5G : la demande de report de l'appel d'offres par Bouygues Telecom refusée par le Conseil d'Etat

03 août 2020 à 18h10
7
Bouygues

L'opérateur, qui souhaite davantage un renforcement de la technologie précédente, la 4G, et veut attendre l'évolution du dossier Huawei, a vu sa demande de report de l'appel d'offres 5G être rejetée par la plus haute juridiction administrative du pays.

Bouygues Telecom ne cachait clairement plus, ces dernières semaines, sa volonté de décaler les enchères 5G. L'opérateur réclamait un report de quatre à cinq mois de l'appel d'offres de la technologie de cinquième génération, et suspendre ainsi l'arrêté ministériel du 30 décembre 2019 qui régissait l'organisation des fréquences. Face au Conseil d'État, l'opérateur a essuyé un rejet sur le plan juridique, et un revers sur le plan symbolique.

Doutes sur l'utilité de la 5G et rejet de Huawei : trop c'est trop pour Bouygues Telecom

D'abord dans le Figaro, puis dans la foulée devant le Sénat, Martin Bouygues, président-directeur général du groupe éponyme, avait donné son avis sur la procédure d'enchères 5G , affirmant qu'elle n'était "pas une urgence pour la France." Pour le patron du groupe mère de l'opérateur de télécommunications, la 5G "n'aura dans un premier temps que pour seul intérêt de permettre une désaturation très locale des réseaux mobiles 4G lorsqu'ils sont saturés, ce qui est peu le cas encore."

Mais ici, c'est surtout l'épineux dossier Huawei qui a motivé la saisine du Conseil d'État. Au début du mois de juillet, l'opérateur s'est vu refuser l'attribution d'autorisations pour le déploiement et l'utilisation d'équipements 5G Huawei pour une durée de huit ans par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI), ce qui, selon Bouygues, aurait des conséquences économiques néfastes pour les opérateurs (SFR est également partenaire de la firme chinoise) sollicitant l'entreprise.

Bouygues Telecom aurait aussi préféré décaler la procédure au début de l'année 2021 alors que finalement, les premières offres commerciales 5G devraient être disponibles à la fin de l'année 2020, et les enchères, elles, doivent reprendre entre le 20 et le 30 septembre prochain. Soit moins de deux mois désormais.

Avoir saisi le Conseil d'État en référé n'a donc pas bousculé l'ordre établi, puisque la plus haute juridiction administrative française a décidé de ne pas suspendre "l'exécution de l'arrêté ministériel du 30 décembre 2019 relatif aux modalités et aux conditions d'attribution d'autorisations d'utilisation de fréquences dans la bande 3.5 GHz."

Le Conseil d'État se déclare incompétent

En réalité, le Conseil d'État n'a pas rendu une décision sur le fond. La juridiction ne peut légalement pas juger ce qu'elle considère comme une mesure préparatoire, à savoir l'arrêté contesté par Bouygues, qui précise les conditions de l'appel d'offres pour l’attribution des fréquences 5G. "La requête tendant à l'annulation de cet arrêté est ainsi irrecevable", affirme le Conseil d'État, qui ne pourra se prononcer sur le fond que lorsque les enchères seront closes.

Orange (Ericsson et Nokia) et Free (Nokia), eux, n'ont pas ce problème, puisqu'ils ont rapidement annoncé qu'ils ne comptaient pas sur Huawei pour équiper leur réseau 5G. SFR et Bouygues Telecom vont en revanche devoir faire preuve d'imagination, d'autant plus que les autorisations délivrées par l'ANSSI pour les équipements Huawei ne sont que d'une durée limitée (entre trois et huit ans) et qu'elles ne sont, surtout, pas renouvelables . Ce qui sous-entend donc que la firme de Shenzhen ne pourra plus équiper les réseaux 5G français à partir de 2028.

