Project Alias: le champignon qui va bloquer Alexa et continuer de vous répondre

Johan Gautreau Contributeur
20 janvier 2019 à 18h45
0
Capture d’écran 2019-01-19 à 09.34.21.png
© Project Alias

Inspiré par la nature, le projet Alias va vous permettre de reprendre le contrôle sur votre enceinte connectée Google ou Amazon. Finies les écoutes sauvages qui risquent de terminer dans des oreilles indiscrètes !

Project Alias, un "champignon parasite" pour enceintes connectées

La nature a ceci de merveilleux qu'elle sait inventer des formes de vie incroyablement originales. Les champignons et virus de Cordyceps peuvent ainsi parasiter un insecte hôte afin d'en prendre le contrôle. L'insecte "zombifié" est alors forcé à monter au plus haut des arbres pour permettre à son parasite de libérer ses spores.

Project Alias est une imitation technologique de ce comportement animal. Ce petit appareil créé par Borek Karmann et le designer Topp Tore Knudsen vient se placer sur une enceinte Google Home ou Amazon Alexa afin de tirer parti de ses forces à son propre avantage. Le parasite vise ainsi à éliminer l'emprise trop importante des firmes américaines, tout comme les champignons qui infestent dans la nature les espèces trop dominantes.



DIY et open-source au secours de notre vie privée

Les plus fervents défenseurs de la vie privée recommandent tout simplement d'éliminer l'utilisation des enceintes connectées. Quand on voit une enceinte Amazon Alexa qui diffuse plus de 1700 conversations privées à la mauvaise personne, on ne peut que les comprendre !

Malgré tout, les enceintes connectées peuvent aussi servir des buts plus nobles, comme l'assistance auprès de personnes à mobilité réduite qui peuvent ainsi commander à la voix divers appareils au sein de leur domicile.

Project Alias vise donc à rendre l'usage des assistants vocaux plus sécurisé. Pour y parvenir, c'est une fois de plus le fameux Raspberry Pi qui est à la manœuvre, couplé à deux haut-parleurs et une grille de microphones. Les équipements sont logés dans une coque imprimée en 3D au design "champignonnesque". Le tout vient se positionner par-dessus une enceinte Google Home ou Amazon Echo.

Project Alias schéma
© Project Alias

Une fois activé, Project Alias émet un bruit blanc qui brouille l'écoute permanente de l'enceinte. Pour utiliser une commande vocale, il suffit de prononcer le mot-clé - défini au préalable via smartphone - qui désactive Alias le temps d'énoncer la commande. Le brouillage reprend ensuite afin d'assurer le respect de la vie privée.

Du concept à la commercialisation, il n'y aurait qu'un pas

Ne cherchez pas Project Alias chez un quelconque e-commerçant. Ce n'est malheureusement qu'un concept. Vous pourrez trouver les sources sur GitHub afin de le reproduire chez vous avec le matériel adéquat et un peu d'huile de coude.

Si les créateurs restent ouverts à tout partenariat pour une commercialisation future, ils ont annoncé avoir créé Project Alias avant tout pour faire bouger les mentalités. Les enceintes connectées peuvent apporter plus d'intelligence dans notre quotidien, encore faut-il qu'elles soient bien exploitées. Espérons que le message sera reçu par les GAFA...

Source : Fast Company
Modifié le 21/01/2019 à 12h07
15 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
En France, une campagne est lancée contre la
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
La quantité d'énergie produite par les énergies renouvelables a quadruplé en une décennie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top