OnePlus 7 Pro vs Galaxy S10e : quel est le meilleur smartphone dans cette gamme de prix ?

le 16 mai 2019 à 12h13
0
vs.jpg

Hier, nous vous proposions un #Versus opposant le récemment annoncé OnePlus 7 Pro à l'excellent Huawei P30. Toujours dans l'idée de mettre à l'épreuve un rapport qualité-prix, nous avons choisi de réitérer l'expérience en opposant au OP7 Pro le Samsung Galaxy S10e, vendu lui aussi sous les 800€.

Lancé hier en grande pompe depuis Londres, le OnePlus 7 Pro séduit déjà la critique (ce n'est pas nous qui dirons le contraire) et ne cesse de soulever de grandes interrogations.

Comment le smartphone haut de gamme de OnePlus se défend-il face à ses concurrents directs ? Déjà sorti (de peu) vainqueur de son duel avec le Huawei P30 dans notre précédent comparatif, nous le confrontons aujourd'hui au Samsung S10e. Pourquoi ce modèle en particulier ? Tout simplement pour pouvoir comparer deux smartphones vendus à un tarif proche. Rappelons que le OnePlus 7 Pro sera lancé en fin de semaine à partir de 709€, alors que le Galaxy S10e de Samsung s'affiche au tarif unique de 759€.

Seulement, comme c'était le cas pour le P30, le S10e et le OnePlus 7 Pro sont très loin de s'adresser au même public. On se retrouve une nouvelle fois à opposer un smartphone au gigantisme assumé à une déclinaison compacte d'un flagship plus onéreux.

OnePlus 7 Pro / Samsung Galaxy S10e : les fiches techniques


Comme d'habitude, récapitulons la fiche technique de chaque prétendant au titre de meilleur smartphone haut de gamme.

Sans titre-1.jpg

Un rapide coup d'oeil nous affirme que les deux smartphones ne boxent pas du tout dans la même catégorie. Gigantesque smartphone de 6,67 pouces d'un côté, compact de 5,8 pouces de l'autre ; si nous devions comparer deux téléphones de la même trempe, il faudrait alors aller chercher le Galaxy S10+ de Samsung... vendu plus de 1 000€.

Pourtant, outre le form factor qui varie du tout au tout entre les deux modèles, les OnePlus 7 Pro et Samsung Galaxy S10e sont tous deux de fiers représentants du haut de gamme en termes de fiche technique. Chaque prétendant est pourvu d'un SoC de dernière génération, de 6 Go de mémoire vive et d'un stockage natif de 128 Go. Seule grosse différence au tableau : le Galaxy S10e n'embarque "que" deux appareils photo (standard + très grand-angle) là où son adversaire est surmonté de trois objectifs distincts (un téléobjectif s'ajoute aux deux autres).

Prise en mains et finitions


On touche là à la catégorie la plus éminemment subjective de ce comparatif. Comment se "ressent" le smartphone lorsqu'on le prend en main ? On l'a déjà dit plus haut : le OnePlus 7 Pro est un téléphone gigantesque, tandis que le S10e s'affirme comme un petit format passe-partout. Il s'agira donc avant tout de savoir si vous préférez les smartphones aux courbes généreuses ou au contraire un téléphone compact et pratique.

Samsung Galaxy S10e test
Le Samsung Galaxy S10e jouit d'un form factor parfaitement adapté à l'utilisation à une main. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

Dans un cas comme dans l'autre, les deux adversaires du jour se posent comme des exemples à suivre dans leur catégorie. Le Samsung Galaxy S10e, contrairement à ses grands frères les S10 et S10+, n'opte pas pour un écran incurvé, et offre ainsi une préhension encore meilleure pour un téléphone de petite taille. Tout de verre vêtu à l'avant comme à l'arrière, le S10e est aussi cerclé d'un bel aluminium lui offrant une impression de solidité convaincante.

