Yondr, la pochette qui vous prive de votre smartphone pendant un spectacle

Pierre Crochart Contributeur
05 novembre 2018 à 14h47
0
Yondr

Yondr, une pochette à verrouillage magnétique dans laquelle on glisse son smartphone lors d'un concert, va être utilisée par Florence Foresti lors de son prochain spectacle.

On a tous connu cette situation. Vous êtes au concert d'un artiste que vous adorez, mais n'y voyez strictement rien à cause du bras tendu de la personne devant vous qui filme la moindre seconde du spectacle.

C'est précisément ce type de comportements que veut prévenir (et endiguer) Yondr, une start-up américaine crée en 2014.

Yondr, comment ça marche ?

Au début de chaque représentation utilisant le dispositif, les spectateurs se voient remettre une petite pochette dans laquelle ils sont invités à glisser leur smartphone. Celle-ci se verrouille magnétiquement une fois refermée, et ne peut être rouverte qu'en utilisant la borne idoine.

Il s'agit donc là d'une solution rassurante pour les spectateurs, qui n'ont pas à se délester de leur téléphone et peuvent le conserver dans leur poche. "Nous fournissons un havre pour vous engager avec ce que vous faites, et avec qui vous le faites", peut-on lire sur le site de Yondr.

En fonction des salles participantes, plusieurs bornes de déverrouillage sont mises à disposition des spectateurs qui devraient utiliser urgemment leur téléphone. À la fin de la représentation, l'intégralité des pochettes est déverrouillée automatiquement, et ne ralentit donc pas la sortie.

Une solution déjà très prisée aux États-Unis

On parle beaucoup de Yondr en France depuis quelques jours, et la start-up doit son coup de projecteur inattendu à Florence Foresti qui, la semaine dernière, a confirmé son intention d'utiliser les pochettes conçues par la société lors de son prochain spectacle (du 5 novembre au 18 décembre). Une décision accueillie de manière plutôt tiède par les fans, qui se verront ainsi refuser l'accès au spectacle en cas de refus d'utiliser la pochette. Mais l'humoriste française n'est pas la première à importer le concept américain dans l'hexagone. En juillet dernier, le chanteur Jack White y avait déjà eu recours lors de son concert à l'Olympia.

Outre-Atlantique, Yondr a la côte. Childish Gambino, The Lumineers ou encore les humoristes Dave Chappelle et Chris Rock ont déjà fait usage de la solution. Les housses de déconnexion forcée de la start-up trouvent également leur public auprès des écoles, et autres tribunaux.

Une idée originale, pour permettre au plus grand nombre de profiter au maximum du moment présent, sans mobiliser en permanence un smartphone qui prend parfois des airs de prothèse. Il n'en demeure pas moins regrettable que nos usages rendent ce genre de solutions attrayantes.

Êtes-vous favorables à l'utilisation d'un tel dispositif dans les salles de spectacle et les écoles ?
14 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top