CES 2021 : Earin A-3, des True Wireless ouverts sans ANC mais avec réduction du bruit en appel

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
08 janvier 2021 à 15h57
0

Le constructeur suédois Earin, un des pionniers du True Wireless présent dès 2015 sur ce marché, présente au CES2021 sa troisième génération de produits, les nouveaux A-3, d'étranges écouteurs ultra-compacts.

Des écouteurs de forme « bouton » très compacts

Prenant le contrepied de la mode actuelle, les Earin A-3 ne sont pas des intra-auriculaires mais des écouteurs de type bouton, comme ce qui existe sur les Airpods et Samsung Buds Live, sans embout ni canule. Ainsi, nous pouvons compter sur un modèle assez « respirant », même s'il n'offre quasiment pas d'isolation.

La grande force du produit est à coup sûr sa compacité. C'est simple, les EA-3 ressemblent à des écouteurs classiques, mais sans la tige. Ils ne dépassent absolument pas de l'oreille et conservent une très faible épaisseur.

Cette compacité relève clairement du tour de force, puisqu'il faut y intégrer toute la partie audio, l'électronique, ainsi que la batterie. Sur ce point, la marque annonce 5 heures en simple charge, ce qui est déjà correct pour des True Wireless, et 30 heures via le petit boitier de charge. Ce dernier, tout en aluminium (en noir ou argent) peut se recharger via USB-C ou sans fil.

Earin EA-3 CES

Grosse originalité du produit : l'absence d'écouteur droit et d'écouteur gauche. Via un système de reconnaissance, les deux écouteurs EA-3, de forme identique, sont capables de connaitre quel écouteur est associé à quel canal et s'adapter en conséquence. Des capteurs de proximité permettent quant à eux de déclencher la pause ou la lecture en retirant ou replaçant les écouteurs dans les oreilles. Les contrôles en eux-mêmes passent par l'utilisation d'une surface tactile.

Notons une légère déception sur la certification IP, limitée à du IP52, suffisante pour les poussières et les pluies légères, mais pas plus.

Gros driver, basse latence et réduction de bruit en appel

Si les écouteurs boutons peuvent difficilement faire des miracles en matière de basses, des transducteurs de bon diamètre peuvent atteindre un résultat convenable. Ici, Earin utilise des références de 14,3 mm, permettant, selon la marque, de déplacer « 20 % plus d'air que la compétition », une affirmation qui reste tout de même un peu floue.

Armés d'une puce Bluetooth Qualcomm QCC5121, les Earin A-3 sont compatibles True Wireless Stereo Plus (une technologie de Qualcomm pour envoyer le flux audio sur les deux écouteurs) et peuvent s'utiliser tous les deux en mode mono.

Earin EA-3 CES

Pour les codecs, la marque place tout ce qu'il est possible de placer sur des True Wireless : SBC, AAC, AptX, et AptX LL. Ce dernier permet d'assurer une transmission presque sans décalage, mais reste tout de même rarissime (il n'est pas implémenté sur smartphone par exemple).

Si la réduction de bruit active n'est pas de la partie, car un peu difficile à intégrer à des écouteurs boutons (Huawei s'y est cassé les dents avec les Freebuds 3), le modèle utilise un système de quatre microphones pour l'isolation des voix et l'annulation du vent pour les appels.

Enfin, une application dédiée sera disponible sur Android et iOS, permettant d'avoir un accès plus précis aux commandes et au niveau de la batterie.

Petits et plutôt haut de gamme, les ambitieux A-3 de Earin seront disponibles au premier trimestre 2021 pour un tarif de 230 euros.

Source : Engadget

Modifié le 08/01/2021 à 17h55
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

OnePlus profite d'une croissance insolente sur le marché des téléphones aux USA
Samsung : les Galaxy Tab S8+ et Ultra pour accompagner la sortie du Galaxy S22 ?
OPPO a dévoilé sa montre connectée OPPO Watch 2, qui promet une impressionnante autonomie
Le OnePlus Nord 2 est désormais disponible en France, à partir de 399 euros
Motorola officialise ses Edge 20, des smartphones qui mettent le paquet sur la photo
iOS 15 : certaines commandes de Siri ne fonctionneront plus avec les applications tierces
Même en Chine, Huawei ne fait plus partie du top 5 des vendeurs de smartphones
Le Realme Flash pourrait bénéficier d'une recharge magnétique, façon MagSafe d'Apple
Étanches, les Samsung Galaxy Flip et Galaxy Fold fuitent pourtant en photo
Fitbit Charge 5 en vue ? C'est ce que laisserait penser le nom de code «Morgan»
Haut de page