Free racheté par Orange : l'improbable scénario

10 mai 2016 à 10h49
0
Alors que sur le marché français subsistent quatre opérateurs malgré la tentative de rachat de Bouygues par Orange, le Journal du Dimanche évoque une nouvelle hypothèse pour le moins farfelue : et si Orange rachetait Free ?

Dans un article consacré aux dessous de la tentative de rachat de Bouygues par Orange (voir à ce sujet Bouygues Telecom : pourquoi la vente n'a pas abouti), le JDD reprend les propos de Ramon Fernandez, directeur général délégué d'Orange, qui a déclaré sur BFM Business que la consolidation « restera une nécessité ». D'après l'hebdomadaire, plusieurs dirigeants des opérateurs mobiles confirment qu'il y a « toujours des bouts de discussion ». Et pour le Journal du Dimanche, « tout le monde se parle et ces semaines-ci, le dernier scénario jamais exploré, un rachat de Free par Orange, circule dans l'esprit des opérateurs. ».

Le journal étaie cette hypothèse en rappelant que Stéphane Richard et Xavier Niel entretiennent de bonnes relations, que Niel serait sans doute intéressé d'entrer dans le capital d'Orange, et que le patron de Free possède 15% de Telecom Italia, qu'il pourrait revendre à Orange pour une consolidation à la fois française, mais aussi européenne.

Un scénario qui passe outre quelques obstacles d'importance, à commencer par la santé financière de Free. Contrairement à Bouygues Telecom, Free n'est pas à vendre, tout simplement parce qu'il est en excellente santé. Iliad, la maison mère de Free, a dégagé l'an dernier un bénéfice net de 335 millions d'euros, soit une hausse de plus de 20% par rapport à l'année précédente.

08437644-photo-boutique-free.jpg

Les abonnements sont en hausse, aussi bien sur le fixe que sur le mobile, avec un gain de 1,7 million de clients supplémentaires en 2015 (et 11,7 millions au total) pour une part de marché qui est passée de 14 à 17%. Bref, Free va bien et n'a sans doute pas l'intention de se marier à Orange. D'autant que Xavier Niel, son charismatique patron, a toujours dénoncé les méthodes et la gestion de ses concurrents, Orange en tête. S'allier ainsi à l'ennemi paraît hautement improbable.

Enfin, l'autorité de la concurrence verrait sans doute d'un mauvais oeil ce rapprochement, ce qui impliquerait une très complexe cession d'actifs aux deux autres opérateurs, SFR-Numericable et un Bouygues Telecom en souffrance qui serait placé en position extrêmement défavorable au milieu de deux mastodontes.

Le scénario envisagé par le JDD tient donc, selon nous, davantage de la science-fiction que de la réalité des probables échanges qui existent dans le petit monde des opérateurs. Une « source très bien placée » chez Free et citée par Electron libre indique d'ailleurs qu'il « n'y a rien dans ce sens ».

  • Bouygues survivra-t-il à son mariage loupé avec Orange ? Notre réponse en vidéo.


A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top