En termes de finitions par contre, on doit prêter notre allégeance à l'écurie OnePlus. Il faut dire que le nouveau modèle chinois a pour lui un argument de taille : son écran (sur lequel nous reviendrons abondamment plus bas). Presque totalement sans bord, il offre une surface d'affichage de plus de 88% et - surtout - ne se voit pas défigurer par une encoche, "goutte d'eau" ou autre poinçon comme c'est le cas sur le Galaxy S10e.

Samsung Galaxy S10e test
Les finitions du Galaxy S10e ne sont pas tout à fait au niveau de son concurrent. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

L'arrière du smartphone de Samsung nous apparaît aussi étrangement plus "cheap", et particulièrement sensible aux traces de doigt (souvent le prix à payer pour avoir un smartphone brillant). OnePlus opte quant à lui pour une robe mat affichant un superbe dégradé de bleu auquel il est difficile de rester de marbre.

OnePlus 7 Pro
Aussi bien à l'avant qu'à l'arrière, le OnePlus 7 Pro est un magnifique smartphone. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

Mais s'il ne fait aucun doute que nous attribuons le point des meilleures finitions à OnePlus, nous lui retirons aussi sec sur l'autel de la maniabilité. Immense avec ses dimensions de 162,6 x 75,9 x 8,8 mm pour 206 grammes, le OP7 Pro est parfaitement inutilisable à une seule main. Son dos mat, aussi flatteur soit-il à l'oeil, est aussi particulièrement glissant et vous demandera d'être particulièrement précautionneux en le manipulant.

Le S10e est l'antithèse de cela. Tout, ou presque, est réalisable avec une seule main. Grâce à un form factor adapté (142,2.x 69,9 x 7,9 mm pour 150 g), d'une part, mais aussi à One UI, la nouvelle interface de Samsung qui facilite grandement l'accès à certaines zones de l'écran.

Vous l'aurez compris : les deux smartphones sont très difficiles à départager sur ce point tant leur rapport de forme diffère. Reste qu'en termes de finition, notre préférence va au OnePlus 7 Pro.

Performances


Vous le savez si vous avez déjà lu notre test du OnePlus 7 Pro : le nouveau flagship du constructeur est un monstre de puissance. Testé dans sa version 12 Go de RAM, il affiche des résultats très supérieurs à la majorité des smartphones Android passés entre nos mains ces derniers mois.

Aussi coupons court à toute forme de suspens : oui, le OnePlus 7 Pro est plus performant que le S10e. Un comble, puisque la différence de performances entre les deux appareils provient en grande partie du SoC utilisé par Samsung sur le marché européen : le Exynos 9820. Partout ailleurs, les smartphones de sa série S10 sont équipés du Snapdragon 855, le même qui équipe le OnePlus 7 Pro et qui produit des résultats impressionnants.

OnePlus 7 Pro - test
OnePlus 7 Pro - test

Les résultats du OnePlus 7 Pro sur nos applications de benchmark.

Sur le duo habituel de benchmarks, AnTuTu et Geekbench, le OnePlus 7 Pro que nous avons reçu en test (avec 12 Go de RAM donc) enregistre 377 535 points et 3 512 points en single-core / 11 036 en multi-core. Son concurrent affiche pour sa part 315 693 points et 4 445 / 10 354 en single-core et multi-core. Remarquons ainsi que le Exynos 9820, s'il dispose d'une puissance de frappe légèrement moindre, se montre beaucoup plus rapide en usage de coeur unique.

Samsung Galaxy S10e test
Samsung Galaxy S10e test

Les résultats du Galaxy S10e sur nos applications de benchmark.

Mais, comme pour le précédent #Versus que nous avons menés, il est un point sur lequel le OnePlus 7 Pro écrase littéralement toute la concurrence : sa puce de stockage. En effet le flagship de OnePlus dame le pion à Samsung, qui devait être le premier à incorporer une puce de stockage UFS 3.0 sur son Galaxy Fold (et dont la sortie a été repoussée suite à des problèmes techniques).