Les opérateurs qui aujourd'hui collaborent avec Huawei redoutent et alertent ainsi sur les conséquences économiques de telles décisions, qui entraîneront des dépenses supplémentaires pour des opérateurs comme Bouygues Telecom et SFR, qui seront contraints de remplacer les équipements Huawei par des équipements sans doute européens avant la fin de la décennie.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
Keorl
Même un opérateur est capable de dire publiquement qu’il ne voit pas bien l’intérêt de la 5G !<br /> Pourquoi cet entêtement à déployer cette technologie ? Prix de vente des fréquences pour l’état, et argument marketing pour les autres opérateurs ?<br /> Avec une surconsommation d’énergie scandaleuse, sans compter les coûts d’équipement, et es conséquences environnementales de leur fabrication (+ le remplacement anticipé des smartphones par le consommateur moyen), la 5g me semble être une belle connerie. La seule chose concrète qu’on en attend, désengorger le réseau 4G … qui effectivement pourrait être renforcé pour le même effet. Pourquoi ce besoin de refaire entièrement le réseau de télécommunications mobiles aussi fréquemment ?! On devrait idéalement mettre en place quelque chose de pérenne (comme l’a été le réseau cuivre et comme devrait l’être la fibre, pour le fixe), ou tout au moins commencer à sauter des générations … en évitant celles qui surconsomment comme la 5g.
tinou7789
Bouygues disent ça parce qu’ils sont à la bourre surtout.
cirdan
Il n’y a aucune raison altruiste de la part de Bouygues, c’est simplement un problème financier qui leur est défavorable et qu’ils voudraient faire évoluer en leur faveur.
julien_masson
La 5g presente plein d’avantage pour les entreprises et peut etre aussi pour les particuliers car elle a ce gros avantage de supporter la qos contrairement à la 4g (priorité des flux, permet de faire passer la voix devant un telechargement par exemple)<br /> La 5g consomme moins d’energie que la 4g, autrement dit pour une meme consommation d’energie la 5g fait passer plus de données…<br /> Le vrai probleme de bouygue, c’est que contrairement au passage à la 4g, oű bouygue n’avait qu’à appuyer sur un bouton pour rendre la majorité de son reseau 3g compatible grace à la bande des 800mhz, sur la 5g bouygue va devoir deployer de l’antenne.<br /> La 5g va finalement redistribuer les cartes entre les opérateurs.<br /> Bouygue veut s’assurer de pouvoir mainteneir son réseau d’antennes Huawei, constructeur qui propose une compatibilité de ses antennes 4g avec la 5g via une simple mise a jour…<br /> Attention dans ce cas c’est de la 5g like et pas de la vrai 5g, car je ne vois pas dans ce cas comment le constructeur pourra fournir des fonctionnalités comme le beamforming.
Maka
Merci le conseil d’état ! Bouygues telecom, opérateur médiocre aux pratiques commerciales limites. Je suis en Suisse actuellement et je peux pas utiliser le data du forfait, ils facturent 6 centimes le mo… obligé de prendre ma puce free ou j’ai 25go de data utilisables…
Keorl
Donc la 5g intègre une fonction anti-neutralité du net ? Pas sûr que ça soit un «&nbsp;gros avantage&nbsp;». Et encore moins sûr qu’on ait besoin d’une nouvelle norme G pour ça : ce que vous décrivez peut très bien être géré soit au niveau du téléphone du client - ce qui serait d’ailleurs souhaitable car sans atteinte à la neutralité -, soit dans les équipements réseau de l’opérateur.<br /> D’où tenez vous votre affirmation concernant la consommation d’énergie ? J’ai lu ou entendu le contraire partout ailleurs.
sandalfo
débits augmentés<br /> latence réduite (ping)<br /> plus efficace énergétiquement<br /> introduction de la QoS (très utile pour prioriser certains flux comme la télé chirurgie ou tout simplement la voix)<br /> La 5G c’est tout simplement internet avec de meilleurs débits, c’est la génération suivante… ça s’appelle le progrès technologique.<br /> Si vous n’en voulez pas restez à la 4G et laissez les autres profiter du progrès.<br /> https://www.journaldunet.com/ebusiness/telecoms-fai/1420427-les-avantages-de-la-5g-simplement/<br />
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Soldes Amazon : les TOP des bons plans high-tech ce soir
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Panasonic va augmenter la densité des batteries Tesla de 20 %
Marvel's Avengers : Spider-Man sera exclusivement jouable sur PlayStation
Présentation de la première voiture électrique polonaise, l'EMP Izera
Soldes : la célèbre tablette tactile Samsung Galaxy Tab A vraiment moins chère
Après l'Ocean en 2022, Fisker annonce 3 autres véhicules électriques dès 2023
Soldes : l'excellent Xiaomi Redmi Note 8 Pro encore moins cher !
Soldes : un PC portable Lenovo Ideapad Gaming 15,6'' avec GeForce GTX 1650 à prix cassé
Une première image directe d'un autre système solaire avec plusieurs exoplanètes
Haut de page