L'Europe veut uniformiser les chargeurs des smartphones, Apple prend les devants

15 janvier 2020 à 10h47
0
Fotolia iphone lightning
© Fotolia

Les députés européens ont débattu ce lundi de la création de « mesures contraignantes » pour pousser les constructeurs de smartphones à adopter un système de recharge universel.

Parmi les principaux acteurs concernés par la mesure, Apple et son port Lightning utilisé depuis 2012. La marque à la pomme semble avoir enfin décidé de changer, l'USB-C ayant déjà été adopté sur certains de ses appareils.

Une question vieille de dix ans

La question de la recharge universelle a duré trop longtemps aux yeux de Bruxelles, qui l'a évoquée une première fois en 2009 à propos des chargeurs micro-USB, puis dans une directive de 2014. Quatre ans plus tard, en 2018, le Parlement Européen s'est agacé de constater le peu d'efforts fourni par les constructeurs. La commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, a alors déclaré qu'« étant donné que l'approche volontariste n'a pas donné la satisfaction escomptée, la Commission va lancer dans très peu de temps une étude d'impact pour évaluer les coûts et les recettes de différentes autres options ».

Le résultat est là. Ce lundi, les membres du Parlement ont confirmé que « l'approche volontariste entre les différents acteurs de l'industrie n'a pas donné les résultats escomptés ». S'ils ne précisent pas la teneur exacte de leurs mesures, on peut dignement s'attendre à ce que la plupart des futurs appareils portables (smartphones, tablettes, liseuses...) soient obligatoirement compatibles avec une connectique commune. L'USB-C est l'alternative la plus probable.


Après l'avoir contesté, Apple vante l'USB-C

Dans la ligne de mire de Bruxelles, on retrouve en premier lieu Apple et son port Lightning. L'entreprise estimait dans une déclaration en 2018 que la normalisation des chargeurs « gèlerait l'innovation au lieu de l'encourager ». D'après elle, la mesure était alors « mauvaise pour l'environnement et inutilement perturbatrice pour les clients », Apple évoquant au passage un milliard d'appareils Apple utilisant la technologie Lightning et « tout un écosystème de fabricants d'accessoires et d'appareils ».

Pourtant, la firme semble depuis s'être résignée. Certes, ses nouveaux iPhone ne comptent toujours pas d'USB-C, mais la connectique est déjà apparue sur ses MacBooks et sur ses nouveaux iPad Pro.

La marque n'hésite même plus à faire la promotion de l'USB-C. Elle met en avant ce que Bruxelles, justement, attend d'une connectique universelle : qu'elle serve aussi bien à la recharge de l'appareil qu'aux transferts de données. Une solution est à envisager d'urgence : chaque année, les chargeurs génèrent 51 000 tonnes de déchets électroniques.

Source : ZDNet.
Modifié le 15/01/2020 à 10h48
45
21
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Xiaomi présente le 70mai A1, un nouveau scooter électrique à petit prix
Covid-19 : Dyson (aussi) va produire des respirateurs durant la crise
scroll top