LG Prada 3.0 : 8,5 mm d'épaisseur pour ce smartphone Android

0
Prada et LG coupent court aux rumeurs. Ils ont finalement annoncé hier le lancement du « Prada LG 3.0 », troisième smartphone découlant de la collaboration de la marque de luxe et du fabricant, abandonnant pour l'occasion l'OS propriétaire des deux précédents au profit d'Android.

0000014004824554-photo-prada-lg-3-0.jpg

Le « Prada LG 3.0 » met sans surprise l'accent sur l'esthétique, avec le motif Saffiano caractéristique au dos, un écran WVGA de 4,3 pouces culminant à 800 nits, le tout dans une coque de seulement 8,5 mm d'épaisseur. Son interface aussi a bénéficié d'un soin tout particulier, avec un Android 2.3 Gingerbread aux teintes monochromes et aux lignes épurées, dont la mise à jour vers Android 4.0 Ice Cream Sandwich est prévue.

0140000004824556-photo-prada-lg-3-0.jpg

Le smartphone ne délaisse pas pour autant la technique, puisqu'il abrite un honorable processeur double-cœur cadencé à 1 GHz (modèle non précisé) et 8 Go de mémoire interne. Il arbore en outre un capteur photographiant à 8 millions de pixels. Mais on n'en sait malheureusement pas plus pour le moment, ce qui risque d'être un peu léger pour quelqu'un qui n'achèterait pas QUE la marque.

Le prix et la date de commercialisation du « Prada LG 3.0 » ne sont pas communiqués non plus. Nous mettrons à jour l'actualité quand nous en saurons plus.

01E0000004824558-photo-prada-lg-3-0.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les vidéo-bulles de Google+ reçoivent une mise à jour
Affaire AlloMovie : Free invoque des éléments de forme
La TV d'Orange en partie sur Xbox 360 au printemps 2012
Voiture à pilotage automatique : Google obtient un brevet
4G : Free, Bouygues, SFR et Orange sont candidats pour les
Pogoplug 4 ajoute la prise en charge de l'USB3 et du SATA USM
L'USB devient polyvalent avec l'Audio/Video Device Class Specification
Vidéo verdict du Galaxy Nexus : la Rolls des Google Phones ?
Paul Allen, ex-Microsoft, investit dans un programme spatial
Nokia nie les rumeurs spéculant sur un rachat par Microsoft
Haut de page