Hulu, qui devrait bientôt arriver en Europe, va franchir le cap des 23 millions d’abonnés

Par
Le 05 décembre 2018
 0
the handmaid
Twitter - HandmaidsOnHulu

Encore loin de Netflix, son concurrent Hulu continue de se développer et devrait franchir la barre des 23 millions d'abonnés avant la fin de l'année.

Mardi, le patron de la plateforme de streaming américaine Hulu Randy Freer a fait état de la bonne santé de son entreprise à l'occasion d'une conférence organisée par nos confrères de Business Insider à New-York. Hulu devrait gagner davantage d'abonnés au second semestre 2018 qu'au premier, ce qui va lui permettre de dépasser les 23 millions d'abonnés avant la fin de l'année.

Une progression à vitesse grand V

« Nous pensons que le marché de la télévision en direct est robuste », affirme Randy Freer. Il faut dire que pour Hulu, tous les signaux sont au vert, comme son logo. Alors que son service de télévision en direct par internet n'a été lancé qu'en 2017, la société californienne avait déjà franchi au mois de mai la barre des 20 millions d'abonnés. « Je pense que nos chiffres seront vraiment impressionnants », ajoute Freer, « mais nous devons obtenir 30, 40 ou 50 millions de foyers de manière à pouvoir évoluer ». La plateforme n'est pas encore présente en France, mais l'arrivée en Europe paraît inéluctable dans les prochaines années.

Hulu, qui est un service disponible sur mobile, console et PC, offre un catalogue de films et séries de qualité, porté notamment par le succès de The Handmaid's Tale : La Servante écarlate, série récompensée par deux Golden Globes cette année. Et celui-ci est décidé à jouer le trublion dans le monde du streaming, où Netflix et Amazon règnent en maîtres.

Hulu, une possible incursion dans le sport

Le PDG Randy Freer a aussi évoqué l'avenir en termes de contenus. Le dirigeant est tenté de s'intéresser à la retransmission sportive en direct pour sa plateforme : « Nous sommes une entreprise axée sur les abonnements et nous savons depuis toujours que le sport a tendance à générer des abonnements. Nous évaluerons certainement le sport comme une opportunité et espérons être à table le moment venu ».

En attendant, Hulu, qui appartient encore officiellement au groupe AT&T, pourrait basculer du côté de Disney (qui lancera son propre service de streaming en 2019), pour désendetter AT&T.



Modifié le 05/12/2018 à 10h51
scroll top