Test du Lenovo K5 : le vrai successeur du Moto G ?

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
16 juin 2016 à 18h14
0
Le Lenovo K5 voit l'arrivée du constructeur chinois sur le marché européen des smartphones sous son propre nom, une première. Commercialisé dans d'autres pays sous la gamme Vibe, le K5 est un smartphone d'entrée de gamme plutôt bien fini et agréable à utiliser, même s'il n'est pas exempt de défauts, notamment sur sa partie photo.

Design : archiclassique, mais bien fini

Lenovo n'a franchement pas fait preuve d'originalité pour son K5, dont la façade rappelle, avec sa bordure chromée, un Galaxy S2. Pourtant, le smartphone est bien fini : le verre en façade semble de bonne qualité (facile à nettoyer en tous cas), et le dos amovible en plastique est recouvert en grande partie d'aluminium.

L'écran de 5 pouces occupe 68% de la surface du K5, ce qui n'a clairement rien d'exceptionnel. Le bas du téléphone intègre des touches tactiles, dans le désordre par rapport à l'interface "stock" d'Android : le bouton de retour est à droite et celui du multitâche à gauche.

Un bon point, Lenovo fournit tout ce qu'il faut pour protéger le K5 : une coque en plastique transparent pour le dos, et un film pour l'écran.

Composants : une fiche technique modeste

La fiche technique du K5 est raccord avec son prix. Le smartphone intègre un processeur Snapdragon 415, composé de huit cœurs Cortex A53 : quatre d'entre eux à 1,3 GHz, les quatre autres à 1 GHz. La partie graphique est assurée par un Adreno 405.



Lenovo n'a pas trop sacrifié la qualité de l'écran LCD 5 pouces. D'une définition 720p, qui reste correcte sur cette diagonale, il affiche de belles couleurs même si elles ne sont pas forcément des plus justes, le blanc ayant tendance à virer au jaune, surtout sous certains angles de vision.

0320000008475336-photo-lenovo-k5-1.jpg


Le smartphone embarque 16 Go de stockage, que l'on pourra étendre via une microSD avec une petite limite : celle-ci ne peut visiblement pas dépasser 32 Go. 2 Go de mémoire vive épaulent le processeur.

0320000008475340-photo-lenovo-k5-3.jpg


Pas de surprise côté sans fil : le K5 se limite à la LTE Cat 4 et au Wi-Fi n. Il est compatible Bluetooth 4.1 mais pas NFC.


Interface : Lenovo ne prend pas exemple sur Moto

On aurait pu penser que la fusion Lenovo/Motorola soit bénéfique à toute la gamme du constructeur chinois, mais il n'en est rien. Le K5 ne suit pas l'exemple des smartphones Moto : son interface est sensiblement personnalisée, et surtout, le smartphone est livré en Android 5.1.1.

On aura beau dire qu'on n'y perd pas grand-chose : on se prive tout de même du mode Doze, très efficace pour préserver l'autonomie en période d'inactivité. On apprécie au moins la possibilité de choisir son style d'accueil : Android « classique » avec tiroir d'applications, ou ergonomie à la Huawei, inspirée de l'accueil iOS.

L'interface est fluide et réactive, les thèmes sont plutôt de bon goût... On s'étonnera juste de quelques bizarreries. Ainsi, un appui simple sur la touche des applications récentes n'ouvre pas la liste de celles-ci, mais... le menu contextuel de l'application ouverte. On n'avait pas vu ce comportement sur un smartphone depuis que Samsung a cessé cette pratique datant de Android 2.x. Pour afficher le menu du multitâche, il faut effectuer un appui prolongé.

0230000008475350-photo-lenovo-k5-8.jpg


On est également surpris de ne pas voir la moindre animation de transition à l'ouverture d'un dossier d'applications : un peu brutal !

Un bon petit téléphone

Il n'y a pas grand-chose à dire sur l'utilisation du Lenovo K5 en réalité. Il entre tout simplement dans la catégorie « bon petit téléphone qui fait son boulot ». La qualité d'écoute est tout à fait correcte, les appels sont intelligibles des deux côtés.

On reste dubitatif sur sa certification Dolby Atmos qui semble tenir davantage de l'argument marketing que du vrai plus. La sortie haut-parleur se révèle, pour autant, de bonne qualité, et la sortie casque, suffisamment puissante. Le mode Dolby, justement, donne un peu plus de pêche au son sans trop le dénaturer.

0320000008475338-photo-lenovo-k5-2.jpg


Un petit ménage s'imposera du côté des applications : Lenovo a un peu chargé la mule sur les apps tierces, heureusement, toutes désinstallables.

Photo : un voile par dessus vos images

En dessous de 250 euros, il faut avouer qu'on est rarement en présence de grands photophones. Néanmoins, il y a une marge entre un appareil tout juste correct et un APN à côté de la plaque. Malheureusement, le K5 appartient à la seconde catégorie.

