Un paralysé commande un bras bionique par la pensée

22 mai 2015 à 18h45
0
Un nouveau concept de bras mécanique commandé par la pensée est présenté par des chercheurs américains. Ils ont été en mesure de permettre à un tétraplégique de manier cet élément artificiel pour des activités simples.

Tétraplégique depuis plus de 13 ans, un américain a été en mesure de boire un verre par ses propres moyens, par le biais d'un bras bionique. Erik Sorto profite d'un mécanisme robotique commandé par la pensée, grâce à deux puces implantées dans son cerveau. Ces éléments assurent la transition avec son membre artificiel, ce qui lui permet de réaliser à nouveau des gestes simples.

Ces puces, situées dans cortex pariétal postérieur, servent en effet à prendre en charge l'intention de réaliser un mouvement. Une fois ces intentions recueillies, elles sont interprétées au moyen d'un processeur situé dans le dispositif. Ce dernier va ensuite commander le bras.

0190000008048578-photo-erik-sorto-caltech-andersen-robotic.jpg
0190000008048580-photo-erik-sorto-caltech-andersen-robotic.jpg


Jusqu'à présent, les autres systèmes de bras bioniques se « connectaient » aux parties du cerveau contrôlant les muscles. Les chercheurs de Caltech ont, pour leur part, fait le choix de s'attaquer à la zone du cerveau chargée des intentions d'agir. Selon les spécialistes, ce positionnement permet au patient de réaliser des actions relativement plus complexes comme celles de serrer une main ou de boire un verre.

Bien que plus précis, ces gestes doivent par contre être réappris par le patient. Selon le Wall Street Journal, Erik Sorto a dû par exemple retenter pas moins de 6 700 fois trois actions simples (pierre, feuille, ciseaux) avant de les accomplir correctement.

La médecine et la robotique main dans la main

Ce type de prototype de bras artificiel commandé par la pensée commence à se développer. D'autres modèles ont à ce titre déjà été présentés par des chercheurs. C'est le cas par exemple de l'hôpital Johns Hopkins de Baltimore, aux Etats-Unis, qui a implanté deux bras bioniques à une personne qui avait été amputée 40 ans auparavant.

Là encore, l'idée des spécialistes était de permettre de réaffecter certains nerfs chargés de contrôler la liaison entre le cerveau et les bras ou les mains. Par ce biais, les chercheurs permettent aux patients de contrôler une prothèse par la simple pensée du geste qu'ils veulent réaliser.



A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top