Microsoft Surface Pro : baisse de prix entérinée et étendue à la France

30 août 2013 à 10h49
0
Microsoft entérine la baisse de prix de la Surface Pro et l'étend au monde entier. La tablette Windows 8 passe donc à 780 euros en France.

Comme on l'avait prédit, l'offre promotionnelle sur la Surface Pro a été pérennisée. Le Microsoft Store américain avait lancé au début du mois d'août une « offre limitée » qui devait s'achever hier.

Mais le lendemain, c'est-à-dire aujourd'hui, le prix n'est finalement pas remonté. Mieux, la baisse s'est étendue au Microsoft Store France, qui accueille désormais les internautes avec le message « Économisez 100 euros sur Surface Pro ». Les claviers Touch Cover bénéficient eux aussi d'une baisse définitive, mais pas les Type Cover à touches physiques.

01E0000006607462-photo-page-d-accueil-du-site-microsoft-surface-le-30-ao-t-2013.jpg

La gamme s'établit donc désormais ainsi :
  • Surface Pro 64 Go : 780 euros au lieu de 880 depuis son lancement, soit une baisse de 13%
  • Surface Pro 128 Go : 880 euros au lieu de 980, en baisse de 11%
  • Touch Cover : 80 euros au lieu de 90, en baisse de 12,5%
Rappelons que cette baisse s'explique certainement par des ventes inférieures aux attentes alors qu'une nouvelle génération est en approche. Les futurs modèles adopteront sans aucun doute les processeurs Intel Core de 4e génération (Haswell), qui leur permettront d'être plus fins et/ou plus autonomes. On peut donc s'attendre à ce que les Surface de première génération terminent leur carrière à des prix encore plus bas.

Certaines grandes enseignes de distribution (comme Boulanger ou Darty) ont d'ores et déjà ajusté leurs prix, comme le reflète notre comparateur de prix.

Pour aller plus loin

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page