iOS 10 : Siri ouvert aux apps tierces, Home et Messages Apps

le 13 juin 2016
 0
Apple profite de sa conférence WWDC pour lever le voile sur iOS 10. Un cap symbolique qui s'accompagne d'une fournée habituelle de nouveautés.

La nouvelle version de iOS revoit son expérience utilisateur, notamment sur l'écran de verrouillage, que l'on peut désormais appeler en levant simplement son iPhone. Le centre de notifications est revu avec des possibilités d'interaction, une meilleure intégration de 3D Touch, et un accès facilité aux widgets.


Le centre de contrôle évolue également avec une nouvelle vue étendue pour la musique.

0190000008470898-photo-packshot-ios-10.jpg


Siri : enfin ouvert aux développeurs tiers



La nouveauté principale est sans doute l'ouverture de Siri aux développeurs tiers. On attendait ces API depuis des années, Apple ayant cumulé un retard significatif par rapport à ses concurrents. Siri peut désormais s'intégrer à des applications comme Uber, Pinterest ou WeChat, citées lors de la présentation.

0258000008470794-photo-ios-10-siri-2.jpg


Photos s'enrichit de techniques de reconnaissance de visages, d'objets ou d'environnements, à la manière de Google Photos. La différence prévisible : l'analyse est réalisée de manière locale, et non sur iCloud. Un nouvel onglet Memories permet de revoir des souvenirs liés à des personnes ou des lieux.

0258000008470908-photo-ios10-memories.jpg


Plans bénéficie d'améliorations de son interface et de nouvelles fonctionnalités proactives, offrant notamment des itinéraires alternatifs selon la densité du trafic. Plans, comme Siri, s'ouvre également aux développeurs tiers.

0258000008470802-photo-ios-10-maps.jpg


Apple Music : une refonte nécessaire ?



Apple Music avait visiblement besoin d'une refonte majeure un an après son lancement mitigé. La nouvelle interface remet la bibliothèque musicale au centre - plutôt que la section « For You » -, notamment la musique disponible localement. L'écran de lecture affiche désormais les paroles des chansons écoutées, l'occasion, un peu ratée, de lancer l'auditoire dans un karaoké sur Rapper's Delight du Sugarhill Gang.

0258000008470822-photo-ios-10-music-1.jpg


On s'y attendait, mais la section Connect semble avoir disparu, ou en tous cas bien cachée.

On passe à Homekit, avec l'arrivée d'une application Home, permettant enfin de contrôler ses appareils compatibles depuis son iPhone ou iPad. L'application s'intègre à Siri et à Control Center, et permet d'activer ou régler des appareils individuellement ou de créer des ensembles appelés scènes.

0258000008470904-photo-ios10-home.jpg


Le centre de notifications est également mis à contribution, notamment pour afficher un aperçu vidéo quand quelqu'un sonne à la porte. Home s'intègre enfin à l'Apple TV et à l'Apple Watch.

0258000008470840-photo-ios-10-home-2.jpg


L'application Téléphone, eh oui, évolue aussi, avec la possibilité de transcrire les messages du répondeur, et de détecter les spams potentiels.

Des apps dans Messages : un goût de WeChat



Du côté de Messages, les contenus partagés tels que les photos et vidéos s'affichent désormais directement dans la discussion. D'autres nouveautés incluent la possibilité de varier la taille des bulles pour signifier un changement de ton, ou d'envoyer des messages surprise que le destinataire peut découvrir en les touchant. L'envoi de messages manuscrit est également de la partie.

0258000008470842-photo-ios-10-messages.jpg


Les accros aux Emojis bénéficient désormais de smileys plus visibles dans la conversation et d'une fonctionnalité assez étrange : la détection automatique de mots pouvant être remplacés par des emojis.

La nouveauté la plus intéressante réside dans l'ouverture de Messages aux développeurs tiers, qui peuvent créer des applications à l'intérieur du client : autocollants, commandes en livraison, paiement... De là à dire que Messages se prend pour WeChat, il n'y a qu'un pas.

0258000008470876-photo-ios-10-messages-apps.jpg


Des apps standard enfin désinstallables



iOS 10 apporte enfin la possibilité de désinstaller la plupart des applications système fournies par Apple, et même visiblement de spécifier des applications par défaut pour les appels ou la messagerie instantanée. En revanche, il semble, en tous cas dans la version actuelle, que s'il est possible de désinstaller Mail, la seule option offerte pour gérer des liens « mailto: » soit... de le réinstaller.

iOS 10 sera disponible à l'automne en version finale. En attendant, une preview pour développeurs arrive dès aujourd'hui. Elle sera suivie d'une bêta publique en juillet. La mise à jour sera disponible pour les appareils suivants :

  • iPhone 5, 5s, 5c, 6, 6 Plus, 6s, 6s Plus et SE
  • iPad 2, 3e génération, 4e génération, Air, Air 2, Mini, Mini 2, Mini 3, Mini 4 et Pro (10 et 12 pouces)
  • iPod Touch 5e et 6e génération

L'iPhone 4s passe donc à la trappe.

0258000008470880-photo-ios-10-fall.jpg


Retrouvez toutes les annonces de la WWDC :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
Renault dévoile un concept du nouveau Kangoo Z.E.
Freebox Delta : le fair-use enfin activé
Présidentielles de 2020 : la Virginie-Occidentale veut autoriser les votes via blockchain
Les véhicules électriques sont-ils vraiment plus polluants que les voitures essence ?
🎯 French Days 2019 : les meilleures offres, promos et réductions chaque jour !
Oppo : Suivez avec nous et en direct l’annonce et le lancement du nouveau flagship, Reno !
Les bots malveillants représentent plus de 20% du trafic web
Cybersécurité : plusieurs ambassades européennes auraient été victimes de pirates russes
Ouch ! La TV 8K haut de gamme de Sony coûtera pas moins de 70 000$
Les Brave Rewards débarquent officiellement sur Android
Des employés de Microsoft appellent à soutenir la révolte de travailleurs chinois sur GitHub
Tesla dévoile son nouvel ordinateur de bord pour véhicule autonome
Malgré les tumultes, Huawei a vu son chiffre d'affaires bondir au premier trimestre 2019
scroll top