Free envisage son entrée au Royaume-Uni

11 mai 2016 à 09h46
0

Free va-t-il racheter l'opérateur britannique O2 ? C'est le scénario qu'imagine le Sunday Times, selon qui la Commission européenne s'apprête à mettre son veto au rapprochement entre O2 et Three, ouvrant la porte à Free. En janvier déjà, Xavier Niel avait approché le régulateur des télécoms du Royaume-Uni (Ofcom), auprès duquel il avait exprimé son « intérêt préliminaire » pour effectuer son entrée sur le marché britannique.

Tout aussi discrètement, le fondateur de Free rencontrait en mars Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la Concurrence, afin cette fois d'évoquer plus précisément l'avancée du dossier O2-Three, et probablement de mieux cerner les enjeux de son arrivée sur ce marché. Selon le Sunday Times, le français voudrait mettre la main sur la totalité de l'opérateur O2, ce qui le ferait passer à une toute autre échelle.


O2 concentre en effet 23 millions de clients, soit le double de Free Mobile. Filiale de l'espagnol Telefonica, l'opérateur britannique pourrait enfin concrétiser les rêves d'expansion internationale de Xavier Niel. Celui-ci s'était heurté en 2014 au rachat de T-Mobile US (propriété de Deutsche Telekom). En octobre 2015, le dirigeant avait jeté son dévolu sur Telecom Italia, en entrant au capital à hauteur de 11,2 %, à côté de Vincent Bolloré.


03E8000008424530-photo-xavier-niel-28-mai-2004.jpg
Depuis 2014, Xavier Niel essaie de faire grossir Free à l'international.


À lire :
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Disney Infinity : premier mort sur le marché des jeux vidéo avec figurines
Asus lance de nouvelles cartes mères X99, dont un modèle Strix
Data scientist :
Bouygues Telecom : le parc clients explose
Orange annonce les tarifs de sa nouvelle Livebox disponible le 19 mai
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page