Une primeur, qui offre donc au OP7 Pro des débits en lecture et en écriture jamais vus sur un smartphone, à tout niveau de prix confondu. Sur Androbench, le nouveau fer de lance chinois affiche des débits de 386,56 Mb/s en écriture et 1 458,56 Mb/s en lecture. À la traîne sur ce point, le Galaxy S10e obtient respectivement 194,05 Mb/s et 784,33 Mb/s sur le même test.

Conséquence directe de ce surplus de puissance : les applications se lancent instantanément sur le OnePlus 7 Pro qui, en plus, est équipé d'un écran affichant un taux de rafraîchissement de 90 Hz pour davantage de fluidité.

Vous l'aurez compris, au chapitre des performances, le OP7 Pro est pour l'heure imbattable.

Autonomie et recharge


L'écart en termes d'autonomie était largement plus creusé entre le Huawei P30 et le OnePlus 7 Pro qu'il ne l'est entre ce dernier et le Samsung Galaxy S10e. Il faut dire que le smartphone compact du Sud-Coréen ne dispose que d'une toute petite batterie de 3 100 mAh.

Lors de notre test, le Samsung Galaxy S10e s'était éteint au terme de 19h10 d'éveil, dont 4h13 avec l'écran allumé. C'est peu, surtout comparé au OnePlus 7 Pro qui, malgré un temps d'écran similaire (4h36) avait pu tenir pendant 34h au total.

Seulement encore plus que l'autonomie, le véritable nerf de la guerre des constructeurs de smartphones se situe désormais sur les technologies de recharge sans-fil. Et sur ce point également, OnePlus ressort vainqueur du duel.

Samsung Galaxy S10e test
OnePlus 7 Pro - test

À gauche, le Galaxy S10e. À droite, le OnePlus 7 Pro.

Le OnePlus 7 Pro est compatible avec la charge rapide à 30 W quand le S10e se limite à 15 W. Par chance, les deux batteries se rechargent à 100% en un peu plus de 1h20 ; mais l'une est - on l'a dit - de 3 100 mAh quand l'autre affiche 4 000 mAh. Aussi l'accumulateur du OP7 Pro est capable de regagner 57% d'autonomie en 30 minutes seulement quand le S10e n'en obtient que 40% sur une durée similaire.

Néanmoins, il apparaît important de préciser que, des deux, seul le Galaxy S10e est compatible avec la charge sans-fil. Un argument de poids pour celles et ceux qui ne jurent plus que par le sans-fil.

Vous l'aurez compris : le OnePlus 7 Pro ressort une nouvelle fois en tête du duel sur cette catégorie de test.

Écran et navigation


Si vous avez un peu suivi la communication de OnePlus ces dernières semaines, vous n'êtes pas sans savoir que le constructeur chinois capitalise énormément sur l'écran de son OnePlus 7 Pro. Et pour cause ! Après le Asus ROG Phone, il s'agit du deuxième smartphone du marché à être pourvu d'une dalle 90 Hz. Comme si cela ne suffisait pas, elle affiche aussi une définition QHD+ de 3120 par 1440 pixels pour une résolution de 516 ppi.

OnePlus 7 Pro - test
L'écran du OP7 Pro est son meilleur atout. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

Le meilleur écran du marché ?, difficile à dire sans lui faire passer une batterie de tests très techniques. Une chose est néanmoins sûre : naviguer sur un écran de 90 Hz est un pur bonheur, et repasser ensuite à un écran classique de 60 Hz est une tâche ardue. Les gros joueurs qui nous lisent peut-être savent bien l'effet que cela fait de passer d'un écran 144 Hz à 60 Hz. La différence n'est pas moindre ici.

