très saturées. On pourra toutefois arranger un peu les choses grâce à la roue chromatique présente dans les réglages du téléphone.

L'expérience de navigation est fluide © Pierre Crochart pour Clubic
L'expérience de navigation est fluide © Pierre Crochart pour Clubic

Performances : une puce d'ancienne génération qui fait le travail

Nous avons une tendresse pour les constructeurs qui font le choix, pour des raisons de coût, d'intégrer des puces d'ancienne génération dans leurs smartphones. D'ancienne génération, certes, mais haut de gamme tout de même. Car si le Snapdragon 8 Gen 2 ne rivalise pas avec le plus récent 8 Gen 3, il faut se rappeler qu'il équipait, l'an dernier, les Samsung Galaxy S23 Ultra et j'en passe.

Les performances © Pierre Crochart pour Clubic
Les performances © Pierre Crochart pour Clubic

Alors il va sans dire que le POCO F6 Pro est un sacré petit galopin. L'expérience de navigation est d'une fluidité sans faille, même s'il faut dire que les 16 Go de RAM dont est doté notre exemplaire de test lui facilitent encore la tâche.

Sur nos benchmarks habituels, le POCO F6 Pro s'en sort donc parfaitement bien. Il dépasse sans peine le million et demi de points sur AnTuTu, et les 4000 points en multicore sur Geekbench. Malheureusement, impossible de lancer 3D Mark sur ce modèle à cause d'une incompatibilité logicielle. Ça arrive. Testé manuellement sur Genshin Impact, le jeu est parfaitement fluide, avec plus de 60 images par seconde en qualité élevée d'après l'overlay permettant d'overclocker le processeur.

Nous avons testé les performances sur Genshin Impact, et la qualité est élevée, sans chauffe particulière © Pierre Crochart pour Clubic
Nous avons testé les performances sur Genshin Impact, et la qualité est élevée, sans chauffe particulière © Pierre Crochart pour Clubic

Nous n'avons pas remarqué de chauffe particulière lors de l'utilisation, même intense, du smartphone.

Interface : une expérience globalement agréable (une fois débarrassé des pubs)

Certaines choses ne changent pas. La présence de publicités dans l'interface des smartphones rejetons de Xiaomi en fait partie. Comme d'habitude, la première approche avec HyperOS consiste à se débarrasser de la bonne vingtaine d'applications et de jeux qui n'ont rien à faire là.

Il faut faire le ménage dans les applications © Pierre Crochart pour Clubic
Il faut faire le ménage dans les applications © Pierre Crochart pour Clubic

Une fois cette tâche effectuée, HyperOS reste une surcouche Android agréable à utiliser. Elle profite de chouettes animations qui participent à l'impression de fluidité de l'ensemble. Évidemment très (très) inspiré d'iOS, HyperOS propose une grande variété d'options de personnalisation et dispose de toutes les fonctionnalités que l'on s'attend à retrouver sur un smartphone moderne.

Mais attention si vous voulez vous offrir un smartphone dopé à l'IA : ce n'est pas encore à l'ordre du jour chez Xiaomi. On ne trouve aucune fonction de ce genre sur le F6 Pro. Il faudra vous tourner vers un smartphone Google ou sur les derniers Samsung Galaxy S24 pour cela.

Pas encore de dopage à l'IA chez Xiaomi  © Pierre Crochart pour Clubic
Pas encore de dopage à l'IA chez Xiaomi © Pierre Crochart pour Clubic

Enfin, en matière de mises à jour, on attend toujours que Xiaomi modifie sa politique à la hausse. Le POCO F6 Pro est livré avec Android 14 et pourra aller jusqu'à Android 17. On ajoute à ça une année supplémentaire de patchs de sécurité avant que le téléphone ne soit considéré comme obsolète. Ce n'est pas honteux, mais la concurrence fait (parfois) mieux.

Le POCO F6 Pro est livré avec Android 14 © Pierre Crochart pour Clubic
Le POCO F6 Pro est livré avec Android 14 © Pierre Crochart pour Clubic

Appareil photo : un équilibre difficile à trouver

La configuration photo du POCO F6 Pro :

  • Grand-angle : 50 Mpx ; ƒ/1.6 ; pixels de 2 µm ;
  • Ultra grand-angle : 8 Mpx ; ƒ/2.2 ;
  • Macro : 2 Mpx ; ƒ/2.4 ;
  • Selfie : 16 Mpx.
Seul le grand-angle est digne d'intérêt © Pierre Crochart pour Clubic
Seul le grand-angle est digne d'intérêt © Pierre Crochart pour Clubic

Vous connaissez la chanson : plus le fabricant est avare en détails concernant un capteur photo, moins il est techniquement intéressant. Ici, même pas besoin d'emporter le smartphone en promenade : on sait déjà que seul le grand-angle sera digne d'intérêt.

