Projet de loi de conso : les forfaits mobiles de 24 mois seront encore proposés

03 octobre 2011 à 11h43
0
Les premières discussions autour du projet de loi de Consommation ont fait des premières victimes. C'est le cas d'amendements visant à réduire l'engagement maximum d'un abonnement mobile à 12 mois. L'Assemblée nationale a également décidé de mieux encadrer le terme illimité dans les forfaits Internet.

00FA000003345924-photo-l-assembl-e-nationale.jpg
Outre l'inscription dans les textes d'un nouveau tarif social d'Internet, les premiers débats sur le projet de loi de protection des consommateurs ont amené l'Assemblée nationale à renoncer à la suppression de la durée d'engagement de 24 mois dans la téléphonie mobile. Le député Jean Dionis du Séjour avait pourtant déposé un amendement visant à « sanctionner toutes les pratiques ayant pour objet de garder captifs les abonnés. Le jeu de la concurrence, qui doit fonctionner avec l'arrivée du quatrième opérateur et enfin le décollage des opérateurs de réseau mobile virtuel, permettra aux Français de gagner en pouvoir d'achat ».

De son côté, l'UFC Que-Choisir a rappelé que l'engagement de 24 mois avait pour effet de verrouiller le marché et de le rendre plus atone. « C'est un cercle vicieux qui empêche de choisir » explique Édouard Barreiro, directeur adjoint du service études de l'organisation, dans les colonnes du Figaro.

Dernier point « chaud » de ces premiers débats parlementaires, les députés ont adopté une mesure visant à encadrer l'utilisation du terme « illimité » dans les offres de fourniture Internet. Désormais, toute restriction dans la connexion devra être clairement mentionnée de manière « précise et visible » sur n'importe quelle offre. Le terme illimité devrait donc être officiellement encadré. Par contre, rien n'a été précisé quant à l'utilisation du terme « sans limites »...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Allongé et endormi
scroll top