SFR lance une offre compétitive incluant la fibre, RMC Sport et beIN SPORTS à 22 euros/mois

27 février 2019 à 15h13
4
RMC beIN coub.png

Altice a réussi deux gros coups pour son opérateur SFR dans la même journée, mardi, en annonçant l'arrivée de Neymar comme nouvel ambassadeur et le lancement d'une offre fibre assez agressive axée sur le sport.

SFR a connu un 26 février mouvementé dans le sens positif du terme, puisque deux annonces tombées coup sur coup provoquent depuis un petit buzz dont Altice se délecte bien, du moins, pour l'instant. En effet, le groupe a annoncé l'arrivée de Neymar, la star brésilienne du PSG, comme nouvel ambassadeur de la marque, en même temps que le renouvellement de son partenariat avec une autre étoile du ballon rond, Cristiano Ronaldo.

Une offre qui défie sans mal toute concurrence...

Mais la principale annonce marketing de la journée fut le lancement d'une offre qualifiée d' « unique » par SFR. L'opérateur propose dès à présent un package comprenant une box fibre (à 21 euros par mois), ainsi que le couple RMC Sport et beIN SPORTS (à 1 euro par mois), pour un total de 22 euros par mois pendant un an, box comprise.

SFR vante ici « l'offre sport la plus attractive du marché ». Sur le papier, c'est indéniable. En plus de la fibre, vous pouvez bénéficier de 10 chaînes et services (RMC Sport 1 à 4, beIN SPORTS HD 1 à 3, etc.), ainsi que de quatre chaînes thématiques (Equidia, Automoto, Golf Channel et ES1). Vous pouvez donc profiter des affiches de la Ligue des champions, de la Ligue Europa, des plus grands championnats européens de football, mais aussi de la NBA, de nombreux tournois de tennis (parmi lesquels Wimbledon cet été) et deux coupes d'Europe de rugby, entre autres.

Pour bénéficier de l'offre, il vous suffit, au moment de la souscription sur le site de SFR, de choisir l'option Plus Sport à 1 euro, au lieu de l'offre RMC Sport à 9 euros, après avoir choisi votre offre fibre.

SFR package.png
Capture d'écran du site sfr.fr (Alexandre Boero pour Clubic.com)

...mais qui ne donnera le sourire à votre porte-monnaie que durant la première année

Si l'amour est censé durer trois ans, cette offre de SFR ne vous comblera de joie en réalité... qu'un an. Car lorsque l'on se penche sur les conditions générales de l'offre, on s'aperçoit que l'offre fibre Starter THD à 21 euros par mois n'est valable que sur une année. Au-delà des 12 premiers mois d'abonnement, le prix grimpe à 41 euros. Quasiment le double.

Le constat est hélas le même pour l'option Plus Sport (RMC Sport + beIN SPORTS), puisque au bout d'un an, vous devrez régler 19 euros pour conserver l'option, soit... 18 euros de plus.

On passe donc d'un package très sexy à 264 euros la première année à une offre bien moins intéressante à 720 euros par an dès la deuxième année. Il faudra ainsi penser à résilier au bout des 12 douze mois si vous voulez éviter le couperet de la reconduction.

Que pensez-vous de cette nouvelle offre de SFR ?

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
0
Rapidkiller
Tout ça pour regarder sur les sites de streaming quand leur live ne fonctionne pas ^^
paulposition
Neymar, il est tout cassé, comme les offres de SFR pour le sport
neo2098
Penser a Résilier au bout d un an … Eh bien faut déjà y arriver chez SFR…!
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Hyperloop : la toute première piste d'essai vient d'être assemblée à Toulouse
⚡️ Bon Plan : Set d'accessoires Mario Odyssey pour Nintendo Switch à 9€ au lieu de 24,99€ avec le code AFFAIRE50
MWC 2019 - Prise en main de l'HoloLens 2, le nouveau casque de réalité mixte de Microsoft
Tesla : une annonce importante prévue jeudi, la Model Y en approche ?
🔥 Bons Plans Amazon : 7 promos exclusives à ne pas manquer
Swatch attaque Samsung en justice pour contrefaçon et réclame 100 millions
Audi : les Q5, A6, A7 et A8 aussi en version hybride rechargeable
Samsung entame la production des puces eUFS 3.0, deux fois plus rapides en écriture
Huawei rassure : le gouvernement chinois ne pourra pas le forcer à créer des backdoors
L'ICANN préconise (encore) de renforcer rapidement les infrastructures de nom de domaine
Haut de page