Telecom Italia : pas d'arrangements entre Niel et Bolloré

Vivendi, actionnaire principal de Telecom Italia, se dit surpris de la montée de Xavier Niel au capital de l'opérateur. Il précise que Vincent Bolloré et le patron d'Iliad n'ont pas agi de concert.

Aucun arrangement n'a été décidé entre Vincent Bolloré et Xavier Niel suite à la prise de participation de ce dernier dans le capital de Telecom Italia. Alors que certains esprits voyaient dans l'opération du patron d'Iliad une offensive conduite à l'encontre de Vivendi, les responsables déclinent toute concurrence.

Dans une entrevue accordée au quotidien italien Corriere della Sera, Arnaud de Puyfontaine, le président de Telecom Italia confirme que « de la manière la plus formelle, Vivendi n'a pas agi de concert avec Niel. Nous avons été surpris quand nous avons appris que Niel avait augmenté sa participation dans le capital de Telecom Italia mais cela ne change pas les plans de Vivendi ».

De son côté, Xavier Niel a confirmé avoir agrandi son portefeuille d'actifs en rachetant 11% de Telecom Italia. Après avoir mis la main sur Orange Suisse et Monaco Télécom, le dirigeant confirme son appétit sur le marché des télécoms.

0258000007501821-photo-xavier-niel.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Très haut débit : Macron maintient la pression
Drones : Parrot s'envole vers les professionnels
eDP 1.4b : des appareils plus économes ou à écrans 8K, pour de bon
Google, attaqué par un coursier indépendant
Apple TV : la nouvelle télécommande est en verre et n'aimerait pas les chutes
Quiz : reconnaissez-vous ces smartphones ?
Montres connectées : Apple est préféré à Rolex (màj)
Live Japon : Nintendo massacré
L'ordinateur du futur fait un bond en avant (màj)
Darty ne tombe pas dans les bras de la Fnac (màj)
Haut de page