5G : en France, Huawei ne fera pas l'objet d'un bannissement total, mais sera désavantagée

06 juillet 2020 à 08h35
17
Logo Huawei © © Huawei
© Huawei

La firme de Shenzhen ne sera pas complètement rayée de l'Hexagone, même si l'ANSSI incite les opérateurs à ne pas collaborer avec elle.

Quelques jours avant le confinement, nous apprenions que l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) avait finalement décidé d'autoriser partiellement les équipements Huawei en France , sans que cela ne soit officiellement confirmé. Ce lundi 6 juillet, le directeur général de l'autorité, Guillaume Poupard , annonce dans le quotidien Les Echos que le bannissement ne sera effectivement pas total. Voyons ce que tout cela signifie.

Les opérateurs télécoms incités à ne pas travailler avec Huawei sur la 5G

Huawei va-t-elle pouvoir pleinement exercer son rôle d'équipementier 5G en France ? Pas vraiment, non. Les contraintes que la firme de Shenzhen doit affronter dans le pays sont mêmes plutôt pesantes. Car si « il n'y aura pas un bannissement total » de l'équipementier, « il y aura des refus », affirme Guillaume Poupard, qui ne concerneront ni Ericsson, ni Nokia, les deux fournisseurs européens notamment privilégiés par Orange et Free.

Le directeur général de l'ANSSI précise davantage son propos au fil de l'interview. « Les opérateurs qui n'utilisent pas Huawei, nous les incitons à ne pas y aller car c'est un peu le sens naturel des choses. Pour ceux qui l'utilisent déjà, nous délivrons des autorisations dont la durée varie entre trois et huit ans », indique-t-il.

Concrètement, la limite de l'autorisation d'exploitation est censée agir comme un bouclier contre l'installation d'équipements Huawei. Rappelons d'ailleurs qu'au regard de la « loi Huawei  », adoptée à l'été 2019 et qui imposait cette autorisation valable pour une durée maximale de huit ans, seules les parties « non sensibles » du réseau devraient être accessibles à l'entreprise chinoise.

« Pas de Huawei bashing », soutient l'ANSSI

Huawei paie-t-elle pour ses relations distendues avec les États-Unis et la pression exercée par l'administration Trump pour bannir purement et simplement l'entreprise des réseaux 5G des puissances occidentales ? Guillaume Poupard préfère insister sur le risque que représente la technologie chinoise. « Nous ne sommes pas dans du Huawei bashing, ni dans du racisme anti-chinois », se justifie-t-il. « Nous disons juste que le risque n'est pas le même avec des équipementiers européens, qu'avec des non-européens. Il ne faut pas se mentir ».

Guillaume Poupard, directeur de l'ANSSI © Alexandre Boero pour Clubic.com
Guillaume Poupard, directeur général de l'ANSSI (© Alexandre Boero pour Clubic)

D'une autre façon, on comprend donc qu'aux yeux de l'ANSSI et de la France, les équipements estampillés Huawei représentent un danger pour le pays. Les cœurs de réseau 5G ne devraient pas bénéficier d'autorisation d'exploitation par Huawei. Les antennes, moins soumises au risque, oui.

Pour pouvoir utiliser des technologies Huawei sur leur réseau 5G, les opérateurs télécoms (Bouygues Telecom et SFR, les deux à posséder des équipements Huawei et les deux à souhaiter travailler avec l'entreprise) devaient déposer des requêtes d'autorisation officielles. À leur sujet, Guillaume Poupard indique que dès les prochains jours, les « opérateurs qui n'auraient pas reçu de réponse peuvent considérer que c'est un refus, conformément à ce que prévoit la loi ».

La position de l'ANSSI (et de l'État, bien présent dans les directives) tend à ménager la chèvre et le chou, à savoir la volonté de préserver la sécurité des réseaux et celle de ne pas étouffer les opérateurs. Reste à savoir quelle sera la réaction de Bouygues Telecom, qui affirmait il y a un mois devant le Sénat les dangers d'une décision qui évincerait Huawei .

