Powershell

Powershell

Note rédaction :
(3.5)
Avis utilisateurs :
(3.8)
Version : 7.2.6 / Editeur : Microsoft / Téléchargements : 729 (7 derniers jours)
Version : 7.2.6 / Editeur : Microsoft / Téléchargements : 729 (7 derniers jours)

Avis de la redaction

Powershell 7 est une vraie amélioration par rapport à la version 5.1, les administrateurs apprécieront la prise en charge des systèmes MacOS et Linux ainsi que de certains modules Microsoft 365.
Publié par Alexia Coué , mis à jour le 12/08/2022

Le Powershell, c'est quoi ?


La première version de Windows Powershell remonte à 2006. Elle était à l'époque sortie sur Windows XP, Windows Vista et Windows Server 2003 et se définissait comme le successeur de cmd, l'invite de commande historique de Windows.

Windows Powershell est une suite logicielle inspirée de cmd disposant de son propre langage de programmation, appelé Powershell, ainsi qu'un interpréteur de lignes de commande. C'est un indispensable pour les inconditionnels du paramétrage ou du développement dans les environnements Microsoft.

Attention, il existe bien une distinction entre Powershell 7 et Windows Powershell dans sa dernière version 5.1 : même si l'un est une évolution de l'autre, les deux outils s'installent de façon autonome.


Powershell Core est la version 6 de l'outil et est sorti en 2018 sur Windows, MacOS et Linux. La grande nouveauté est la compatibilité avec d'autres systèmes d'exploitation, Microsoft souhaitant proposer une meilleure intégration aux environnements hétérogènes. D'une manière plus générale, il s'agit d'une édition améliorée par rapport à la précédente, mieux adaptée au travail avec le cloud.

Powershell 7 remplace la version 6 fin 2019 et se défini comme une continuation de Core. Toujours dans une optique de proposer un meilleur service, Microsoft nous présente ici une amélioration de nombreuses fonctionnalités côté développement.

La dernière version de Powershell est la 7.1. Contrairement à la version 5.1, celle-ci n'est pas installée nativement sur les ordinateurs et serveurs Windows. Pour connaître la liste des nouveautés de cette version, veuillez consulter cet article sur le site Microsoft.


Quel public pour le Powershell ?


Alors que tous les systèmes Windows récents prédisposent de la dernière version de Windows Powershell, soit la 5.1, ce n'est pas encore le cas pour Powershell 7.

Les plus curieux pourront installer Powershell 7 via le site de Microsoft et le tester rapidement. Chacun est libre de télécharger l'interpréteur mais attention, l'utilisation du langage Powershell peut tout de même être déroutante au début.

La nouveauté avec Powershell 7 est sa disponibilité sur deux autres systèmes d'exploitation : MacOS et Linux. Certes il peut être étrange d'utiliser un interpréteur Microsoft sur un système autre que Windows, mais pour les administrateurs devant gérer un parc hétérogène il s'agit surtout d'unifier le langage de programmation utilisé et être capable d'administrer des machines Windows via d'autres systèmes.

Cette nouvelle version marque également la prise en charge des environnements cloud hybride. Pour le moment la prise en charge des modules Microsoft 365 reste assez limitée, mais Microsoft travaille sur le problème et annonce de temps à autre la compatibilité de nouveaux services (par exemple Exchange Online en février 2021).

L'utilisation du langage


La syntaxe de Powershell est assez équivalente à celle des systèmes Linux, ce qui facilite grandement la vie aux administrateurs gérant des infrastructures multiplateformes. Voici une image décrivant la structure des commandes sous Powershell :

Powershell syntaxe

ⓒit-connect


L'utilisation des commandes devient assez intuitive si vous savez parler anglais : Get, Add, Copy ou New vont vous permettre de réaliser des actions correspondant à leur signification. Sous Powershell il est également possible d'utiliser des variables qui permettent de stocker un résultat de commande ou une valeur.

Ci-dessous quelques exemples de ce que l'on peut faire sur Powershell :
  • Exécuter des commandes sur un ordinateur distant
  • Modifier ou naviguer dans le registre
  • Programmer l'extinction d'un ordinateur
  • Exécuter une tâche en arrière-plan

Powershell peut être utilisé avec le planificateur de tâches afin d'automatiser des actions qui, ainsi, ne nécessiterait plus d'intervention de la part de l'utilisateur.

Microsoft met à disposition une documentation complète sur Powershell ainsi que des forums et foires aux questions. Une aide est également intégrée directement dans la suite logicielle si vous souhaitez plus d'informations sur une commande en particulier.

Que dire de son interface ?


Powershell 7 dispose d'une interface similaire à l'invite de commande Windows. La seule différence avec Windows Powershell est la couleur du fond qui est noir pour la nouvelle édition :

Powershell cmd


Contrairement à Windows Powershell, Powershell 7 ne dispose pas de l'application ISE, l'interface graphique de l'interpréteur.

Spécifications

Editeur Microsoft
Taille 0.06 Mo
Téléchargements 729 (7 derniers jours)
Licence Logiciel Gratuit
Version 7.2.6
Dernière mise à jour 12/08/2022
Système d'exploitation Windows, macOS, Linux
Catégories Système & Optimisation

Powershell : versions précédentes

Powershell est également disponible sur : macOS Linux

Powershell 7.2.6

Windows 8.1 (64 bits) , 10 (64 bits) , 8.1 (32 bits) , 10 (32 bits)
Publié le 12/08/2022
Télécharger
Version gratuite

Les rubriques liées à Powershell