Comment sécuriser et gérer sa vie privée sur Snapchat ?

09 octobre 2020 à 11h00
0

Ce n'est plus une surprise depuis maintenant plusieurs années : chacun sait désormais que la grande majorité des médias sociaux utilisent les données personnelles de leurs utilisateurs, notamment à des fins commerciales. Cependant, les internautes et utilisateurs de ces applications n'ont pas toujours conscience de l'ampleur du phénomène.

En effet, nous savons à présent que notre activité en ligne est observée, qu'en allant sur tel type de page, il nous sera ensuite proposé tel type de contenu, et que les réseaux sociaux comme Snapchat font commerce de ces informations personnelles que nous distillons à chacune de nos connexions. En revanche, ce que l'on sait moins, c'est que ces médias exploitent également des données que nous ne soupçonnons pas, comme la fréquence à laquelle l'application est ouverte chaque jour ou encore les informations de géolocalisation de l'appareil utilisé.

Si Snapchat n'a guère connu de grosses controverses, l'application a intégré l'expérience qu'a vécue Facebook avec l'affaire Cambridge Analytica qui a fait trembler l'entreprise de Mark Zuckerberg. Ce scandale, qui avait révélé l'exploitation abusive des données personnelles de plus de 85 millions d'utilisateurs et qui avait mis à mal la réputation du réseau social, a eu le mérite d'aboutir à la création en Europe du Règlement général sur la protection des données, plus communément désigné par son sigle, le RGPD. Depuis lors, Snapchat a lui aussi revu sa copie sur le traitement des informations concernant la vie privée de ses utilisateurs pour une politique de protection plus vigilante et plus respectueuse des données personnelles. Néanmoins, il est indispensable que chaque Snapchateur sache lui-même se protéger et comprenne où il met les pieds lorsqu'il utilise son application de partage de photos et de vidéos éphémères. Pour cela, nous vous invitons à consulter notre article de présentation du réseau social : « Comment prendre en main Snapchat ? » qui vous livrera moult informations générales sur le média, ainsi que toute une tripotée d'astuces pour le maîtriser parfaitement.

Pourquoi se protéger de la récolte des données personnelles sur Snapchat ?

Bien que le RGPD contraigne Snapchat à faire preuve d'une certaine mesure et que les données récoltées par l'application ne paraissent pas forcément phénoménales, il faut avoir conscience de ce que cela représente concrètement lorsque l'on parle de stockage d'informations (sur la nature, la quantité, mais aussi sur le traitement qui peut potentiellement être réservé à ces données personnelles). En effet, une exploitation plus réglementée des informations récoltées n'est pas pour autant synonyme d'un traitement minimal, ni même d'une exploitation qui chercherait à respecter une certaine éthique. Si Snapchat reste dans les clous et rend disponible ses conditions d'utilisation, le pouvoir qu'il a entre les mains est colossal et exige une vigilance de la part de tous les utilisateurs. Cela demande donc, en premier lieu, une bonne connaissance des pratiques actuellement en vigueur sur le réseau social.

Les informations récoltées par l'application sont d'ordres différents. Elle va amasser des éléments sur vos goûts, vos musiques préférées, votre culture, vos croyances, etc., et va également pouvoir conserver votre adresse personnelle, vos habitudes de trajet ou la localisation de votre lieu de travail. En outre, elle a aussi la possibilité, et c'est plus insidieux, de voir combien de fois vous avez consulté telle page dans un certain laps de temps, de voir lorsque vous étiez à tel endroit, de noter vos nouvelles amitiés et si elles ont des points de convergence… Toutes ces données sans exception vont être stockées précieusement sur les serveurs de Snapchat et vont notamment permettre à l'application de vous proposer du contenu personnalisé, ce qui offre son lot de bons et de mauvais côtés. Le réseau social permet d'ailleurs d'accéder à une partie de ces informations sur votre profil et d'en modifier certaines. Ainsi, vous pouvez utiliser cette option pour mieux gérer le contenu qui vous sera suggéré lorsque vous naviguerez sur Snapchat. Pour cela, découvrez comment voir et modifier son style de vie et ses centres d'intérêt sur Snapchat.

Ces rappels sur le stockage des informations nous semblent importants car, avec ce genre de données, il est possible de créer des profils psychologiques et des fiches de renseignement détaillées sur chaque utilisateur. Une fois ce genre de documents établi, il est aisé, pour un organisme qui collabore avec Snapchat, de tenter d'influencer chaque individu, et notamment dans un but politique, via des messages personnalisés ou autre. Ainsi, c'est en remontant le fil des groupes et sous-groupes des utilisateurs de Facebook que s'est produit, il y a quelques années, le scandale Cambridge Analytica que nous évoquions précédemment. Sachez que vous pouvez vous renseigner sur ce que Snapchat connaît de vous en consultant l'application (vous n'aurez alors accès qu'à une petite partie des informations) ou en téléchargeant les données stockées sur votre compte. Pour savoir comment connaître les données que Snapchat a récoltées sur notre compte, allez voir notre tutoriel. Si vous en avez assez de vous sentir observé ou simplement de vous voir proposer le même genre de publicités, vous pouvez également découvrir comment désactiver le ciblage publicitaire sur Snapchat.

