SmartEyeglass Attach : Sony veut rendre toutes les paires de lunettes connectées

17 décembre 2014 à 12h24
0
Sony vient de dévoiler le SmartEyeGlass Attach, un accessoire permettant de transformer n'importe quelle paire de lunettes en modèle connecté. Le dispositif sera présenté à l'occasion du CES, en janvier prochain.

Le fait que les Google Glass font actuellement moins parler d'elles n'empêche pas d'autres marques de s'intéresser aux lunettes connectées. Sony a choisi une stratégie différente de la plupart des entreprises qui travaillent sur leurs propres lunettes.

01F4000007819097-photo-sony-smarteyeglass-attach.jpg

Avec le SmartEyeGlass Attach, la firme japonaise ne compte pas proposer une paire de lunettes à proprement parler, mais un accessoire qui se fixe à des lunettes de vue - ou de soleil - pour les rendre connectées. Il est ainsi possible de bénéficier d'un écran OLED, de différents capteurs et de connectiques Wi-Fi et Bluetooth sans avoir à changer sa monture. Sony estime le poids de l'ensemble à 40 grammes.

L'entreprise envisage de commercialiser l'accessoire dès 2015, et met l'accent sur le potentiel d'un tel dispositif pour les sportifs notamment, qui peuvent visualiser les données de leurs performances en temps réel. Le CES de Las Vegas, qui se tiendra début janvier, sera l'occasion de découvrir cet appareil plus en détail.

07819095-photo-sony-smarteyeglass-attach-1.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top