Snapchat attaque les réseaux sociaux sur leur terrain

28 janvier 2015 à 16h49
0
L'application permettant d'échanger des messages éphémères poursuit sa stratégie en direction des médias. Par la nouvelle fonction Discover, Snapchat permet d'apporter des contenus provenant de sites reconnus comme CNN, ESPN ou MTV.

Snapchat lève le voile sur une nouvelle fonctionnalité de son application. Baptisée Discover, la fonction se présente comme une mise en avant de contenus produits par des tiers. Pour ce faire, le service indique avoir signé des partenariats avec plusieurs éditeurs de plateformes de médias.

012C000006839562-photo-snapchat.jpg


CNN, Yahoo, National Geographic, Vice, ESPN, Daily Mail, People, Cosmopolitan ou bien encore MTV confirment ce partenariat visant à promouvoir leurs contenus auprès d'un public ciblé, plutôt jeune et friand de divertissement ou d'informations accessibles directement depuis un smartphone.

Les médias sont donc désormais à même de proposer leurs contenus, sous la forme de leur choix, ces derniers étant consultables pendant 24 heures. L'idée pour Snapchat est d'encourager le partage de ces contenus auprès de ses propres contacts, et d'agir à la manière d'un réseau social.

Snapchat, de la monétisation loin d'être éphémère

En octobre 2013, Snapchat refusait d'être racheté par Facebook pour la somme d'un milliard de dollars. La direction de la société a rejeté l'offre du réseau social car elle avait une idée derrière la tête, celle de monétiser son service et d'y attirer de nouveaux partenaires. Le premier volet a été dévoilé en octobre dernier.

Evan Spiegel, cofondateur et directeur général de la société, a ainsi accompagné les premiers pas de la publicité sur son service. Ce type de contenu apparaît sous la forme d'une « story » sur laquelle est apposée une sorte de label « Sponsorisé ». La publicité n'a toutefois pas vocation à être intégrée dans les échanges privés des utilisateurs.

Snapchat se renforce à présent sur le terrain des partenariats. Après avoir vu Newsweek s'emparer de sa plateforme, l'éditeur multiplie ses portes d'entrées vers les médias. Il pourrait, à terme, être davantage ancré dans les habitudes des internautes en tant que portail d'actualité.


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

YouTube : vidéo HTML5 par défaut, Flash met un pied dans sa tombe
Exploding Kittens, le jeu de cartes aux chatons explosifs qui enthousiasme Kickstarter
Résultat sondage : ce que vous attendez de Windows 10
Facebook veut aussi toucher le pactole du Super Bowl
Infos US de la nuit : Les résultats de Facebook dopés par le mobile
Les oeuvres d'art volées rassemblées dans un musée en réalité virtuelle
Bientôt du kevlar dans les smartphones pour éviter la surchauffe des batteries
Téléphone fixe Orange : hausse de l'abonnement, chute de certaines communications
Open source : pourquoi Docker va tout changer
Yahoo ne voit toujours pas venir la croissance à l’horizon
Haut de page