Magic Leap : une feuille de route prometteuse pour son casque de réalité mixte

Par
Le 12 octobre 2018
 0
magic leap 2
Crédit photo : Magic LeapRoadtoVR

A l'occasion de sa keynote Leap Con du 10 octobre 2018, la société californienne Magic Leap a présenté sa feuille de route des prochains mois. Au programme : la prise en charge d'un second contrôleur, tout comme la mise en place de discussions en direct entre trois avatars.

Depuis sa présentation officielle le mercredi 8 août, le casque de réalité mixte Magic Leap One fait l'objet de conférences régulières au cours desquelles sont abordés divers sujets techniques, tout comme l'arrivée de nouvelles applications.

De nombreux projets dans les tuyaux

La keynote du 10 octobre 2018 a quant à elle été l'occasion d'aborder la roadmap de l'entreprise américaine fondée il y a huit ans par Rony Abovitz, parallèlement au partenariat annoncé avec Sennheiser, duquel découlera des écouteurs nouvelle génération.

Les 2,3 milliards de dollars levés au cours de son existence lui permettront ainsi d'avancer sur différents points ; celui des discussions en temps réel, à titre d'exemple. D'ici la fin de l'année 2018, la jeune pousse devenue grande ouvrira la voie aux échanges instantanés effectués entre 3 utilisateurs et leur avatar respectif. Plus chargé, le premier trimestre 2019 devrait apporter de nombreuses améliorations.

magic leap

La prise en charge d'un second contrôleur en premier lieu, offrant à son utilisateur plus d'interactions, de contrôles et de libertés. En second lieu : le « Irs Detection Login », basé sur la technologie eye-tracking, ou suivi du regard, devrait être capable de reconnaître et d'identifier chaque utilisateur. Par ce système, ce dernier pourrait alors déverrouiller l'appareil grâce à son œil, ou accéder à un espace personnel.

Le système d'exploitation du Magic Leap One, baptisé LuminOS, s'ouvrira aussi à d'autres langages de programmation, comme le JavaScipt. Le casque de réalité mixte devrait également subir des améliorations quant à sa capacité à cartographier et comprendre un espace. Et pourrait ainsi réaliser des mapping d'une maison entière, et non plus d'une simple pièce.
Modifié le 11/10/2018 à 18h14
scroll top