Honolulu : une amende si vous envoyez des SMS en traversant

Emilia CAPITAINE
05 août 2017 à 10h00
0
A Honolulu, les piétons qui consulteront leur téléphone portable en traversant la route pourront recevoir une amende dont le montant variera entre 15 et 99 dollars.

De plus en plus de piétons distraits meurent ou sont victimes d'un accident à cause de leur addiction aux smartphones. Honolulu emploie la méthode forte pour lutter contre le phénomène, mais d'autres villes ont également développé leur propre solution.

Une mesure pour lutter contre la distraction des piétons



La capitale d'Hawaï, Honolulu, vient d'adopter une nouvelle réglementation : désormais, les piétons qui traverseront la route en envoyant des SMS ou en utilisant leur smartphone pourront recevoir une amende. Il s'agit de la première grande ville américaine à prendre une telle mesure.

Le but de cette nouvelle législation est de réduire le nombre de blessés et de morts liés à l'usage du smartphone dans la rue. D'après une étude de l'Université du Maryland, entre 2000 et 2011, 11 000 piétons ont eu un accident parce qu'ils étaient distraits par leur smartphone. Et le National Safety Council vient d'ajouter le « distracted walking » (la marche distraite) à sa liste annuelle des principaux risques de blessures et morts involontaires aux Etats-Unis.

01F4000008460960-photo-smartphone-jeunes.jpg


Une amende de 15 à 99 dollars



A partir du 25 octobre 2017, tous les piétons qui traverseront la rue à Honolulu en utilisant leur téléphone portable s'exposeront à une amende. Cette dernière pourra varier de 15 à 99 dollars, en fonction du nombre de récidives.

Mais le problème de la marche distraite ne concerne pas que les Etats-Unis. La ville d'Augbsburg, en Allemagne, a trouvé une solution plutôt insolite pour alerter les piétons qui ne quittent pas leur smartphone des yeux lorsqu'ils se déplacent : des feux de signalisation intégrés au sol (que les piétons, qui ont le regard rivé vers le bas lorsqu'ils consultent leur smartphone, ne pourront manquer), afin qu'ils soient vigilants avant de traverser la route. Et à Londres, il y a désormais des lampadaires rembourrés afin d'éviter que les piétons distraits ne s'y cognent et risquent des commotions cérébrales.

En instaurant des amendes, Honolulu emploie la méthode forte. Et si certains habitants considèrent que la solution passe par davantage de prévention et d'éducation aux risques, l'approche de la capitale hawaïenne devrait avoir des résultats immédiats, en réduisant le nombre d'accidents et en responsabilisant les piétons.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
Une étude montre que les cyclistes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top