Le Redmi 9 sera lancé en début d’année et embarquera un SoC MediaTek

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
19 décembre 2019 à 09h03
0
Redmi Note 8T test
Le Redmi Note 8T. © Pierre Crochart pour Clubic

À peine lancée que la gamme Redmi 8 s'apprête à être remplacée par la suivante. Selon des sources industrielles contactées par 91mobiles, Xiaomi aurait déjà presque bouclé la conception de sa gamme suivante.

Rassurez-vous : il vous reste encore quelques mois avant d'avoir l'impression que votre Redmi Note 8 Pro est dépassé (spoiler : il ne le sera pas). 91mobiles table en effet sur une sortie à l'horizon mars 2020 pour les Redmi 9. L'occasion de jeter un premier œil sur leur fiche technique.

MediaTek dans la place

Rappelons à toutes fins utiles que nous parlons ici du Redmi 9, et non pas d'un éventuel Redmi Note 9 comme Xiaomi a l'habitude d'en commercialiser sous nos latitudes. Il s'agit-là d'un smartphone d'entrée de gamme, destiné à sortir en priorité sur le marché indien et chinois au cours du premier trimestre 2020.

Ceci étant dit, la fiche technique du Redmi 9 pourrait se révéler très alléchante en regard du prix qui en est demandé. Pour un tarif attendu autour de 9 999 roupies indiennes (soit un peu moins de 130€), le smartphone de Xiaomi embarquerait un gigantesque écran de 6,6 pouces. Il serait configuré de base avec 4 Go de RAM et 64 Go de stockage interne.

Côté performances, il faudra visiblement compter sur un SoC MediaTek Helio G70 — une nouvelle référence, qui devrait logiquement s'inscrire un peu en deçà du Helio G90T qui anime le Redmi Note 8 Pro.

Xiaomi acculé en Inde

S'il reste encore une bonne partie de la fiche technique à découvrir au sujet de ce Redmi 9, on reste confiant quant à la capacité de Xiaomi à proposer un smartphone équilibrant parfaitement les performances et l'autonomie. Mais le constructeur chinois n'est plus le seul à tenir près du cœur le rapport qualité-prix.

D'après un rapport publié par le cabinet IDC, Xiaomi a cédé plus de 3% de ses parts de marché aux marques du groupe BBK Electronic, parmi lesquelles la plus dangereuse est Realme. Passant de 6% à 14,3% de parts de marché en Inde en l'espace de 6 mois, le très jeune constructeur (lancé en 2018) jouit d'une croissance exponentielle grâce à des smartphones accessibles et très performants (à l'image du Realme X2).

Redmi 9
Xiaomi et Samsung perdent des points au profit des marques du groupe BBK Electronics (OPPO, Vivo, OnePlus, Realme). © IDC via 91mobiles

En d'autres termes : Xiaomi va devoir mettre le paquet pour enrayer l'insolente ascension de son rival. La gamme Redmi 9 sera-t-elle en mesure de se présenter à la hauteur de l'enjeu ? Réponse — a priori, donc — au mois de mars prochain.

Source : 91mobiles
Modifié le 19/12/2019 à 11h30
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

realme Race : un premier smartphone sous Snapdragon 888 se montre en image
Apple publie son classement des meilleurs jeux et applications de 2020
Seconde baisse de prix sur le SSD PNY XLR8 500 Go sur Amazon
Hostinger lance son Black Friday avec des prix chocs sur l'hébergement web
Game Pass : Microsoft nous gâte avec 17 nouveaux jeux à venir en décembre
La solution antivirus Avira Prime déjà à moitié prix avant le Black Friday
Le TOP des offres Black Friday à saisir chez Amazon et Cdiscount
SalesForce rachète Slack pour 27,7 milliards de dollars
Tech For Good : Amazon et Apple ne veulent pas s'associer à l'initiative française pour une tech plus éthique
Black Friday Amazon : les 7 meilleures offres high-tech du moment
Haut de page