Cette question de la fluidité mise à part, l'écran du OnePlus 7 Pro et du Samsung Galaxy S10e sont tous deux excellents, et obtiennent la note "A+" de la part de DisplayMate, le site de référence en matière d'écran. Les dalles AMOLED dont sont pourvus les deux smartphones affichent des couleurs somptueuses, des contrastes à se damner et une belle luminosité moyenne. Petit bémol sur ce point malgré tout pour le OP7 Pro, qui n'aime vraiment pas le soleil.

Pourtant lorsque l'on en vient à parler de confort de visionnage ou de lecture, il paraît évident qu'il augmente proportionnellement avec la taille de l'écran. Il est donc parfaitement logique qu'à ce petit jeu, le OnePlus 7 Pro surclasse son adversaire. D'autant que, nous l'avons dit, l'écran du OP7 Pro est totalement sans bord (seul le menton mesure à peine plus de 3 mm), et garantit ainsi une expérience visuelle sans distraction aucune.

Le S10e voit pour sa part son écran poinçonné dans le bord supérieur droit. Un choix qui est dans tous les cas plus heureux qu'une encoche, mais qui ne manque pas de venir attirer l'oeil. Rappelons que pour atteindre le taux d'occupation de l'écran de plus de 88%, OnePlus a décidé d'incorporer sa caméra avant dans un mécanisme "pop-up" qui sort de son logement quand elle est sollicitée.

OnePlus 7 Pro - test
La caméra avant du OP7 Pro est logée dans un mécanisme au-dessus de l'écran. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

Samsung Galaxy S10e test
L'écran du S10e est quant à lui poinçonné dans son coin supérieur droit afin de loger la caméra avant. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

Ceci étant dit, les performances visuelles du OnePlus 7 Pro se paient sur l'autel de l'autonomie. On l'a dit dans notre test : le nouveau smartphone de la firme de Shenzhen n'est pas tout à fait au niveau de ses concurrents lorsque l'on parle de durée de vie de la batterie. Ceci est en partie dû à ce fameux écran de 6,67 pouces qui, nativement, affiche du QHD+ et du 90 Hz. Deux paramètres que l'utilisateur peut rétrograder afin d'allonger l'autonomie de son smartphone.

Quoi qu'il en soit, le OnePlus 7 Pro dispose sans aucun doute du meilleur écran de ce comparatif. Si l'on a du mal à faire une vraie différence à l'oeil nu entre du FHD+ et du QHD+, l'augmentation de la fréquence de rafraîchissement change du tout au tout l'expérience de navigation sur le smartphone.

Photographie : entre polyvalence et performance, il faut choisir


Une nouvelle norme se dessine clairement en 2019 en termes de photophonie : le triple capteur arrière. OnePlus verse d'ailleurs pleinement dans cette mode avec son nouveau flagship, tout comme Samsung avec ses Galaxy S10 et S10+. Le petit dernier, le S10e en revanche, se voit amputé de son téléobjectif pour s'afficher à un tarif plus doux. Heureusement, la qualité de ses deux capteurs restants n'est absolument pas à remettre en cause.

Doté d'un capteur principal de 12 mégapixels (f/1.5-2.4) de 1/2.55" équivalent à du 26 mm sur un appareil photo plein format, le S10e s'adjoint aussi les services d'un capteur 16 mégapixels (f/2.2) équivalent à du 12 mm.

Samsung Galaxy S10e test

Samsung Galaxy S10e test

Samsung Galaxy S10e test

Photos prises avec le Samsung Galaxy S10e. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

Le OnePlus 7 Pro opte de son côté pour un trio composé d'un capteur principal 48 mégapixels (f/1.6, 1/2") équivalent à 27 mm, d'un téléobjectif 8 mégapixels (f/2.4) équivalent à 78 mm et un très grand-angle de 16 mégapixels (f/2.2) équivalent à 17 mm. Sur le papier, la proposition de OnePlus est donc bien plus polyvalente que celle de son concurrent. Mais à l'épreuve du terrain, la supériorité du Samsung Galaxy S10e ne fait aucun doute.