0226000008475708-photo-lenovo-k5-photo-exterieur.jpg


La plupart des images capturées avec le smartphone sont teintées d'une espèce de voile qui fausse les couleurs et donne l'impression d'avoir abaissé le contraste à zéro. C'est extrêmement désagréable, d'autant plus que les images sont bruitées, et regrettable dans la mesure où les détails restent homogènes, même sur les bords.

02D0000008475714-photo-lenovo-k5-photo-scene.jpg

08475718-photo-lenovo-k5-photo-scene-detail-1.jpg
08475724-photo-lenovo-k5-photo-scene-detail-2.jpg
08475732-photo-lenovo-k5-photo-scene-detail-3.jpg


Dans ces conditions, on s'attend au pire en faible luminosité, et finalement, l'écart est plutôt réduit, principalement parce que les photos de jour semblent déjà avoir été capturées dans ces conditions. On espère qu'une mise à jour corrigera au moins le voile.

Vidéo

Les vidéos sont correctes mais là encore, rien d'extraordinaire à attendre : le bruit est assez présent mais les séquences sont fluides et l'autofocus, réactif. La résolution se limite au Full HD mais on ne demande évidemment pas de la 4K à ce prix.

Performances

Sans que ce soit surprenant, les performances du Lenovo K5, si elles garantissent une bonne expérience utilisateur, s'essoufflent assez vite lorsqu'on le pousse un peu dans les cordes. Le Snapdragon 415 n'est pas une fusée, on le sait, et ça se vérifie sur la partie CPU, mais surtout sur la partie graphique.

Le smartphone peine sur la 3D, ce qui n'est pas forcément pénalisant si on reste sur un niveau de détail faible ou moyen, mais il faut savoir où on met les pieds : ça n'est clairement pas un smartphone pour joueur, et même en entrée de gamme, on trouve des modèles un peu mieux équipés.

Benchmark : 582-5874


Benchmark : 582-5878


Autonomie

La bonne surprise se situe du côté de l'autonomie : avec sa batterie de 2 750 mAh, associée à une fiche technique franchement peu gourmande en énergie, le K5 tient la route sans rendre l'âme en début de soirée. On a généralement pu tenir une grosse journée de manière confortable.

Benchmark : 582-5876


Sur un test intensif qui mobilise l'écran en permanence comme PCMark, on vérifie notre ressenti : le K5 fait un peu moins bien que le Moto G4, et il est évidemment bien loin du Asus Zenfone Max, à la fiche technique similaire, mais à la batterie gigantesque. On tient tout de même près de 8 heures, et c'est un très bon score !

Notre avis

Avec la fusion Lenovo/Motorola bien en place, il apparaît clairement que le Lenovo K5 reprend le segment occupé anciennement par le Moto G, alors que ce dernier a amorcé un virage vers le milieu de gamme. Et si le smartphone n'est pas sans défaut, il remplit plutôt bien son contrat, vu son bas prix.

On dispose ainsi d'un écran plus que correct, d'un design bien fini, de performances suffisantes pour un usage courant ou pour du jeu casual, et surtout, d'une très bonne autonomie pour 169 euros (prix conseillé) : on a vu pire affaire.

Deux défauts néanmoins obscurcissent un peu le tableau. L'appareil photo du Lenovo K5 déçoit, en tous cas sans mise à jour logicielle. Le voile qui apparaît sur la plupart des photos n'est pas acceptable, même dans cette gamme de prix. En outre, alors que la gamme Moto est toujours à la page côté Android, le K5 a déjà une version de retard, et si les personnalisations de l'interface sont assez légères, la présence de nombreux bloatwares, heureusement désinstallables, fait un peu tache.

Malgré ces griefs, Lenovo signe un bon petit smartphone qu'on pourra recommander si votre budget est trop serré, même pour investir dans un smartphone à 229 euros tel que le Honor 5X ou le Moto G4, ou si vous cherchez spécifiquement un smartphone à bas prix dont l'écran ne dépasse pas 5 pouces.


Lenovo K5

7

Les plus

  • Finition correcte pour le prix
  • Assez bel écran
  • Bonne autonomie
  • Coque et protection d'écran fournies

Les moins

  • Photo en retrait
  • Une version d'Android de retard

Finition8

Ergonomie7

Autonomie8

Puissance6

Photo4



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Envie de garder un œil sur votre maison même en déplacement ? Découvrez notre comparatif des meilleures caméras intérieures
Le prochain test de vol orbital de la capsule Starliner est repoussé à une date inconnue
DJI dévoile officiellement son nouveau drone FPV
JBL Bar 5.0 MultiBeam : une barre de son Dolby Atmos doublée d’une enceinte très connectée
Vente flash : ce PC portable Lenovo IdeaPad 3 17,3
Pokémon Unite, le premier MOBA de la licence, se dévoile à travers des leaks
Stockage pas cher : ce disque dur Seagate BarraCuda de 4 To en promo pour le dernier jour des soldes
Vente flash : ce PC portable HP Pavilion 15'' sous Ryzen 5 est 100€ moins cher (stocks limités)
Soldes : les meilleures offres high-tech du dernier jour à saisir avant minuit !
Crucial étend sa gamme de SSD portables X6 à 4 To mais au prix fort (pour l'instant)
Haut de page