Le Samsung Galaxy Fold 2 serait beaucoup (beaucoup) plus abordable que son aîné

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
04 décembre 2019 à 09h55
0
Samsung Galaxy Fold 2
© Samsung

Tout exceptionnel soit-il, le Galaxy Fold de Samsung est avant tout un objet de luxe et de passionné. Son successeur, en revanche, pourrait se faire beaucoup plus accessible et fédérateur.

D'après le site spécialisé Sam Mobile, le Galaxy Fold 2 et son form factor rappelant les téléphones à clapet de notre jeunesse, sortirait en février prochain à un prix inférieur à 1 000 €.

Le Galaxy Fold 2 pour le mois de février à 850 $ ?

Citant un média sud-coréen, Sam Mobile estime que le Galaxy Fold 2 pourrait être lancé en même temps que le Galaxy S11 en février prochain. D'après les informations du Korea Herald, celui-ci se négocierait autour de 850 $, soit moins que le prix attendu pour le Galaxy S11 (autour des 900 $ en général).

Belle ristourne que de passer de l'existant Fold, tarifé à 2 000 $, à un successeur situé autour des 850 $. Mais après tout, Samsung envisage de vendre entre 5 et 6 millions de smartphones pliables en 2020. Avec un peu plus de 500 000 unités du Galaxy Fold écoulées en cette fin d'année, il s'agira pour la firme de passer la seconde pour tenir ses objectifs.

D'ailleurs, il se murmure également qu'un successeur direct du Galaxy Fold (reprenant le même form factor donc) pourrait arriver sur le marché en août 2020. Soit en même temps qu'un éventuel Galaxy Note 11... À moins, bien sûr, que les deux gammes soient destinées à fusionner dans un avenir proche.

Source : Sam Mobile
Modifié le 04/12/2019 à 14h42
13
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
scroll top