Veiller aux informations partagées sur Snapchat

S'il est très important d'être vigilant quant aux informations que Snapchat peut intercepter sans que vous n'en ayez forcément conscience, il est tout simplement indispensable de faire attention aux données que vous partagez volontairement sur le réseau social. En effet, bien que Snapchat soit une application fondée sur un échange de contenus éphémères, il ne faut pas pour autant diffuser vos fichiers à la légère, les captures d'écran étant monnaie courante sur ce média. En outre, il faut toujours rester très prudent avec certaines de vos informations personnelles, comme vos coordonnées ou votre adresse, et penser à garder la main sur le service de géolocalisation qui peut être un outil dangereux, surtout lorsqu'il est activé en permanence et que vous permettez à un nombre élevé de contacts d'avoir accès à votre localisation en temps et en heure. Heureusement, le média peut être paramétré en conséquence, il suffit de savoir comment activer ou désactiver la géolocalisation sur Snapchat. Pour continuer d'utiliser la carte Snap sans toutefois apparaître dessus, découvrez également comment être invisible sur la carte Snapchat.

De la même manière, évitez de prendre des risques en montrant l'intérieur de votre logement et les objets de valeurs qui y figurent. Par un Snap ou via une Story, il suffit d'une photo de vous avec, en arrière-plan, un grand écran et une belle console, le tout associé à votre localisation sur la carte ou à vos habitudes de déplacements, et vous allez potentiellement faire des heureux, surtout si, en prime, vous avez communiqué sans le savoir des informations sur la façon dont votre domicile est sécurisé. Vous réussirez à coup sûr le combo perdant qui réjouira les cambrioleurs en puissance. Nous vous le répétons donc, soyez prudents, contrôlez les données que vous partagez et posez-vous systématiquement la question avant de publier une photo ou une vidéo : qu'apprend-t-on sur mon mode de vie à travers ce fichier et peut-il apporter des éléments qui pourraient nuire à ma sécurité ou à celle de mes biens ?

Se protéger du harcèlement

Les réseaux sociaux sont de formidables lieux de rencontres qui permettent d'échanger avec toute sorte de gens que vous n'auriez jamais croisés dans la vie « réelle ». Ce sont des espaces privilégiés particulièrement vivants qui offrent la possibilité de sortir de vos habitudes et de votre quotidien, une expérience réjouissante qui peut être très stimulante. Malheureusement, l'inverse est également vrai et, en utilisant ce type de médias, il pourrait vous arriver de faire des rencontres désagréables ou même d'avoir des échanges peu souhaitables avec des contacts que vous connaissez pourtant dans votre vie quotidienne. Car, on le sait, sur Internet et en particulier sur les réseaux, les comportements sont plus extrêmes et tombent plus rapidement dans la violence. En effet, il est plus facile pour un hater de tenir des propos inappropriés, voire insultants, tranquillement assis chez lui, caché derrière un écran, que de venir discuter en face-à-face. Heureusement, contrairement à Twitter ou Instagram par exemple, Snapchat rend plus difficile les interactions entre des comptes inconnus. Par défaut, l'application est paramétrée pour que seuls vos amis puissent vous contacter. Un point rassurant lorsque l'on sait que la majorité des utilisateurs de ce média social sont des adolescents. Aussi, pour vous prémunir du cyber-harcèlement et des personnalités malveillantes qui peuvent être de véritables sources d'angoisse lorsqu'on en est victime, choisissez bien vos contacts et n'hésitez pas à faire le tri si vous rencontrez un problème avec un individu sur le réseau. Pour garder le contrôle sur vos relations et avoir une utilisation sereine et joyeuse de ce média social très populaire, n'hésitez pas à consulter notre page : « Comment gérer ses contacts et messages sur Snapchat ? ». Vous pourrez y glaner de précieux conseils et des astuces pratiques pour bien utiliser l'application. Nous vous recommandons également de parcourir cet article (et bien d'autres) si vous avez un enfant inscrit sur Snapchat.

En effet, cette application tournée vers l'image et la vidéo, ludique et facile à utiliser, séduit tout particulièrement les jeunes et est même utilisée par les enfants. Il faut donc être particulièrement vigilant pour que les plus petits ne subissent pas de violences sur les réseaux, ces derniers étant bien entendu des cibles faciles, plus souvent sujets que les adultes aux cyber-harcèlement.

0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Abus de position dominante : la justice américaine ouvre une procédure contre Google
Control Ultimate Edition nécessite une connexion internet pour son installation sur Xbox
PAC-MAN est de retour pour ses 40 ans, avec 64 joueurs en simultané et en exclu Stadia
Salto : interface, contenus, fonctionnalités... promesses tenues ? Nos premières impressions en vidéo !
Coinbase publie son premier rapport sur la transparence
Forfait mobile : tout savoir des offres sur les forfaits 4G sans engagement
Halo The Master Chief Collection : un patch Xbox Series X | S dès novembre
Porsche fait évoluer la gamme Panamera, la Turbo S E-Hybrid frôle les 700 chevaux
Un forfait 4G avec 100 Go à moins de 10€, c'est possible !
Le lancement d’Ethereum 2.0 pourrait avoir lieu dans les 6 à 8 prochaines semaines
scroll top