MindRDR : le contrôle des Google Glass via les ondes cérébrales

10 juillet 2014 à 18h02
0
Parce que contrôler des lunettes connectées à la voix, c'est (déjà) trop mainstream, une équipe de développeurs britanniques a conçu un système permettant d'utiliser ses ondes cérébrales pour piloter les Google Glass.

00FA000007203420-photo-google-glass.jpg
Les développeurs de la start-up The Place veulent nous faire contrôler les Google Glass par la pensée. Pour ce faire, ils ont développé une application Android capable d'interpréter les ondes cérébrales de l'utilisateur à destination des lunettes connectées. Une démarche qui nécessite l'intégration du Mindwave Mobile, un capteur d'ondes cérébrales conçu par NeuroSky, au cœur de l'équation.

Nommée MindRDR, l'application permet, en l'état, de réaliser des photos et de les envoyer sur les réseaux sociaux, le tout sans desserrer les dents. Mais pour les développeurs, il ne s'agit là que d'un débat : l'application a d'ailleurs été mise à disposition de la communauté gratuitement, pour que cette dernière se l'approprie et étoffe les fonctionnalités. D'ici à ce que les Google Glass deviennent accessibles au grand public, on peut donc imaginer qu'un tel système sera plus développé, même s'il restera des enjeux en matière de coût puisque le casque Mindwave est vu séparément au prix de 130 dollars. On est cependant encore loin du prix de 1500 dollars des Google Glass Explorer.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Pour ou contre : la Nintendo Switch Lite est-elle (vraiment) une bonne idée ?
scroll top