CES 2020 : des écouteurs Audio-Technica True wireless ANC avec membrane en carbone amorphe

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
08 janvier 2020 à 17h56
0
ATH_ANC300TW_06.jpg
© Audio-Technica

Après quelques True Wireless prometteurs, dont les incroyablement autonomes ATH-CKS5TW testés par nos soins, Audio-Technica passe enfin le cap de la réduction de bruit avec les futurs ATH-ANC300TW.

Développés sur une base aussi sobre mais avec une boite sensiblement plus petite que celle des CKS5TW ou des CKR7TW (aucun effort n'est fait avec les noms), ces nouveaux écouteurs choisissent de délaisser légèrement l'autonomie au profit de la praticité. L'ergonomie reste à peu près la même que celle des modèles précédents, avec un petit bouton logé sur chaque écouteur.

ATH_ANC300TW_01.jpg
© Audio-Technica

Stéréo Plus, AptX et acoustique améliorée pour ces ANC300TW

La première particularité de ces écouteurs vient de sa puce Bluetooth 5 développée par Qualcomm, laquelle intègre la technologie TrueWireless Stereo Plus. Cela permet, avec un smartphone compatible, d'envoyer le signal sur les deux écouteurs en simultané. Rien de vraiment révolutionnaire, mais cette technologie garantit plus de stabilité et moins de latence que sur la plupart des écouteurs True Wireless. De plus, les ANC300TW prennent en charge le codec AptX, le meilleur format possible sur un True Wireless.


La seconde particularité vient de son transducteur. D'un diamètre de 5,8 mm, il est assez standard (celui du Sony WF-1000Xm3 mesurant 6 mm), mais utilise une membrane à surcouche DLC (« diamond-like Carbon »), que l'on appelle plus communément Carbone Amorphe. Un peu différente d'une surcouche au graphène, cette technique est utilisée depuis plusieurs années dans les casques, notamment dans les Audio-Technica haut de gamme, elle est ainsi davantage éprouvée. Ses avantages sont plus ou moins les mêmes qu'avec le graphène : améliorer les propriétés acoustiques du transducteur.

ATH_ANC300TW_03.jpg
© Audio-Technica

ANC QuietPoint personnalisable au programme

La réduction de bruit active QuietPoint, développée par la marque, utilise un principe de double microphone (un à l'intérieur, l'autre à l'extérieur), sur le même schéma que la concurrence. L'essentiel devrait reposer à nouveau sur l'électronique embarquée et les algorithmes de traitement.


Grâce à l'application dédiée Autio-Technica Connect, il sera possible de choisir plusieurs modes de réductions types : Avion, déplacement, ou bureau/lieu d'étude. Tous trois mettront en avant une réduction plus ou moins importante et plus ou moins axée sur telle ou telle gamme de fréquences. Les appels passeront quant à eux par un simple microphone, utilisant la réduction de bruit cVc de Qualcomm afin de mieux isoler la voix.

Les ANC300TW seront limités à une certification l'IPX2, permettant tout de même de résister à la pluie.

ATH_ANC300TW_04_A.jpg
© Audio-Technica

L'autonomie est un peu moins réjouissante, puisqu'annoncée à « seulement » 4 heures 30 avec ANC soit à peu près les chiffres des Airpods mais en deçà des meilleurs. La boite de rangement permet trois recharges supplémentaires (13 heures 30), portant le tout à 18 heures d'autonomie globale. Si cette recharge semble bien passer par l'USB-C, aucun mot sur la présence ou non d'induction.

Les Audio-Technica ATH-ANC300TW seront disponibles en mai pour 250 euros. Cette gamme de prix en ANC commençant à être sacrément embouteillée, il faudra forcément que le son soit à la hauteur pour que ce produit fonctionne.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 08/01/2020 à 17h57
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
scroll top