Le froid serait l'un des pires ennemis des téléphones pliables

18 février 2020 à 13h35
0
Motorola Razr problème écran

Aïe, aïe, aïe. À peine dévoilés, même pas encore disponibles sur le marché français, les deux nouvelles têtes d'affiche des smartphones pliables, le Samsung Galaxy Z Flip et le Motorola Razr, semblent démontrer une certaine fragilité au niveau des écrans.

À quelques jours d'intervalle, un journaliste américain et un amateur de technologies britannique ont révélé la manière dont leurs écrans se sont abîmés, après moins d'une semaine d'utilisation pour le premier et quelques minutes pour le second. Le facteur commun pourrait être le froid.

Le Motorola Razr en souffrance

La première affaire nous vient de New York, où Raymond Wong, journaliste pour le magazine Input, raconte comment l'écran de son Motorola Razr a commencé à se détacher du châssis après seulement une semaine d'utilisation. Comme on peut le voir sur l'image plus bas, le problème est concentré sur la partie centrale de l'écran, où se fait la pliure.

Motorola Razr problème écran

Dans son article, le journaliste américain explique ne pas avoir fait tomber son smartphone ou réalisé une quelconque action ayant pu entraîner ce dysfonctionnement. Seule explication probable, selon lui : le choc des températures entre son appartement chauffé et l'extérieur, alors qu'il faisait -2 degrés Celsius à New York le jour où ce problème est survenu.


Un premier problème sur le Galaxy Z Flip venu du Royaume-Uni

La seconde affaire vient tout droit d'un tweet publié par un homme britannique sur Twitter, autoproclamé « tech addict ». Celui-ci explique, photo à l'appui, que l'écran de son Galaxy Z Flip s'est fissuré sur la partie centrale immédiatement après réception de son colis et l'enlèvement du film protecteur de l'écran. Il aurait entendu un crack distinctif au moment où l'écran s'est abîmé.


Impossible, à l'heure actuelle, de vérifier les dires du twitteur. Il souligne toutefois la possibilité que le verre ultra-fin du Galaxy Z Flip ait pu craquer en raison des températures à Liverpool, ville où il affirme résider dans sa biographie.


Samsung a pris contact avec lui via le réseau social, tandis que Motorola n'a toujours pas répondu aux questions d'Input sur le sujet. On suppute que les deux entreprises ont réalisé une batterie de tests concernant la résistance météorologique de leurs appareils, mais ces deux histoires, pour le moment anecdotiques, pourraient révéler une faiblesse des smartphones pliables à ce niveau-là. Ou alors, la technologie ne serait tout simplement pas au point ?

Source : 9to5google
5
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
scroll top