Nvidia Shield : prix et date de lancement aux États-Unis annoncés

14 mai 2013 à 16h11
0
Nvidia a annoncé la commercialisation aux États-Unis de sa console de jeu portable « Shield », dont on découvre finalement le prix.

0140000005968172-photo-nvidia-shield.jpg

Alors que les smartphones et tablettes ont révolutionné le marché du jeu vidéo portable, au détriment de produits dédiés comme la Nintendo 3DS ou la PlayStation Vita, Nvidia est sur le point de lancer une console de jeu portable combinant le meilleur des deux mondes. La « Nvidia Shield » est effectivement une console de jeu reposant sur Android.

La « Nvidia Shield » avait créé la surprise au CES 2013, mais ni son prix ni sa date de commercialisation n'avaient été révélés. On apprend aujourd'hui qu'elle sera commercialisée aux États-Unis au mois de juin pour un prix public de 350 dollars. C'est plus cher qu'une console portable ou qu'une tablette Android, mais c'est un produit hybride.

00F0000005968174-photo-nvidia-shield.jpg
00F0000005968176-photo-nvidia-shield.jpg

Quoi qu'il en soit, la « Shield » se présente pour rappel sous la forme d'une manette de jeu semblable à celle d'une PlayStation ou d'une Xbox, à laquelle est fixé un écran tactile rabattable de 5 pouces affichant une définition HD (1280 x 720 pixels).

Elle abrite un SoC Nvidia Tegra 4, 2 Go de mémoire vive et 16 Go de mémoire interne, extensible par le biais d'un emplacement microSDHC. Elle embarque Bluetooth, Wi-Fi et GPS, mais pas de connectivité cellulaire, et dispose d'une sortie mini HDMI permettant de la relier à un téléviseur. Enfin, elle repose sur une version nue d'Android 4.2.1 Jelly Bean, sur laquelle n'est installée que la Tegra Zone ainsi qu'une solution de streaming. Il est effectivement possible de jouer à des jeux vidéo PC au travers d'un ordinateur local équipé d'une carte graphique Nvidia.

Aucun prix ni aucune date ne sont encore communiqués pour l'Europe.

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page