Yondr, la pochette qui vous prive de votre smartphone pendant un spectacle

Par
Le 05 novembre 2018
 0
yondr

Yondr, une pochette à verrouillage magnétique dans laquelle on glisse son smartphone lors d'un concert, va être utilisée par Florence Foresti lors de son prochain spectacle.

On a tous connu cette situation. Vous êtes au concert d'un artiste que vous adorez, mais n'y voyez strictement rien à cause du bras tendu de la personne devant vous qui filme la moindre seconde du spectacle.

C'est précisément ce type de comportements que veut prévenir (et endiguer) Yondr, une start-up américaine crée en 2014.

Yondr, comment ça marche ?

Au début de chaque représentation utilisant le dispositif, les spectateurs se voient remettre une petite pochette dans laquelle ils sont invités à glisser leur smartphone. Celle-ci se verrouille magnétiquement une fois refermée, et ne peut être rouverte qu'en utilisant la borne idoine.

Il s'agit donc là d'une solution rassurante pour les spectateurs, qui n'ont pas à se délester de leur téléphone et peuvent le conserver dans leur poche. "Nous fournissons un havre pour vous engager avec ce que vous faites, et avec qui vous le faites", peut-on lire sur le site de Yondr.

En fonction des salles participantes, plusieurs bornes de déverrouillage sont mises à disposition des spectateurs qui devraient utiliser urgemment leur téléphone. À la fin de la représentation, l'intégralité des pochettes est déverrouillée automatiquement, et ne ralentit donc pas la sortie.

Une solution déjà très prisée aux États-Unis

On parle beaucoup de Yondr en France depuis quelques jours, et la start-up doit son coup de projecteur inattendu à Florence Foresti qui, la semaine dernière, a confirmé son intention d'utiliser les pochettes conçues par la société lors de son prochain spectacle (du 5 novembre au 18 décembre). Une décision accueillie de manière plutôt tiède par les fans, qui se verront ainsi refuser l'accès au spectacle en cas de refus d'utiliser la pochette. Mais l'humoriste française n'est pas la première à importer le concept américain dans l'hexagone. En juillet dernier, le chanteur Jack White y avait déjà eu recours lors de son concert à l'Olympia.

Outre-Atlantique, Yondr a la côte. Childish Gambino, The Lumineers ou encore les humoristes Dave Chappelle et Chris Rock ont déjà fait usage de la solution. Les housses de déconnexion forcée de la start-up trouvent également leur public auprès des écoles, et autres tribunaux.

Une idée originale, pour permettre au plus grand nombre de profiter au maximum du moment présent, sans mobiliser en permanence un smartphone qui prend parfois des airs de prothèse. Il n'en demeure pas moins regrettable que nos usages rendent ce genre de solutions attrayantes.

Êtes-vous favorables à l'utilisation d'un tel dispositif dans les salles de spectacle et les écoles ?
Modifié le 05/11/2018 à 12h56

Les dernières actualités Smartphone

scroll top