Baromètre télécoms T4 2018 : revenus des opérateurs en baisse, plus de très haut débit

08 avril 2019 à 06h03
3
arcep-logo couv.jpg

Les opérateurs ont vu leurs revenus reculer pour le deuxième trimestre consécutif alors que le parc d'abonnés très haut débit et fibre continue de grossir au profit du haut débit.

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a publié, jeudi 4 avril 2019, sa synthèse du marché des communications électroniques en France pour le quatrième trimestre 2018. On note une diminution des revenus des opérateurs avec un montant moyen des factures mensuelles voix et données en chute, aussi bien sur le fixe que sur le mobile. Du côté des équipements, le très haut débit continue de rattraper son retard sur le haut débit, même si l'écart reste important.

Un recul logique pour les offres DSL

Au quatrième trimestre 2018, le revenu des opérateurs a baissé de 2,5 % en un an sur le marché final, mesuré à 9,1 milliards d'euros HT pour la période. Cette diminution a été précipitée par une baisse du revenu issu des services fixes (-3,2 % sur un an au quatrième trimestre), mais aussi par une stabilité du revenu provenant des services mobiles, elle-même consécutive à la faible hausse du revenu des forfaits.

obs-marches-t4-2018-02.gif
Arcep

Du côté des abonnements, les fameuses offres DSL sont petit à petit délaissées à mesure que la France s'équipe en hautes technologies. Au quatrième trimestre 2018, on totalisait ainsi 20,1 millions d'abonnés à une offre haut débit. Ce chiffre est en constante diminution depuis fin 2014, où la France possédait alors 23,2 millions d'abonnements internet haut débit.



La fibre optique devient reine du très haut débit

Cette diminution lente et progressive du haut débit profite naturellement au très haut débit, dont le nombre d'abonnés progresse de trimestre en trimestre, pour atteindre les 9 millions fin 2018, soit un gain de 2 millions d'abonnés très haut débit sur cette dernière année.

obs-marches-t4-2018-03.gif
Arcep

Sur cette part du très haut débit, le nombre d'abonnements en fibre optique atteint les 4,8 millions, avec un gain d'1,5 million d'abonnés sur un an, une croissance supérieure à celle de 2017 (+1,1 million d'abonnés cette année-là). Les abonnements FttH représentent désormais 16 % des accès totaux à Internet et plus de la moitié (54 %) des abonnements à très haut débit. Notons enfin que les abonnements qui plafonnent entre 30 et 100 Mbit/s (VDSL2, câble coaxial, box 4G et THD radio) ont progressé en 2018 (+500 000) pour atteindre les 2,9 millions.

Modifié le 09/04/2019 à 17h01
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Forfait mobile : derniers jours pour profiter de l'offre Free 80 Go à 11,99€/mois
Test Samsung Galaxy S21 : peu de nouveautés, mais un smartphone très abouti
Le smartphone Xiaomi Mi 10T Lite passe à moins de 300€ pour la fin des Soldes
Oculus Quest 2 : des verres de lentilles adaptés à la vue seront disponibles sur prescription à partir de 66€
Soldes : un pack Samsung Galaxy Tab S7 + Buds Live à prix choc ! (via ODR)
Lime va lancer des vélos électriques en libre-service à batterie interchangeable avec ses trottinettes
Google change de discours sur la qualité de Google Photos en version gratuite
La trottinette Xiaomi Mi Scooter Pro 2 est 100€ moins chère pour les Soldes
DC et Warner Bros : vers un reboot de Superman, par J.J. Abrams et Ta-Nehisi Coates
Le célèbre jeu The Last of Us Part II compatible PS5 disponible à moins de 30€
Haut de page