La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les "babes"

Christelle Perret Contributrice
18 juillet 2019 à 07h27
0
Osé Lora DiCarlo sextoy

Le CES 2020 aura des allures bien différentes des précédentes éditions. La CTA (Consumer Technology Association), en charge du salon mondial de l'électronique, va permettre aux sociétés de technologies liées au sexe de participer à l'événement et de concourir pour des prix. À l'inverse, la CTA appliquera une nouvelle politique pour interdire formellement la présence des « babes ».

Le scandale du sextoy primé au CES 2019 puis interdit a poussé la CTA à revoir sa politique et à s'adapter, notamment pour neutraliser le sexisme qui sévit dans le monde de la tech.

Des sextoys au CES 2020

Lors du CES 2019, la start-up Lora DiCarlo a provoqué la controverse avec « Osé », son gadget dédié au plaisir féminin. Ce dispositif mains libres utilise la biomimétique et la robotique pour aider les femmes à atteindre un orgasme mixte, par une stimulation simultanée du clitoris et du point G. En somme, « Osé » reproduit le contact d'un partenaire réel : sa bouche, sa langue, ses doigts. Une vraie prouesse technologique.

Sélectionné, lors du salon 2019, pour recevoir un Award de l'innovation dans la catégorie « Robotique et drones », le gadget avait finalement été jugé trop osé... La CTA décidait alors de retirer le prix à la start-up et d'interdire la présence du gadget sur le salon.

En mai 2019 on assiste cependant à un nouveau revirement de situation : l'association s'excuse auprès de Lora DiCarlo et lui réattribue le prix.

Enfin, la CTA semble s'adapter à l'évolution des mœurs. Pour l'édition 2020, les entreprises de technologies liées au sexe pourront ainsi participer au CES. Elles pourront également concourir pour des prix dans la catégorie « Santé ». Toutefois, il s'agit d'un essai d'un an : il n'y aura donc peut-être pas de sextoys au CES 2021.

Karen Chupka, vice-présidente exécutive du CES, a déclaré dans un communiqué : « La CTA s'engage à évoluer et à continuer de créer une expérience du CES à la fois inclusive et accueillante pour tous ».

Vers la fin des « babes »

La deuxième grande annonce en amont du CES 2020 est l'interdiction des « babes ». En effet, la CTA a revu sa politique et a décidé d'interdire l'utilisation de ces hôtes événementiels, majoritairement des femmes peu vêtues.

Le nouveau règlement du CES précise ainsi que « le personnel du stand ne doit pas porter de vêtements qui soient sexuellement révélateurs ou qui pourraient être interprétés comme des sous-vêtements ». Le règlement précise également que « les vêtements qui révèlent un excès de peau nue, ou les vêtements conformes qui serrent les parties génitales, ne doivent pas être utilisés ».

Source : TechCrunch
25 réponses
22 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top