OnePlus 7 Pro - test

OnePlus 7 Pro - test

OnePlus 7 Pro - test
Photos prises avec le OnePlus 7 Pro. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

Vous le savez probablement, mais obtenir de belles photos dépend d'un peu plus que du nombre de mégapixels. Aussi, et bien que pourvu d'un capteur de 12 mégapixels "seulement", le smartphone compact de Samsung signe des photos bien plus agréables à l'oeil dans une majeure partie des cas.

Les couleurs sont toujours justes et le niveau de détail parfaitement dans les clous de ce à quoi on s'attend sur un smartphone. Le S10e dispose bien entendu de toute la batterie de modes de prises de vue qui, allant du portrait à la photo de nuit, produisent des résultats tout à fait convaincants.

En termes de photographie très grand-angle, le S10e va encore plus loin que le OnePlus 7 Pro avec un champ de vision de 123°. Vous vous en doutez, la déformation des images sera de mise. Encore que l'algorithme de Samsung s'en sort admirablement bien pour redresser les lignes.

Samsung Galaxy S10e test
Le capteur très grand-angle du S10e a tendance à saturer les couleurs. Crédits : Pierre Crochart pour Clubic

On notera malgré tout une grande tendance, sur le grand-angle toujours, à saturer les couleurs du côté de chez Samsung. Toujours mieux, me direz-vous, que la balance des blancs totalement à la ramasse du côté de chez OnePlus. Voyez plutôt comme le sable ci-dessous vire au rouge lorsque le mode grand-angle est sélectionné.

OnePlus 7 Pro - test

OnePlus 7 Pro - test
Voyez comme le sable devient rouge dès lors que l'on utilise le capteur très grand-angle. Crédits Pierre Crochart pour Clubic

Si l'écart est moins creusé qu'avec le Huawei P30, le Samsung S10e surpasse selon nous le OnePlus 7 Pro en photographie. Le constructeur chinois a certes fait des efforts sur son nouveau produit, mais ne parvient toujours pas à trouver la formule équilibrée entre profusion de pixels et traitement numérique.

Alors, OnePlus 7 Pro ou Samsung S10e ?


Une fois encore, difficile de trouver un smartphone d'un gabarit équivalent au OnePlus 7 Pro au même niveau de prix. Le plus souvent, les constructeurs préfèrent proposer des smartphones plus petits, compacts et amputés de quelques fonctionnalités autour de 700€. Aussi, et comme pour le P30 de Huawei, il est un critère absolument essentiel à prendre en compte avant de véritablement comparer les deux téléphones : êtes-vous adeptes des grands smartphones, ou préférez-vous pouvoir l'utiliser à une main ?

Une fois que vous aurez répondu à cette question pas si anodine, vous pourrez faire un choix plus éclairé sur la solution qui vous convient le mieux. Car dans leur catégorie respective, le OnePlus 7 Pro et le Samsung Galaxy S10e sont hautement recommandables. Mais si nous avions bien du mal à trancher dans notre comparatif avec le P30, notre avis penche plus favorablement cette fois pour le smartphone de OnePlus.

Mieux fini, doté d'une meilleure autonomie, beaucoup plus performant et - surtout - équipé de l'écran le plus impressionnant que nous ayons vu passer sur un smartphone ces dernières années, le OnePlus 7 Pro s'impose comme un véritable champion du rapport qualité-prix. Ces petits comparatifs ne font que le confirmer, et si nous devions vraiment comparer l'excellence, nous écririons un comparatif incluant les Samsung Galaxy S10+ et les Huawei P30 Pro. Mais nous l'avons dit : avec plus de 300 euros à rajouter sur la facture, les deux smartphones précités ne nous semblent tout simplement pas jouer dans la même cour.


Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Microsoft brevette un système automatisé de génération de carnet de voyage
Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
scroll top