Grand-angle

En journée, le capteur principal du POCO F6 Pro est de très haute volée. Même si l'on pourra lui reprocher son manque de naturel dans la représentation de certaines couleurs et dans les contrastes un peu forcés, le piqué est bon et les résultats à la hauteur de nos attentes pour ce niveau de prix.

L'exposition est bonne, le niveau de détail assez élevé… bref, une bonne pioche.

POCO F6 Pro grand-angle © © Pierre Crochart pour Clubic.com
POCO F6 Pro grand-angle © © Pierre Crochart pour Clubic.com
© Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
POCO F6 Pro grand-angle © © Pierre Crochart pour Clubic.com
POCO F6 Pro grand-angle © © Pierre Crochart pour Clubic.com
POCO F6 Pro grand-angle © © Pierre Crochart pour Clubic.com
POCO F6 Pro grand-angle © © Pierre Crochart pour Clubic.com
Les couleurs paraissent fades  © Pierre Crochart pour Clubic
Les couleurs paraissent fades © Pierre Crochart pour Clubic

Ultra grand-angle

Vous l'imaginez, on ne peut pas toujours en dire autant de l'ultra grand-angle. Pauvrement défini, et serti d'un objectif à l'ouverture plutôt faible, il est loin de proposer le même niveau de qualité. En extérieur et quand la lumière est bonne, on s'en satisfait. Mais se pencher de trop près sur les détails c'est l'assurance d'être douché à l'eau froide. Les couleurs paraissent fades et, surtout, on perd énormément de détails — surtout dans les angles.

© Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
POCO F6 Pro ultra grand-angle © © Pierre Crochart pour Clubic.com
POCO F6 Pro ultra grand-angle © © Pierre Crochart pour Clubic.com
POCO F6 Pro ultra grand-angle © © Pierre Crochart pour Clubic.com
POCO F6 Pro ultra grand-angle © © Pierre Crochart pour Clubic.com
POCO F6 Pro ultra grand-angle © © Pierre Crochart pour Clubic.com
POCO F6 Pro ultra grand-angle © © Pierre Crochart pour Clubic.com
POCO F6 Pro ultra grand-angle © © Pierre Crochart pour Clubic.com

Le POCO F6 Pro est dépourvu d'un zoom à proprement parler © Pierre Crochart pour Clubic

Téléobjectif/Zoom

Le POCO F6 Pro est dépourvu d'un zoom à proprement parler. Mais son capteur haute-résolution permet d'effectuer des zooms numériques de plus ou moins bonne qualité. En clair : si l'on se limite à du 2x, ça passe. Au-delà, c'est une bouillie de pixels assurée. Autrement dit, ne comptez pas trop sur cette fonctionnalité pour immortaliser des sujets lointains. Rien n'égalera un véritable téléobjectif pour ce genre de scénario.

Zoom 2x / Zoom 10x (numérique) © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 2x / Zoom 10x (numérique) © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 2x / Zoom 10x (numérique)
Zoom 2x / Zoom 10x (numérique)
Zoom 2x
Zoom 2x
Zoom 2x
Zoom 2x
Zoom 2x / Zoom 10x (numérique)© Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 2x / Zoom 10x (numérique)© Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 2x / Zoom 10x (numérique) © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 2x / Zoom 10x (numérique) © Pierre Crochart pour Clubic

Photos de nuit

La qualité discutable de la moitié des capteurs du smartphone a fatalement un impact sur sa capacité à être très performant en basse lumière. Sans aucune surprise, seul le grand-angle sort du lot et permet d'obtenir des clichés corrects, sans trop de perte de qualité et d'apparition de grain. On restera toutefois vigilants concernant la mise au point, parfois laborieuse quand la lumière manque.

Ultra grand-angle / Grand-angle © Pierre Crochart pour Clubic
Ultra grand-angle / Grand-angle © Pierre Crochart pour Clubic
Ultra grand-angle / Grand-angle © Pierre Crochart pour Clubic
Ultra grand-angle / Grand-angle © Pierre Crochart pour Clubic

Portraits et selfies

Une nouvelle fois, considérons que seul le grand-angle vaut vraiment le détour en matière de portrait. Aussi, il faudra accepter que le traitement des images soit assez particulier lorsqu'on active le mode idoine. Très lumineux, avec un micro-contraste renforcé et des couleurs un peu délavées, comme pour styliser les clichés. Pourquoi pas. Mais sachez qu'il ne s'agit pas d'un filtre ou d'un réglage, et bien des paramètres par défaut.

© Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
Un bien beau chat © Pierre Crochart pour Clubic
Un bien beau chat © Pierre Crochart pour Clubic

Le module avant s'en sort correctement, lui aussi. Le détourage est moins précis, mais la qualité des clichés n'est pas honteuse pour un sou. Surtout s'ils sont destinés à être consultés sur le petit écran d'un smartphone.

Selfie / Selfie (Portrait)© Pierre Crochart pour Clubic
Selfie / Selfie (Portrait)© Pierre Crochart pour Clubic

Enfin, pour la forme, abordons rapidement le cas du capteur macro. Ci-dessous, une photo prise avec ce mode, et une autre du même sujet prise en mode portrait. Voilà qui devrait vous convaincre de son inutilité.

Mode macro / Portrait © Pierre Crochart pour Clubic
Mode macro / Portrait © Pierre Crochart pour Clubic

Vidéo

Malgré sa puce très haut de gamme, le POCO F6 Pro fait assez peu d'efforts en matière de formats d'enregistrement. Impossible d'enregistrer en HDR à plus de 30 images par seconde en 4K, par exemple.

La stabilisation optique n'est pas optimale. Lorsqu'on se déplace en mode vidéo, on constate comme un effet de « respiration » dans l'image, un peu comme si le capteur avait du mal à faire sa mise au point. Un phénomène qu'on attribue au stabilisateur optique qui cherche à trop en faire. Pas d'inquiétude, c'est le genre de détail qui se remarque sur un grand écran, pas sur le smartphone.

L'ultra grand-angle, en vidéo, est à l'image de ce qu'il propose en photographie. À éviter au possible donc.

Autonomie : un léger manque de souffle

Le POCO F6 Pro n'est pas le smartphone le plus endurant du marché, mais il est suffisamment bien équipé pour tenir une journée complète, même bien occupée. Lors de notre session de test, nous avons accumulé presque 7 heures d'écran sur une seule charge. En allant nous coucher le soir, l'indicateur affichait 17 %. Au réveil, le lendemain, le téléphone avait perdu 10 % supplémentaire, le rendant vite inutilisable.

Sur le protocole automatisé de PC Mark, en réglant la luminosité du smartphone à 50 % et en restant sur la définition par défaut de 1080p, le smartphone a tenu un peu plus de 10 heures. En matière d'autonomie, le Pixel 8a de Google semble donc beaucoup plus intéressant. Sur le même test, il avait tenu plus de 14 heures !

Performances en matière d'autonomie © Pierre Crochart pour Clubic
Performances en matière d'autonomie © Pierre Crochart pour Clubic

En ce qui concerne la recharge, rappelons que le chargeur 120 W est inclus dans la boîte. D'après le fabricant, il est possible de regagner 100 % d'autonomie en 18 minutes seulement. Nous n'avons pas été en mesure de confirmer ces mesures. En revanche, avec un tout petit peu moins de 30 minutes pour retrouver une batterie pleine, on reste sur un très bon représentant de la recharge ultrarapide.

il est possible de regagner 100 % d'autonomie en 18 minutes seulement © Pierre Crochart pour Clubic
il est possible de regagner 100 % d'autonomie en 18 minutes seulement © Pierre Crochart pour Clubic

POCO F6 Pro : prix, disponibilité et concurrence

Le POCO F6 Pro a été annoncé le 23 mai dernier et sera commercialisé dans le courant du mois de juin aux tarifs et dans les configurations suivantes.

  • 12+256 Go : 579,90 euros
  • 12+512 Go : 629,90 euros
  • 16 Go + 1 To : 699,90 euros

Disponible en noir ou en blanc, le smartphone de POCO affronte naturellement le tout récent Pixel 8a, disponible à partir de 549 €. Le Samsung Galaxy A55, voire le S23 FE, sont également à garder en tête pour comparer l'offre actuelle.

POCO F6 Pro : l'avis de Clubic

7

Le POCO F6 Pro est un bon successeur au F5 Pro, mais il ne réinvente clairement pas la roue. Un surplace qui, dans le contexte actuel du marché du milieu de gamme, entache un peu sa pertinence — surtout face à des Pixel 8a un Nothing 2(a), ou même un POCO X6 Pro.

