Samsung veut concurrencer l’AirDrop d’Apple avec la technologie Quick Share

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
24 janvier 2020 à 15h05
0
AirDrop
© MacWorld

AirDrop figure aisément parmi les fonctionnalités les plus réjouissantes de l'écosystème Apple. En face, les appareils Android peinent à s'organiser. Samsung aurait toutefois dans sa manche une fonctionnalité similaire qui pourrait bien changer la donne.

Selon XDA Developers, Samsung profiterait de la levée de rideau sur ses prochains Galaxy S20 le 11 février pour inaugurer Quick Share : une fonctionnalité de partage de fichiers avec les appareils alentour.

Une fonctionnalité limitée aux appareils Samsung

Le principal grief que l'on peut avoir à l'encontre d'Android, c'est de n'avoir jamais réussi à implémenter un ersatz de AirDrop au niveau de son système. Des solutions propriétaires — un comble pour Android — existent bien, mais aucune ne permet encore de s'affranchir des barrières érigées par les constructeurs eux-mêmes. Malheureusement, la voie empruntée par Samsung avec Quick Share semble rejoindre la même destination que les tentatives passées.

Samsung Quick Share AirDrop
Quick Share permettrait le transfert de fichiers entre appareils Samsung, y compris les objets connectés. © XDA Developers

À en croire XDA, Quick Share permettrait d'échanger fichiers, photos et globalement n'importe quel type de données souhaité, avec les appareils Samsung proches. Pour ce faire, Samsung ne se reposera pas sur le NFC comme l'ancêtre Android Beam, mais bien sur un processus d'upload vers les serveurs Samsung Cloud depuis l'émetteur, et de download depuis ces mêmes serveurs pour le récepteur.

Des limitations seraient prévues : 1 Go de données maximum en une fois et jusqu'à 2 Go de transfert par jour uniquement.


Des initiatives qui se multiplient

Si les utilisateurs·rices Apple ont tant de mal à quitter le circuit fermé de la marque, c'est aussi un peu à cause de la concurrence, qui a toutes les peines du monde à faire front commun pour développer des fonctionnalités multilatérales.

C'est pourtant ce qu'essaie de faire l'alliance Vivo, Xiaomi et Oppo, qui planche sur un technologie commune pour tous les appareils de la marque. À la différence de Samsung, le protocole imaginé par les trois constructeurs chinois fonctionnerait de pair-à-pair, via Bluetooth. Un communiqué de presse annonce le lancement de la fonctionnalité le mois prochain — sans pour autant détailler quels appareils pourront en profiter.

Notez que la question se pose également pour le Quick Share de Samsung. Sera-t-elle exclusivement réservée aux nouveaux Galaxy S20 ou les anciennes références pourront-elles également en profiter ? Autant de détails que Samsung devra éclaircir pour créer de l'engouement autour de sa technologie.

Source : The Verge
Modifié le 24/01/2020 à 15h35
8
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
scroll top