Source : Les Echos

Modifié le 06/07/2020 à 12h31
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
18
RaoulTropCool
En gros « vous avez aucune chance, mais vous êtes pas bannis ! » ^^
Peter_Vilmen
En meme temps il faut etre idiot pour faire confiance a la Chine, et encore plus idiot pour les soutenir avec leur violations systematiques des DDH ^^
Ipoire
Eux ils bannissent quasi la totalité des entreprises et services étranger, il est temps de leur rendre la pareille!
adippe
tu as raison, il est nettement préférable de faire confiance aux USA ou à la Russie … Absolument tous les pays font du protectionnisme national et tentent d’injecter les marchés des autres pays - la France y compris - il ne s’agit pas de faire confiance dans ce type de marchés.<br /> Quand aux «&nbsp;DDH&nbsp;», là encore il faudrait voir objectivement ce que font nos chères nations avant d’aller cracher sur les voisins … il ne faut pas se contenter de ce que dit le JT de TF1…<br /> Ceci dit, je ne comprend pas que des puissances mondiales veulent prendre le risque de confier leurs organes de communication à d’autres pays (que ce soit la Chine ou tout autre pays). La France à quand même le savoir faire pour produire elle même ce matériel ultra sensible et même si les tarifs seront plus élevés, n’est-ce pas préférable au fait d’être potentiellement à la mercie d’une autre puissance ? Les guerres ne se jouent plus avec un pistolet mitrailleur à la main mais au sien des réseaux de communication.
trollkien
Je me demande si la france a les sociétés capables de créer.déployer la 5G, etant donné que pour déja la 3g/4g les fai ont fait appel à des equipementiers loin de chez nous.<br /> Par contre ce qui me fait doucement rire dans ce China bashing (je n’ai rien pour ou contre la chine, je sais juste que ce n’est pas un pays que je visiterai), c’est que même si des equipementiers réseau tel huawei seront écartés ouvertement, il y a disons… 90% de chances que le matériel «&nbsp;occidental&nbsp;» sorte d’usines de fabrication chinoises, pour optimiser les couts.
nicgrover
Certes la France a le savoir-faire mais surtout en matière d’économies. C’est moins cher en Chine.
Dom2167
Quand la France cessera-t-elle d’écouter à ce point les ordres des USA ?.. alors que eux, ne la considère pas comme un pays ami.
adippe
oui, j’en ai bien conscience (je le précise d’ailleurs dans mon post précédent), mais j’estime que quand il s’agit d’organes aussi vitaux pour une nation (la maitrise de ses réseaux numériques est désormais crucial), je ne crois pas que le coût soit une donnée prépondérante.<br /> Bon, en même temps je ne gère pas un pays, «&nbsp;ils&nbsp;» doivent savoir mieux que moi ^^
jfachal
Ben faut bien pouvoir leur vendre notre pinard , nos foulards Hermès , nos sacs Vuitton… alors , va pour la 5G !
nicgrover
Bon, en même temps je ne gère pas un pays, « ils » doivent savoir mieux que moi ^^<br /> Je n’en suis pas si sûr mais bon… en tant qu’expatrié depuis 4 ans et vu de l’extérieur la situation prête plutôt au doute…
juju251
Retour au sujet merci, on va éviter de débattre de la situation Singapour / Chine.
neaufles
Nokia empoche les aides de l’état par millions et ensuite salut messieurs, merci pour votre contribution , nous on se casse. Non contant que l’état se fasse avoir avec nos sous, nos cher dirigeant trouvent que ce n’est pas suffisant, alors ils ouvrent la porte grande ouverte pour encore privilégier Nokia en punissant Huawei .<br /> Merci l’état Français, ils pensent que Nokia mérite nos deniers et que c’est normal qu’ils mettent nos compatriotes à la rue.<br /> Vive la France.
Kriz4liD
ah mais la france n’a pas son mot à dire , les USA font pression , la france n’est qu’un outil aux yeux de son «&nbsp;allié&nbsp;»
Peter_Vilmen
Oui, mais, heu, non. Il faut etre Chinois pour oser mettre au meme niveau la Chine et les democraties de l’Ouest, un politique qui fraude le fisc n’est pas l’egal de l’internement massif et force d’une minorite ethnique.
twenty94470
Sans être pour ou contre je me demande bien les implications futur de leur choix actuel, on dit que leur matos est terriblement plus évolué que le matos européen. Quel impact sur les industriels qui vont être en concurrence avec du meilleur matos ? Et la 6G Huawei sera toujours banni quand Trump ne sera plus là ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

OnePlus Nord : mais pourquoi ce nom ?
Pas de jaloux, DiRT 5 tournera à 120 fps sur Xbox Series X et sur PS5
OneWeb : le gouvernement anglais et l'opérateur Bharti investissent 1 milliard pour la reprise.
Le smartphone à écran enroulable de LG arrivera début 2021
Deezer poursuit son internationalisation et accueille un investisseur mexicain
Facebook se tourne vers l'imagerie holographique pour des lunettes VR vraiment minces
COVID-19 : des robots UV pour désinfecter les entrepôts (et bientôt les lieux publics) ?
Sunset Riders, le western Konami : du galop de l'arcade à la sellerie des saloons
Un polymère est capable de récupérer l'or sur les déchets électroniques (et de dissoudre le reste)
Haut de page