Le dernier-né de la filiale de Xiaomi a quelques petits trucs à lui, bien sûr. Son écran WQHD+ figure parmi les bons arguments, tout comme sa recharge ultravéloce. Mais pour le reste, force est de constater qu'on est face à un téléphone hyper scolaire, qui peine notamment à convaincre au chapitre de la photo (grand-angle excepté) et, surtout, de l'autonomie.

Malgré tout, n'oublions pas de porter à son crédit les performances stellaires offertes par sa puce Snapdragon 8 Gen 2. Si vous recherchez un smartphone taillé pour le jeu à un prix correct, le POCO F6 Pro est peut-être votre champion. Mais si vous utilisez essentiellement votre téléphone pour consulter les réseaux sociaux, il existe des références beaucoup plus endurantes qui vous offriront sans doute un meilleur rapport qualité-prix.

Les plus

  • Les performances de haut vol
  • La définition 1440p (à activer manuellement)
  • Les photos au grand-angle
  • La recharge rapide

Les moins

  • Autonomie un peu juste
  • Toujours autant d'applis préinstallées
  • Les capteurs photo secondaires

Design et construction 8

Écran 8

Performances 9

Autonomie et charge 7

Photo et vidéo 7

Logiciel et mises à jour 7

Amazon 579,9€ Voir l'offre
Amazon 658,98€ Voir l'offre
Joom 510€ Voir l'offre
Xiaomi FR 579,9€ Voir l'offre
Amazon 579,9€ Voir l'offre
Amazon 658,98€ Voir l'offre
Joom 510€ Voir l'offre
Xiaomi FR 579,9€ Voir l'offre

Fiche technique POCO F6 Pro

Résumé

Taille de l'écran
6,67 pouces
Taux de rafraîchissement
120Hz
Mémoire interne
256 Go, 512 Go, 1024 Go
Mémoire vive (RAM)
8 Go, 12 Go
Capacité de la batterie
5000 mAh
Charge rapide
Oui
Définition du / des capteur(s) arrière
50 Mpx ; 8 Mpx ; 2 Mpx

Caractéristiques techniques

Système d'exploitation
Android
Version du système d'exploitation
Android 14
Surcouche Android
HyperOS

Affichage

Taille de l'écran
6,67 pouces
Type d'écran
OLED
Définition de l'écran
3200 x 1440 pixels
Taux de rafraîchissement
120Hz
Densité de pixels
526 ppp
Écran HDR
Oui

Mémoire

Mémoire interne
256 Go, 512 Go, 1024 Go

Performance

Processeur
Snapdragon 8 Gen 2
Finesse de gravure
4m
Nombre de cœurs CPU
8
Fréquence CPU
3,2GHz
GPU
Adreno 740
Mémoire vive (RAM)
8 Go, 12 Go

Batterie

Capacité de la batterie
5000 mAh
Charge rapide
Oui
Puissance de la charge rapide
120W

Appareil Photo

Nombre de caméras (avant & arrière)
4
Définition du / des capteur(s) arrière
50 Mpx ; 8 Mpx ; 2 Mpx
Définition du / des capteur(s) avant
16 Mpx
Enregistrement vidéo
4K60
Stabilisateur caméra
Optique
Ouverture objectif photo arrières
ƒ/1.6

Réseau

Carte(s) SIM compatible(s)
Nano-SIM
Compatible double SIM
Oui
Compatible 5G
Oui
Compatible VoLTE
Oui

Connectivité

Wi-Fi
7
Bluetooth
5.3

Equipement

Type de connecteur
USB-C
Lecteur biométrique à empreinte digitale
Oui
Nombre de haut-parleurs
2

Caractéristiques physiques

Hauteur
160,9mm
Largeur
74,9mm
Epaisseur
8,2mm
Poids
209g

Pierre Crochart

Spécialiste smartphone

Spécialiste smartphone

Monsieur smartphone et jeux vidéo de Clubic. J’aime autant croquer dans la pomme que trifouiller dans les circuits de l’Android. J'ai commencé à tester des téléphones dans le Monde d'avant™. Mes domai...

Lire d'autres articles

Monsieur smartphone et jeux vidéo de Clubic. J’aime autant croquer dans la pomme que trifouiller dans les circuits de l’Android. J'ai commencé à tester des téléphones dans le Monde d'avant™. Mes domaines d'expertise :

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés ainsi que les marchands mis en avant sont susceptibles d'évoluer afin de toujours vous proposer le meilleur prix sur le produit concerné. 
Lire la charte de confiance
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news
Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (0)

Haut de page

Les derniers tests

Smartphone : tous les derniers tests